Colorer ses cheveux, quelles réactions?

C’est clair qu’en matière de coloration, on peut dire que je sais de quoi je parle car j’ai testé pas mal de couleurs au final : Roux, Blond foncé, Blond, Blond platine, Blanc, Bleu, Violet… Et ce que j’ai pu remarquer, c’est que le comportement des gens change selon la couleur de mes cheveux.

Du plus au moins récent

Il est clair que les réactions les plus vives se font pour les couleurs les moins naturelles. En même temps, il est difficile de ne pas se faire remarquer quand on a une crinière bleue bien flashy! Le plus drôle est probablement la réaction des enfants qui n’ont pas cette barrière que les adultes peuvent avoir et qui disent donc tout haut ce qu’ils pensent. Mais jamais rien de bien méchant de leur côté, ils se posent des questions et je pense que c’est normal, à leur âge j’aurais sûrement été tout aussi intriguée! La plupart sont complètement admiratifs et franchement, ça fait plaisir! 😉
Le problème avec ce genre de couleurs, c’est que du coup comme on ne passe jamais inaperçu, on se prend encore plus de remarques de mecs un peu relous dans la rue. Mais bon, qu’on se le dise, c’est certainement pas à cause d’eux que je changerai!

On dit aussi souvent qu’être blonde ça change la vie. Eh bien je confirme! Aussi bizarre que ça puisse paraître, les gens sont beaucoup plus gentils avec moi quand je suis blonde que quand j’ai une autre couleur. On me sourit dans la rue, on m’aide avec ma valise… Si vous avez une hypothèse à propos de ça, je serais curieuse de l’entendre!

En parlant de curiosité, c’est aussi une des réactions les plus fréquentes par rapport à mes cheveux. Pas une curiosité dans le mauvais sens du terme hein (enfin ça arrive mais c’est assez rare) mais il n’est pas rare qu’on me pose tout un tas de question sur mes cheveux, notamment depuis qu’ils sont blancs. Comment j’ai fait pour arriver à cette couleur, est-ce que je décolore ou colore, est-ce que c’est naturel (non mais franchement celle là elle me fait bien rire ^^), etc. D’ailleurs, si vous vous posez ce genre de question, j’avais déjà fait un article à propos de ma routine pour décolorer et entretenir mes cheveux blancs ici! 😉

Au niveau de mes proches, mes cheveux suscitent également beaucoup de réactions. Maintenant, quand je dis que je vais chez le coiffeur, tout le monde se demande un peu comment je vais ressortir et s’ils vont me reconnaître. En tout cas, s’il est vrai que la majorité de mes proches est souvent réfractaire lorsque je décide de me faire une couleur (surtout une couleur un peu hors norme), parfois un peu choquée en voyant le rendu, au final ils finissent tous par me dire que c’est joli. Maintenant qu’ils sont habitués, je pense que plus rien ne les choque donc c’est assez cool de pouvoir faire n’importe quelle couleur sans qu’on me dise « tu vas le regretter, ça va pas t’aller », etc.
Et puis il y a les amis qui sont convaincus, c’est un peu grâce à eux que je me lance souvent, parce que je les concerte avant de colorer. Avec eux c’est génial car ils sont tout le temps pressés, peut être autant que moi, de voir à quoi ça va ressembler, ce que ça va donner!

Toute sorte de réaction donc, certains me préfèrent rousses, d’autres au naturel et d’autres encore adorent quand je fais des folies capillaires. En bref, le principal est que moi je me fasse plaisir avec toutes ces opérations colorées, j’ai l’impression de devenir une autre personne à chaque fois et c’est vraiment chouette! Mais maintenant que vous êtes là, je vous l’avoue, il y a encore d’autres couleurs que j’aimerais tester… Un rose un peu gold ou un vert sapin, vous opteriez pour quoi vous? 😉

Et vous, les couleurs vous en pensez quoi? Des réactions à nous raconter? 🙂

A bientôt !

Ma routine anti-acné

Moi qui pensais que l’acné était réservée aux ados… Eh bien je me suis trompée! Faut dire que ces dernières années, je n’avais quasiment plus de boutons donc je croyais que c’était fini tout ça. Et puis, je ne sais pas pourquoi, à la fin de mon BTS, POF! ils sont revenus.

Déjà qu’on pense facilement que j’ai 17 ans mais alors avec de l’acné je suis encore moins crédible! Mais bon, le problème était surtout esthétique, parce que bon faut dire ce qui est, ce n’est pas tellement joli…

Du coup, j’ai établi une routine anti-acné pendant un moment et et et… ça a marché! Alors je vous la partage, peut être que ça pourra en aider certains! 😉

Exfoliant Purifiant Instantané Arbre à Thé – The Body Shop, 10€.

