Comment réduire facilement ses déchets

Pourquoi réduire ses déchets ?

Comme je vous en parlais dans mon article sur mon rééquilibrage alimentaire, j’ai depuis quelques temps envie de repenser mon mode de consommation. Et qui dit consommation dit déchets. Il est certain qu’on ne se rend pas forcément compte de tout ce qu’on jette chaque jour. Mais croyez-moi, pour un individu lambda, c’est énorme. De plus, je suis très sensible à tout ce qui concerne la protection de l’environnement et notamment des océans. Vous avez très certainement entendu parler du continent de plastique. Me rendant compte que la problématique de nos déchets est un sujet grave, j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes. Et de limiter au maximum mes déchets.

Réduire ses déchets c’est pas compliqué !

réduire ses déchets

Réduire ses déchets c’est bien beau. Mais comment faire ? Par quoi commencer ? Personnellement je ne suis pas encore au stade du zéro déchet. Mais j’y passe progressivement. Chacun à notre échelle nous pouvons faire en sorte de jeter moins ou au moins de jeter “mieux” (mieux vaut jeter du carton ou du verre que du plastique par exemple). Chacun à son rythme également. Et comme il y a un début à tout, je vous ai concocté une petite liste d’actions hyper simples à mener au quotidien qui vont déjà vous permettre de réduire considérablement vos déchets !

Tes biodéchets tu composteras

On commence par quelque chose d’assez simple que pas mal de personnes font déjà. D’ailleurs dans certains pays c’est vraiment une pratique courante : le compost ! J’ai été vraiment étonnée lors de mon voyage au Canada de voir que tout le monde était équipé d’un composteur (souvent collectif) dont le compost était récupéré par la ville. Et je trouvais cela plutôt pratique, personnellement, les biodéchets composent une part non négligeable de ma poubelle. Les mettre de côté réduit donc considérablement la taille de ma poubelle !

Si composter est facile pour les personnes qui vivent à la campagne ou qui au moins ont un jardin – il suffit d’avoir son composteur – c’est une autre histoire lorsqu’on est citadin. Mais il existe de nombreuses solutions dont le lombricompost par exemple. Me concernant, j’ai opté pour une solution encore plus simple et qui ne me coûte rien. Je me suis inscrite à un composteur collectif de mon quartier, géré par des bénévoles et pour lequel je dois assurer une permanence deux fois par an. Et oui, le composteur n’est pas en accès libre pour éviter que les gens y mettent n’importe quoi.

réduire ses déchets

Une fois par semaine je me rends donc à mon composteur pour y mettre les biodéchets que j’ai produits. En attendant, je les stocke dans une boîte en plastique récupérée dans une épicerie. Vous savez, ces boîtes blanches ou jaunes dans lesquelles on met la mayonnaise par exemple? Si ça vous tente d’en faire de même, renseignez-vous auprès de vos voisins ou même de la mairie, il y a sûrement déjà un composteur dans le quartier. Et si ce n’est pas le cas, vous pouvez en faire la demande à condition que vous soyez un bon nombre de bénévoles prêts à vous en occuper. Pour les lyonnais, je vous mets ce lien qui recense tous les composteurs de l’association dont je fais partie!

Au solide tu te mettras

Autre conseil assez simple à mettre en pratique pour réduire ses déchets : le solide. Si Lush a popularisé les cosmétiques solides depuis quelques années, il existe un bon nombre d’autres marques qui en vendent également, avec une composition plus propre. Cette partie concerne surtout les cosmétiques et donc la salle de bain. Personnellement, à part pour des produits spécifiques (des shampoings de soin notamment ou la crème solaire) je n’achète plus que des cosmétiques solides. On élimine ainsi les emballages ou contenants en plastique.

réduire ses déchets

Mon dernier coup de cœur en date sont les savons de Barbotine, fabriqués artisanalement à côté de Lyon. Ils ont une composition hyper propre, que ce soit pour notre corps ou pour l’environnement (uniquement des ingrédients naturels, 100% biodégradables, approvisionnement en circuit court, pas d’huile de palme…). De plus, les créateurs de Barbotine sont de vrais passionnés qui ont à cœur de proposer les meilleurs produits possibles à des prix abordables. Je trouve leurs savons dans ma ruche (La Ruche qui dit oui) mais ils ont également un site internet où il est possible d’acheter leurs savons.