Je commence généralement par ce super exfoliant dont j’adore l’odeur. Composé de micro-grains (biodégradables svp!) il permet d’éliminer les impuretés et les peaux mortes et de déboucher les pores. Tout de suite, ma peau est plus nette mais surtout plus douce! Le petit plus, l’huile d’arbre à thé dans lequel il est infusé est biologique!

Tonique Matifiant et Purifiant Arbre à Thé – The Body Shop, 8.50€.

Je mets cette lotion le matin au réveil et le soir après m’être démaquillée. Elle aide à éliminer le reste d’impuretés et ma peau est tout de suite plus fraîche c’est super agréable! Comme l’exfoliant j’adore son odeur d’huile d’arbre à thé. Par contre, peaux sensibles s’abstenir, cette lotion peut picoter un peu…

Mask of Magnaminty – Auto conservé – Lush – 8.95€.

Ce masque à base d’huile essentielle de menthe poivrée prend à la fois soin de l’épiderme en le gommant et le nourrissant. Il laisse également une sensation de fraîcheur incomparable, j’adore! Le petit plus, ce masque est auto-conservé, c’est à dire qu’il se conserve sans conservateur synthétique. C’est le miel qu’il contient qui a des propriétés antibactériennes et empêche donc les petites bactéries de se développer!

Effaclar Duo (+) – La Roche Posay – 12.70€.

Un des produits qui ne me quittent pas et que j’ai depuis des années, car certes il aide à lutter contre les imperfections mais aussi contre les marques rouges ou brunes et matifie la peau. Et j’ai horreur d’avoir la peau qui brille! Sa texture sous forme de gel-crème est facile à appliquer et ne rend pas la peau collante ce qui est un gros gros plus.

Hydreane BB Crème – La Roche Posay – 14.20€.

Une peau non hydratée, c’est une peau qui va produire encore plus de sébum… Il est donc important de bien la nourrir surtout si on l’expose à des produits qui vont l’abimer. Mon allié pour ça c’est cette crème, qui fond sur ma peau et qui illumine et unifie mon teint. Bonne nouvelle, elle est parfaite pour les peaux sensibles!

Spézial Biostimulin – Dr Reiner Janka – 66€

Voici mon petit produit miracle. Il me suit depuis le collège en gros, et pour moi c’est vraiment LE produit à avoir. Un peu (beaucoup) cher mais ultra efficace. Un petit bouton? on met cette crème et hop il disparait! Le bémol, un tube qui est très fragile, se perçant à la fin de sa vie… Bien dommage car ce qu’il contient est une petite merveille! En tout cas, si ce produit là reste mon préféré, vous pouvez foncer les yeux fermés sur tous ceux de la marque car ils sont vraiment géniaux.

Voilà pour ma routine anti-acné, et vous des petits secrets? 🙂

A très vite!

Ce que m’apporte le yoga au quotidien

J’ai commencé le yoga un peu par hasard, à l’âge de 14 ans, sans a priori, juste pour essayer. Et le virus m’a touché, c’est le sport (car oui oui c’est un sport, on en reparle après) qu’aujourd’hui j’aime le plus pratiquer. Pourquoi? Pour tout un tas de raisons que je vais vous expliquer ici héhé!

Tout d’abord, pour commencer, je vous conseille de prendre des cours. Sans professeur, quand on ne connait pas les postures, on peut se faire très mal, notamment au dos. Alors pas de bêtise!
J’ai pris des cours pendant 4 ans personnellement. Et puis, j’ai commencé mes études loin de chez moi. Moins de temps, moins d’argent surtout (car je ne vous le cache pas, la pratique du yoga en club reste assez chère) j’ai préféré m’inscrire dans d’autres activités que je ne peux pas faire seule (la danse par exemple, difficile de faire du rock tout seul hein). Du coup, en attendant, je pratique cette activité seule, mais comprenez bien que je connais quand même un minimum les postures et que je ne me lance pas dans des positions saugrenues que je n’ai jamais testées auparavant…

pb061622

Une détente incomparable

Le yoga, ça me rend chamallow. Le sport en général me procure du bien-être mais là c’est un peu différent. Quand je fais du yoga et après en avoir fait, je me sens vraiment en osmose avec moi-même, les problèmes n’ont plus autant d’importance, je suis juste bien, complètement détendue. A peine 20 minutes suffisent à me rendre comme ça, selon les postures effectuées, alors même pour les gens pressés et qui ont toujours 36000 choses à faire (comme moi hein) c’est parfait!

pb061623

Une musculature plus harmonieuse

Comme je vous le disais, le yoga est un sport. Seuls ceux qui n’ont pas essayé peuvent prétendre le contraire. Le yoga muscle énormément. Mais pas forcément les muscles auxquels on pense en premier mais les muscles profonds. Ceux qu’on n’a vraiment pas l’habitude de faire travailler. Pour tout vous dire, la première fois que j’ai fait du yoga j’ai eu des courbatures pendant un bon moment, bien plus que ma première fois en course à pied ou à la boxe… Ces muscles profonds sont essentiels, ils réduisent les problèmes de dos par exemple car la colonne vertébrale est mieux soutenue.
Mais d’une manière plus générale, le yoga permet de sculpter et de tonifier la silhouette. Vous pouvez pratiquer autant que vous voulez, cela m’étonnerait qu’à la fin vous ressembliez à Musclor alors soyez sans crainte! 😉

pb061628

Une plus grande souplesse

Beaucoup de gens me disent : « le yoga ce n’est pas pour moi, je ne suis pas assez souple. » Euuuh… Attendez une minute. La souplesse ça se travaille! Quand j’ai commencé le yoga, c’est à peine si j’arrivais à toucher mes pieds, aujourd’hui j’arrive à faire tout un tas de trucs complètement fous avec mon corps grâce au yoga! Et être souple c’est assez agréable, on se sent plus agile, et on se fait mal moins facilement aussiAlors non, ce n’est pas parce que vous n’êtes pas souple que vous ne pouvez pas faire de yoga, au contraire c’est une raison pour débuter!

pb061630

Une harmonie entre corps et esprit

Bon là vous allez vous dire, « ça y est elle a pété un câble, elle va nous parler chakra » mais non même pas! 😉 Comme je vous l’ai dit avant, le yoga me détend considérablement. Mais mis à part cette sensation, il a de vrais effets positifs. Sur votre corps déjà : il favorise la circulation du sang, purifie et nettoie les organes (certaines postures permettant de les masser légèrement), améliore les fonctions digestives, respiratoires et hormonales du corps. C’est déjà pas mal hein. Mais pourtant, les bienfaits du yoga ne s’arrêtent pas là car il y en a aussi au niveau du mental : une meilleure concentration, stabilité émotionnelle, un apaisement de l’agitation mentale et donc une réduction du stress et de l’anxiété et donc par conséquent il aide à réduire l’insomnie, la dépression ou la nervosité. Rien que ça!

pb061634

Concrètement, je ne vois aucun côté négatif au yoga. Certains vous diront que c’est trop lent, ennuyeux. Mais il y a plusieurs types de yoga, des lents, des dynamiques, adaptés à la condition physique de chacun… Bref, il est impossible de ne pas trouver celui qui vous convient. Alors voilà, le mieux c’est de pratiquer tous les jours, mais bon on est d’accord faut avoir le temps, mais sinon une fois par semaine c’est déjà bien! 🙂

Et vous le yoga vous avez testé? Vous avez aimé?

A bientôt 🙂

Des pieds plus doux que doux

Mes pieds et moi avons été fâchés pendant de nombreuses années. D’abord parce que je ne les trouve pas beaux. Et du coup je n’en ai jamais réellement pris soin (mis à part leur mettre un peu de vernis en été). Le sport n’aidant pas, il est arrivé un moment où je me suis dit que quand même, là, il fallait faire quelque chose.

Alors d’abord, j’ai investi dans une pierre ponce histoire d’enlever le maximum de peaux mortes, de corne etc. Ouais, vous l’aurez compris, ce ne sera pas l’article le plus glamour du monde! Sous la douche, je la frotte sur les zones rugueuses et j’insiste bien sur le talon et les coussinets car je sais pas vous mais moi c’est là que c’est le moins doux!

pb061531
Pierre ponce Scholl 4.30€

Déjà, mes pieds ont commencé à retrouver fière allure. Et puis, j’ai découvert le soin miracle. 

pb061533
Exfoliant pour les pieds à la menthe poivrée The Body Shop 10€

Ce soin est en deux étapes. La première un exfoliant super efficace avec de gros grains qui gomment bien comme il faut et avec une super odeur de menthe poivrée. Je l’applique sous la douche, après avoir poncé mes petits pieds. pb061535

Deuxième étape : la petite crème qui vient aider à éliminer le reste de peaux mortes et à bien hydrater la peau.