Le réutilisable tu privilégieras

Quand on réfléchit à comment réduire ses déchets se pose la question de comment ne pas les jeter. Et la réponse est simple : réutiliser. Cela implique donc de bannir tout ce qui est à usage unique : vaisselle en plastique, sacs en plastique, cotons démaquillants, lingettes en tout genre, etc. S’il est vrai qu’il y a des produits pour lesquels je n’ai pas encore réussi à franchir le pas (mouchoirs en papier) et d’autres pour lesquels je ne le franchirai jamais (papier toilette pour ne pas le nommer), il y en a d’autres pour lesquels il ne faut pas trop fournir d’effort.

réduire ses déchets

On a par exemple beaucoup entendu parler de la cup. Cette petite poire en silicone conçue pour recueillir nos menstrues. Je ne m’étendrai pas sur la question car là n’est pas le débat, mais elle a beaucoup de qualités en plus d’être réutilisable, évitant par la même occasion d’utiliser des tampons ou des serviettes hygiéniques (bien que je vais bientôt en tester des lavables). Je l’ai adopté il y a maintenant 4 ans et je ne reviendrai pas sur ma décision car je suis complètement conquise.

Sinon, l’un des incontournables du réutilisable c’est le coton démaquillant lavable. Auparavant, j’utilisais au moins deux cotons par jour. Aujourd’hui c’est fini, plus de déchet de ce côté là. En plus, même si on en trouve facilement dans le commerce, c’est super simple de se les fabriquer soi même ! Et qui dit fabrication maison, dit économique !

En vrac tu achèteras

C’est peut être le plus compliqué à mettre en œuvre de cet article. En effet, il impose d’être un minimum organisé. Difficile de passer faire les courses à l’improviste. Après, vous trouvez toujours des sacs en papier dans les épiceries qui proposent des aliments en vrac. C’est toujours mieux que d’acheter un paquet de riz dans un emballage plastique lui même dans un paquet en carton. Personnellement, j’utilise de petits sacs en coton bien pratiques qui me servent à faire le chemin entre le magasin et chez moi. Je transvase ensuite le contenu dans mes contenants. Bien plus léger non? Un peu difficile de se rappeler de les prendre au début. Mais maintenant je les laisse dans mon cabas. Comme ça, je ne les oublie jamais !

réduire ses déchets

Pour les réfractaires au vrac, sachez quand même que c’est généralement moins cher que d’acheter des produits emballés. En effet, là, vous ne payez pas le packaging mais uniquement le contenant, le précieux, à savoir : la nourriture. Le plus dur reste de trouver un magasin qui propose du vrac. Bien que de plus en plus de grandes surfaces s’y mettent, je préfère pour ma part aller en magasin bio (La Vie Claire est probablement l’un des meilleurs question prix). Il y a généralement plus de choix et je trouve cela plus logique d’acheter là bas par rapport à toutes mes convictions.

D’ailleurs, pour les lyonnais, je ne peux que vous conseiller La Super Halle à Oullins où vous trouverez vraiment de tout ! Même la lessive et l’huile s’achètent en vrac là bas. Sinon, il existe carrément des épiceries qui ne proposent que du vrac (c’est le cas de Mamie Marie à Lyon par exemple).

Toi-même tu fabriqueras

On en vient au plus dur. Mais pour réduire ses déchets une chose est sûre, il faut moins acheter. Et ainsi, on privilégiera plus de recyclage ou de fabrication maison. On peut par exemple récupérer ses bocaux pour en faire de nouveau des contenants pour nos achats en vrac. Mais je ne m’étends pas sur le sujet. Je vous prépare un article là dessus. Je vous y partagerai mes réalisations maison pour réduire ses déchets tout en y voyant un aspect économique et écologique ! Car pour moi c’est aussi ça le zéro déchet ! 😉

Je précise que cet article n’a pas été écrit dans le cadre d’un partenariat. Tous les produits dont je vous parle sont donc de réels coups de cœur que j’ai eu envie de vous partager.

Et vous, des astuces pour réduire facilement vos déchets ?

A très vite!

Articles similaires
Mes 7 applis pour un quotidien responsable
Routine capillaire : entretenir ses cheveux décolorés
Do It Lala : des accessoires Made In France et faits main
Ce que le yoga m’apporte au quotidien

26 Commentaires

  1. juillet 7, 2018 / 10:56

    Hello,
    Merci beaucoup pour cet article! J’ai de plus en plus de monde autour de moi qui ont un quotidien 0 déchet, et ça me donne envie de me pencher sur la question. Je pense tout simplement commencer en achetant des bocaux en verre pour le riz, les pâtes… puis les cotons démaquillants lavables. Bref, des petits gestes au quotidien 🙂
    Bises, à bientôt

    • Manon
      Auteur
      juillet 9, 2018 / 4:15

      Même pas besoin d’acheter des bocaux, tu peux déjà récupérer tes contenants en verre (type sauce tomate, compote, conserves etc)! ça commence par des petits gestes de toute façon, rien ne sert d’aller trop vite!