pb061536
Soin intensif pour les pieds Menthe Poivrée The Body Shop 12€

Elle est très très riche, donc je la mets le soir avant d’aller me coucher, puis je mets des chaussettes histoire de pas rester collée au sol! Mais sinon elle a une texture très agréable qui pénètre bien dans la peau, un peu surprenant au début car ferme mais elle s’étale très bien et toujours cette odeur de menthe poivrée que j’adore! pb061537

Vous pouvez trouver ces produits chez The Body Shop, 22€ l’ensemble, boutique de cosmétiques que j’aime beaucoup au passage, pour leur engagement envers la planète notamment et la qualité de leurs produits! Et mes pieds, eux, dans tout ça, sont contents aussi! 😉pb061540

Du coup, on est redevenu copains tous les trois et même si je les trouve toujours moches, ils le sont quand même moins quand je prends soin d’eux… Et puis au toucher c’est quand même bien plus agréable! 😉

pb061542
Vernis Kiko Quick Dry 2.90€

Voyez comme ils sont heureux avec leur vernis couleur bleu nuit en plus!

pb061549
Chaussettes Asos 5.99€

Et vous, vous prenez soin de vos pieds?

A très vite!

De l’école au monde du travail

Si vous me suivez activement sur le blog ou autres réseaux (Instagram notamment), ou que vous avez tout simplement lu ma page de présentation, vous savez déjà que je suis en alternance cette année. En effet, j’enchaine semaines de cours et semaines en entreprise pendant cette dernière (j’espère) année d’étude.

giphy

Ce n’est pas par hasard que je me suis retrouvée dans ce type de formation (une licence professionnelle pour être exacte). Je voulais vraiment me retrouver dans un environnement professionnalisant et surtout acquérir un peu d’expérience avant d’être lâchée dans le grand bain du monde du travail…

giphhy

Bien sûr, j’ai eu d’autres expériences, des jobs d’été qui n’ont rien à voir avec la mode ou des stages. Mais personnellement, même si j’ai déjà plusieurs diplômes, je ne me sentais pas de travailler direct, et puis surtout, je ne sais pas si j’aurais trouvé quelque chose avec le peu d’expérience.

giphy

Alors voilà, depuis début septembre, j’ai intégré le bureau de style d’une grande entreprise de luxe. Et je pense qu’en deux mois, j’ai presque appris autant voire plus pour certaines choses, qu’à l’école. Être confrontée à de vraies problématiques, créer des choses dans un but bien défini, voilà ce qui change. De plus, je gagne un salaire, et je suis presque indépendante vis à vis de mes parents (presque parce que la vie à Lyon coûte cher et que bon un salaire d’alternant c’est pas non plus le gros lot hein). En deux mois, je pense que j’ai pas mal gagné en maturité (bon ok, juste professionnellement parce que si mes amis me lisent ils vont bien rigoler 😉 ).

giphy

Mais l’alternance me pousse aussi à être BEAUCOUP plus organisée. Pas le choix, je dois gérer à la fois le travail en entreprise et pour l’école. J’aime bien dire qu’à la fin de ma journée de travail, j’ai ma deuxième journée qui commence, celle où je fais mes devoirs. Ben oui, parce que je dois avancer mes projets scolaires d’un module de cours à l’autre… Et que ce sont eux qui vont, en partie, me permettre d’avoir ou non mon diplôme à la fin. Alors voilà, moi qui était déjà une adepte des listes en tout genre, je me retrouve à faire des retro-plannings ou même un Bullet Journal (mais un pas joli, pas le temps pour ça ^^). Et je m’y tiens, sinon, je me noie.

giphy

Cette année s’annonce donc, et est déjà d’ailleurs, très intense. Mais je pense que ce sera la plus enrichissante de mes années scolaires!

Quitter sa région, c’est pas dramatique!

Comme certains d’entre vous le savent déjà, j’ai grandi sur la Côte Basque. J’y ai eu une enfance et une adolescence épanouies. Là-bas, je me sens constamment en sécurité, j’y ai tous mes repères, une partie de ma famille, des amis de longue date et il faut dire, sans chauvinisme, que c’est un cadre idyllique. Mais voilà qu’est venu le jour, à l’aube de mes 18 ans où j’ai dû quitter mon petit cocon pour partir seule dans « la ville ». La majorité des gens que je connais qui sont originaires de chez moi sont partis eux aussi, mais jamais trop loin: Bordeaux, Toulouse. Des villes du sud-ouest, pas trop loin pour pouvoir rentrer le temps d’un week-end, et avec plus ou moins la même ambiance. Mais pour moi, c’était impossible, ma formation n’existant pas aussi proche de chez moi et c’est donc à Lyon que je me suis expatriée, environ 7h de route, 800km.

p3094547

Couper le cordon a au début été un peu difficile. Je ne connaissais personne dans cette nouvelle ville, c’est un peu comme si je devais reprendre tout à zéro. Mais cette expérience ne m’a apporté que des bonnes choses et je ne regrette aucunement d’être partie.

p1312340

En partant de chez moi, j’ai aussi laissé tous mes amis. Seule, j’ai donc dû m’en faire d’autres. Oui, sinon le temps risquerait d’être un peu long! ^^ Cela peut paraitre bête, mais je pense que quand on a déjà son cercle d’amis, on ne cherche pas tellement à s’en faire d’autres. Enfin tout dépend des tempéraments évidemment. Du coup, changer de région m’a permis de rencontrer de nouvelles personnes, venant d’autres horizons et qui donc m’apportent autre chose.

copines
La Team Sixthématique 😉

Quand on est à 800km de chez soi, ce n’est pas tous les jours qu’on rentre… Il faut apprendre à se débrouiller seul, et vite. Savoir s’organiser, gérer à la fois les cours, son appart’ et tout le quotidien. Bref, on gagne un peu en maturité. Le fait de couper le cordon m’a aussi permis d’avoir, je pense, de meilleures relations avec ma famille. Le fait d’être moins avec eux rend les moments que nous passons ensemble plus précieux.

pc072127

Changer de ville, c’est aussi balayer sa routine. On ne peut pas avoir les mêmes habitudes. Alors adieu la balade au bord de l’océan à Biarritz et bonjour le pique-nique au Parc de la Tête d’Or à Lyon. C’est une autre dynamique qui s’installe. Je ne vis pas au même rythme selon l’endroit où je me trouve. Mais changer de région, c’est aussi l’occasion de découvrir de nouveaux endroits. Pour tout vous dire, la première fois que je suis allée à Lyon était aussi la fois où je cherchais un appart’. Je ne connaissais absolument pas cette ville et encore moins la région! J’en profite alors un maximum, dès que je peux, pour partir à la découverte de tous ces lieux qui ont tant à offrir.

pa131933

En conclusion, bien que j’aime ma région d’origine énormément, en partir m’a fait me rendre compte que ce n’est pas forcément là où je me plais le plus. Alors oui, il y a beaucoup de gens et de lieux que j’aime, mais à présent je pense ne plus pouvoir y vivre à l’année. Et oui, bien évidemment, parfois tout cela me manque. Mais ayant goûté aux grosses villes, j’ai découvert que j’ai besoin de ce dynamisme qui les caractérise, et ce, toute l’année. Et puis, quand on connaît un endroit par cœur, n’est-il pas normal de vouloir en découvrir d’autres? 😉

pc224128

Et vous, avez-vous quitté votre région d’origine? Qu’est ce que cela vous a apporté?

A très bientôt! 🙂

Décolorer et entretenir ses cheveux

Alors tout d’abord, je tiens à préciser que je ne suis pas coiffeuse et que donc tout ce qui est écrit dans cet article n’est que mon avis, je ne connais pas non plus tous les produits sur le marché et ne vais donc vous parler que de ceux que j’ai testés.

P7020295

En ce qui concerne la décoloration, je vous conseille vraiment d’aller la faire chez un coiffeur, surtout si vous faites la tête entière! En effet, c’est une opération assez compliquée, qui demande pas mal de maîtrise et qui abîme énormément le cheveu… En tout cas, moi, c’est ce que j’ai fait! Mais il faut avoir conscience que c’est un assez gros budget, aux alentours de 100€ selon les salons.

Du coup, c’est pour ça que j’ai décidé de faire les racines moi-même. En effet, au bout d’à peine une semaine elles sont déjà voyantes et ça commence vraiment à être sale au bout de quatre semaines environ (tout dépend de la vitesse à laquelle vos cheveux poussent). Donc là, ce serait vraiment très très cher à entretenir. J’utilise pour cela ces deux produits de la marque Kerasoin, que je trouve sur La Boutique du Coiffeur, qui me reviennent bien moins cher que d’aller en salon puisque un pot de poudre me suffit pour 4 utilisations et un flacon de crème pour 2 utilisations environ.

P7260889
Poudre décolorante bleue Kerasoin 7.50€ – Crème décolorante 30 vol. Kerasoin 1.98€

Comme je vous l’ai dit, décolorer abîme énormément les cheveux. Il faut donc bien les nourrir, que ce soit pour éviter qu’ils cassent ou tout simplement pour ne pas avoir de la paille sur la tête, et pour cela j’utilise différents produits.