  2. juillet 7, 2018 / 12:51

    Coucou ! J’en apprends davantage sur comment améliorer son quotidien tout en préservant la terre. Pour l’instant je pense essayer le réutilisage et l’utilisation de produit solide ^^ Bisous

    • Manon
      Auteur
      juillet 9, 2018 / 4:14

      Oui chaque chose en son temps!

  3. juillet 7, 2018 / 4:07

    Merci pour cet article ! Il est vraiment très utile 🙂

    Bon week-end !

  4. juillet 8, 2018 / 1:40

    Personnellement j’utilise des culottes de règle et ça me fait plaisir d’arrêter d’utiliser des serviettes et tampons hyper polluants.
    J’ai arrêté les gels douche et leurs emballages en plastique pour des savons en pavé avec emballage en carton recyclable.
    Je vais bientôt me pencher sur la question des serviettes démaquillantes lavables 🙂

    xx

    http://www.caetera-moda.blogspot.com

    • Manon
      Auteur
      juillet 9, 2018 / 4:13

      Ah oui jamais testé les culottes de règle!

  5. juillet 9, 2018 / 5:37

    Je fais déjà tout et notre vie à changer depuis plus de deux ans et nous ne regrettons rien 🙂
    Biz Jeny

    • Manon
      Auteur
      juillet 9, 2018 / 4:13

      Je ne regrette pas non plus!

  6. juillet 9, 2018 / 12:19

    J’adore !! Merci pour cet article super utile !! Perso je consomme de plus en plus en vrac et j’essaie de privilégier les produits sans surplus d’emballages ! 😉

    • Manon
      Auteur
      juillet 9, 2018 / 4:00

      C’est déjà très bien 🙂

  7. juillet 9, 2018 / 5:59

    Hello!
    Merci pour ces bons conseils 😉 J’ai trouvé des sacs en tissus pour le vrac chez Biocoop. Du coup c’est hyper pratique pour les lentilles, pâtes, graines … Et sinon le samedi c’est direction le marché avec mon cabas pour les légumes et les fruits en vrac aussi 🙂
    Bisous
    Mimi

    • Manon
      Auteur
      juillet 11, 2018 / 6:07

      Oui le marché c’est pas mal aussi! Après moi j’achète directement aux producteurs via ma ruche donc c’est à peu près pareil, pas besoin d’emballage! 😉

    • Manon
      Auteur
      juillet 11, 2018 / 6:07

      Mais avec plaisir 🙂

  8. juillet 10, 2018 / 12:45

    Il faudrait vraiment que je me penche sur les cotons lavables car franchement j’en consomme beaucoup trop par jour.
    Ici, en Sicile il y’a trop de pollution, trop de déchets par terre etc..
    Mais au moins il ne donne plus gratuitement des tonnes de sacs en plastique et ça c’est déja bien.
    Des bisous
    Margot
    https://troughthepasturesofthesky.com

    • Manon
      Auteur
      juillet 11, 2018 / 6:08

      Ah si seulement ce n’était qu’en Sicile… Mais oui, les cotons lavables c’est déjà un bon début 🙂

  9. juillet 11, 2018 / 3:10

    Coucou, merci pour cet article !!

    Mes parents font également du compost à la maison, c’est sympa et en plus c’est grâce à ca que j’ai des butternut dans le jardin 🙂
    Et j’avoue que le vrac c’est super pratique !

    Des bisous ❤

    • Manon
      Auteur
      juillet 11, 2018 / 6:08

      Ah encore plus sympa! moi malheureusement je ne vois pas les fruits de mon compost 😉

  10. Pénélope
    août 11, 2018 / 6:33

    Ce sont des conseils que je garderai précieusement. Je pense que nous pouvons tous faire quelque chose pour l’environnement. Pourquoi ne pas commencer par réduire nos déchets. Merci pour ce beau partage.

    • Manon
      Auteur
      août 30, 2018 / 5:06

      Nous pouvons, et nous devons 😉

  11. octobre 23, 2018 / 10:23

    Coucou
    Effectivement, même en ville on peut avoir des actions pour réduire nos déchets. Dans ma ville, on peut déjà très bien les recycler verre, objets polluant, recyclable (carton, bouteille en plastique…). Cela permet de vraiment bien réduire sa poubelle ! Par contre, je n’ai pas de composteur collective et je le regrette ! Je trouve cette initiative tellement intéressante et importante pour la planète! Il faudrait que j’en touche un mot à la mairie.
    Bisous

    • Manon
      Auteur
      octobre 24, 2018 / 7:47

      Pour le compost tu peux en ouvrir un gratuitement oui mais il faut être au moins 30 je crois. enfin le mieux en effet c’est d’en parler à la mairie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.