Tout d’abord, j’utilise ce masque que je laisse poser AVANT de me laver les cheveux, au moins 20 minutes, voire toute une nuit pour vraiment les réparer. A base d’oeufs, de cresson, de vinaigre balsamique, d’huile d’olive ou encore de quatre épices, j’avoue que l’odeur n’est pas des plus agréable… Mais il est vraiment nutritif alors ça vaut bien le dérangement!

P7260879
Soin capillaire H’Suan Wen Hua Lush 13.95€

Après avoir fait mon shampoing je fais toujours un soin. En ce moment, j’en utilise deux, bien sûr pas en même temps sinon ça alourdit les cheveux! Le premier est ce masque de chez John Frieda, que vous pouvez trouver au supermarché. Il sent super bon et rend les cheveux tout doux, sa texture est parfaite, pas trop riche. Après, il ne fait pas de miracle et je pense qu’il nourrit moins que le soin de chez Lush, donc je l’utilise surtout pour la douceur qu’il apporte à mes cheveux et pour son action démêlante.

P7260886
Masque réparateur intense Full Repair John Frieda 10€

Le deuxième soin que j’utilise est un traitement hydratant pour cheveux fins de chez Wella. Très léger, il nourrit le cheveu grâce à ses extraits de soie et donne un peu plus de volume. Il faut savoir que les cheveux fins sont plus fragiles donc la décoloration a tendance à encore plus les agresser, donc ce type de soin est un peu primordial pour leur redonner vie! Un peu cher, mais efficace!

P7260884
Traitement hydratant pour cheveux fins Enrich Wella 16.30€

Un autre produit que j’utilise, soit sur cheveux mouillés avant coiffage, soit sur cheveux secs en soin quotidien pour les nourrir. Son odeur est hyper agréable mais sa texture un peu huileuse n’est pas forcément très pratique à appliquer. Toutefois, il est vraiment très nourrissant et je pense que grâce à lui j’ai évité la casse de pas mal de mes cheveux… Vous pouvez trouver ce produit un peu partout également!

P7260878
Huile de soin précieuse Schwarzkopf Gliss 8.90€

Souvent, lorsqu’on se décolore les cheveux, on obtient une couleur assez moche, un jaune vraiment pas top. J’utilise alors un shampoing et un soin déjaunissant qui pour moi sont vraiment miraculeux, j’en avais testé d’autres mais ceux là sont vraiment les plus efficaces pour éliminer le jaune et rendre les cheveux blonds platines ou blancs. J’utilise le shampoing à chaque lavage, je le laisse poser 2-3 min, ça suffit. Quant au soin, je ne l’utilise que quand mes cheveux sont vraiment jaunes, souvent juste après la décoloration. Je le mélange avec un après-shampoing histoire de ne pas trop gaspiller de produit et le laisse poser sur cheveux secs environ une heure, parfois plus selon la couleur du cheveu. L’odeur est juste parfaite et en plus ces produits sont composés à plus de 90% de produits naturels!

P7260888
Shampoing repigmentant Terre Bleue Pascal Mulato 12.99€ – Soin repigmentant Terre Bleue Pascal Mulato 17.90€

Sinon, si vous voulez des couleurs un peu moins classiques (comme bleu ou violet, souvenez-vous ici) il existe ce qu’on appelle des couleurs semi-permanentes. Elles agissent un peu comme du maquillage et donc n’abiment pas les cheveux comme les couleurs classiques, au contraire! Par contre elles tiennent vraiment très mal donc je vous conseille d’en mettre un peu dans votre après-shampoing ou votre soin pour augmenter un peu la durée! J’utilise en ce moment les produits The Pop Color de Hairgum qui je trouve adhèrent bien à mes cheveux. J’utilise aussi parfois Directions de La Riché mais j’ai été déçue par leur gris qui n’a tout simplement pas pris sur mes cheveux…

P7260883
The Pop Color Hairgum 9.10€

Voilà comment j’entretiens mes cheveux décolorés, mais la plupart des produits peuvent aussi être utilisés sur cheveux non décolorés si ils sont abîmés ou secs! Évidemment, ils ne font pas de miracle, ils vont aider à réparer mais vous n’aurez jamais d’aussi beaux cheveux qu’avant décoloration…

Et vous, vous entretenez comment vos cheveux?

A bientôt 🙂

 

Red Bull Cliff Diving – La Rochelle 2016

Samedi (le 23 juillet), se tenait à La Rochelle une étape du Red Bull Cliff Diving. Mais qu’est-ce que cet évènement? C’est simple, c’est un championnat de plongeon extrême. Oui oui, sauter depuis la Tour St Nicolas, à 27 mètres de hauteur en enchaînant les acrobaties, c’est extrême. Et surtout inenvisageable pour moi vu que j’ai déjà du mal à sauter d’un ou deux mètres… 😉

P7230853Beaucoup de monde autour du Vieux Port pour l’évènement. Faut dire aussi que c’est pas quelque chose que l’on a l’habitude de voir et que c’est assez spectaculaire! Par ailleurs, je suis assez branchée sports extrêmes. Pas que j’en pratique beaucoup, loin de là, mais j’adore regarder! Justement, je suis tellement incapable d’en faire autant que c’est avec beaucoup d’admiration que je me rends dans ce genre d’évènement.

P7230855
J’ai eu pas mal de chance d’avoir accès à l’un des pontons sur le port. Je me suis retrouvée avec les journalistes du coup, et donc, avec l’un des meilleurs points de vue que l’on peut avoir sur le plongeoir, et surtout, sans la foule! Et avec la chaleur qu’il faisait j’étais bien contente de ne pas étouffer au milieu des gens…

P7230856
Enfin, le bateau avec les 14 plongeurs entre dans le port. Tous très contents de participer à ce championnat! P7230864
On commence alors avec les sauts d’entrainement, histoire de préparer le terrain. Vraiment, je ne sais pas comment ils peuvent trouver le courage de sauter d’une pareille hauteur… ^^P7230866
Et puis viennent alors les sauts de qualification pour la finale, deux plongeons par participant, chacun noté par un jury composé de cinq juges et multiplié par un coefficient de difficulté (selon le saut). Le but, avoir le plus de points bien sûr pour accéder à la finale…P7230868
Seuls les huit meilleurs plongeurs participent alors à la finale, avec un dernier plongeon. Il faut tout donner! Mais bien sûr, sans se blesser… Ce qui a été le cas pour l’un des plongeurs, Blake Aldridge, qui s’est mordu la langue en ratant sa sortie…

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=m7WXW9FCJj8]

Les résultats étaient serrés mais Gary Hunt, l’un des grands favoris qui avait déjà remporté le concours l’an dernier, a été désigné comme le grand vainqueur! En même temps, il a exécuté LE plongeon le plus dur (coefficient de difficulté 6.4) quasiment jamais réussi en compétition, alors chapeau l’artiste!

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=3VD_qglNwZ4]

Bon allez, une dernière petite vidéo sur laquelle je me suis un peu amusée… 😉

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=7IyNMxpwDT8]

Bon ça va ne me jugez pas… 😉 En attendant, j’ai beaucoup aimé cet évènement qui a été à la hauteur de mes espérances et où j’ai vraiment vu des sauts incroyables!

Aimez-vous ce genre d’évènement?

A très vite avec un look 😉

Bordeaux fête le vin

Si vous n’avez pas eu d’article la semaine dernière, cet évènement en est en partie responsable! En effet, je suis montée quelques jours à Bordeaux, pour participer entre autres à la fête du vin.

IMG_20160626_134803

Mais tout d’abord, quel est ce festival? Eh bien tout simplement une fête, autour du vin, et notamment des vins de Bordeaux avec des dégustations, des ateliers. Vous achetez un Pass, 16€ en prévente et 21€ sur place, qui vous donne droit à une dégustation sur chaque pavillon (11 et dont certains proposent de très grands vins, l’occasion donc de les goûter sans se ruiner) + deux coups de coeur, si vous voulez goûter à nouveau un vin par exemple.

20160623_171520

Ce pass vous permet également de participer à un atelier de l’Ecole des Vins. Nous nous avons opté pour une battle de chefs accord mets et vins. Et c’était vraiment sympa, le but étant pour les chefs de cuisiner un plat qui se marie bien avec le vin et non l’inverse comme cela se fait souvent! L’Ecole des Vins propose également un atelier découverte de la dégustation pour les plus novices! Sur leur pavillon vous pouvez également déguster des vins à l’aveugle (et c’est très trompeur croyez moi) mais aussi découvrir les senteurs, les couleurs que le vin peut avoir.

IMG_20160624_131920

Grâce au pass nous avons également pu visiter un chais, Millesima, et du coup en connaître un peu plus sur le commerce du vin, sa conservation, etc. Il y avait d’autres choses proposées avec le pass, comme une dégustation zen mais bien que nous y sommes restées quand même 3 après-midis/soirées, nous n’avons pas eu le temps de tout faire!

IMG_20160624_131527

En marge des pavillons, de nombreuses animations étaient aussi organisées sur les quais ou le miroir d’eau avec notamment la possibilité de visiter le Belem ce célèbre voilier, un spectacle de son et lumière sur la Place de la Bourse mais également un feu d’artifice, chaque soir!

IMG_20160626_134623

Bref, j’ai une assez bonne expérience de cette fête du vin, qui est vraiment l’occasion d’en apprendre un peu plus sur cette boisson, mais aussi de découvrir de nouveaux vins et d’autres capitales du vin puisque Bordeaux a invité plusieurs villes à cette occasion. Alors je ne peux que vous conseiller de vous rendre à cette sympathique et conviviale fête et on se dit rendez-vous là-bas, dans deux ans! 😉

20160625_180732
Sans oublier le superbe porte-verre 😉

A bientôt 🙂

En Camargue à vélo

C’était ma dernière semaine à Nîmes. Et oui, j’ai fini les cours en début de mois et mes examens il y a près d’une semaine. J’aurai pu rentrer directement chez moi, mais je n’avais pas envie de me presser pour faire mes cartons et surtout il y avait d’autres endroits que je souhaitais découvrir avant mon départ. La Camargue en fait partie. Ou plutôt devrais-je dire le Parc Naturel Régional de Camargue, c’est déjà un peu moins vaste!

13227162_1924972487729255_1364854153541683092_n

Du coup, nous sommes parties, mon amie Sarah et moi, de bon matin en train jusqu’à Arles, histoire de couper un peu la route quand même… 😉 Nous avions regardé la veille quel parcours nous voulions faire: « A la découverte du Vaccarès« . (Vous pouvez trouver une dizaine de parcours à faire à pied ou à vélo sur le site du parc de la Camargue.) 46 km, réalisables en 2h30 voire 4h. Ça nous convenait assez.

13226871_10209646345938446_3629332901041865642_n

Ainsi, nous sommes parties directement de la gare d’Arles, nous avons traversé le centre-ville et en avant! Au début tout se passait bien, il faisait beau, il faisait bon, nous avions bien mis de la crème solaire pour protéger nos peaux très claires, pas plus de problème que ça pour trouver le chemin. Bref, tout allait bien. Puis à un moment, alors que ça faisait déjà bien 10km que nous pédalions, nous nous sommes rendues compte que nous avions loupé la route que nous devions prendre… à 8km en arrière. De quoi vous décourager quand vous savez que c’est une boucle de 46km et non de 62 que vous êtes censé faire!

13244724_10209646312777617_7138074769823060526_n
Vous le voyez le détour?!

Mais finalement, comme nous ne sommes pas du genre à nous décourager pour si peu, nous avons continué notre route, la bonne cette fois!

13238972_1924972461062591_8665595760159573365_n

Le but du trajet était d’atteindre l’Etang de Vaccarès, connu pour être un lieu de repos pour les oiseaux migrateurs mais aussi pour ses flamants roses. Hélas, nous n’étions pas vraiment dans les bons horaires pour admirer la faune puisque nous y sommes arrivées en début d’après-midi. Si vous voulez avoir le plus de chance possible de voir ces beaux oiseaux, mieux vaut privilégier le matin de bonne heure ou le soir! 😉 Mais nous avons tout de même vu des chauve-souris, et un flamant rose! Sinon, tout le long de la balade, il y a de nombreux taureaux et chevaux. Ce coin est assez sauvage et c’est ce qui en fait le charme!

13266031_10209646345298430_1427891776207946327_n

La dernière partie du parcours a vraiment été la plus difficile. La fatigue se faisait ressentir, nous avions mal, très mal même aux fesses (j’ai rêvé d’un coussin pendant toute la fin du trajet) et surtout nous n’avions plus une seule goutte d’eau! Heureusement, nous avons trouvé une petite fontaine dans un village sinon je pense qu’on nous aurait retrouvé desséchées dans un coin… 😉

13227003_10209646346338456_6942506638809993549_n

Au final, nous avons pédalé 70km pendant plus de 5h. Nous ne pouvions plus marcher ni nous asseoir! Et je vous laisse imaginer les coups de soleil que nous avons pris… Complètement improbables! Mais j’en garde quand même un bon souvenir, nous nous sommes surpassées! 😉

En tout cas, si vous avez l’occasion de passer dans le coin, je vous conseille vraiment de faire un tour en Camargue. Petit regret pour moi de n’avoir pas pu aller me promener dans les salins qui ont l’air juste magnifiques, mais bon, ça me donnera un prétexte pour revenir! 🙂

Déjà été en Camargue? Qu’en avez-vous pensé?

A très vite avec un look 😉