Humeur Bleue #21 : Le noir dans la mode

Le noir, c’est un peu la « couleur » que l’on porte quand on ne sait pas quoi mettre. Il est passe-partout. Il s’adapte à n’importe quelle situation. Pourtant, ce rapport au noir dans la mode est très récent. En effet, il n’a pas toujours été au beau fixe. Bien au contraire. Voici un petit retour sur son parcours semé d’embûches pour devenir aujourd’hui la couleur de l’élégance.

Le noir, une couleur négative ?

noir dans la mode

Spontanément, quand on nous parle du noir, on pense à la mort, aux ténèbres. Cela est dû particulièrement à notre culture judéo-chrétienne où le noir dans la Bible évoque tout ce qui est en lien avec le mal. Les Enfers, le diable. Le noir a donc pendant longtemps été un tabou. Tout ce qui était noir était forcément mauvais. Chats noirs, corbeaux, ne sont-ils pas des animaux qui inspirent la méfiance voire le malheur ?

Le noir du protestantisme
noir dans la mode
Le syndic de la guilde des drapiers de Rembrandt

Si on met un peu de côté toutes les évocations négatives du noir, il en ressort quand même des notions plus heureuses. L’humilité, la tempérance. C’est aussi la couleur de l’austérité, celle portée par certains moines. Et celle bien évidemment imposée par la Réforme. C’est à ce moment là, au XVIème siècle que le noir va petit à petit s’imposer dans la mode.

Le noir, symbole de richesse
noir dans la mode
Charles V par Le Titien

Avant les grands progrès de la chimie, il était très difficile d’obtenir du noir en teinture. Les étoffes étaient donc extrêmement chères et seule l’élite pouvait donc s’en procurer. Signe extérieur de richesse et de statut social, le noir a alors commencé à devenir une couleur que l’on avait envie de porter. Une couleur désirée.  Cependant, au vu de son prix, elle restera pour beaucoup uniquement la couleur du deuil (bien que pendant très longtemps les plus démunis portaient le deuil en gris ou en brun).

La petite robe noire ou la révélation

noir dans la mode

Tout le monde connaît la petite robe noire de Chanel. Bien que Coco n’en ait pas vraiment été la créatrice, elle a tout de même fait de ce vêtement un symbole de modernité et d’élégance. En effet, suite à la Grande Guerre, nombreuses sont les femmes qui portent le deuil. Elles sont donc toutes habillées en noir. La robe noire est ainsi entrée petit à petit dans la garde-robe du quotidien. Coco Chanel, quant à elle, a permis que ce vêtement soit un intemporel. La pièce indispensable de tout dressing.

Les stars et le noir

noir dans la mode

Après Chanel, le noir a commencé à devenir vraiment LA couleur du chic. Et cela a été renforcé par toutes ces célébrités que l’on associe forcément au noir. Audrey Hepburn notamment. L’actrice est encore régulièrement citée quand on fait référence à l’élégance. Le noir, c’est aussi l’emblème des têtes pensantes, des intellectuels. Alors forcément, il gagne une aura que les autres couleurs n’ont pas.

Les années 1960 ou le retour à la couleur

noir dans la mode

Pas de place pour le noir dans la mode avec les tendances très pop des années 1960-1970. La vague hippie, le psychédélique imposent une nouvelle esthétique chromatique. Durant ces années, porter du noir est ennuyeux. Pourtant, à la fin des années 1970, avec les mouvements punks ou new wave, le noir réapparaît. Car s’il est la couleur du pouvoir (comme on l’a vu au dessus – il est à la couleur d’une élite et fait aussi figure d’autorité) il est aussi celle de la contestation.

La vague japonaise ou la consécration du noir dans la mode

noir dans la mode

Dans les années 1980, c’est la pleine tendance du fluo, des matières un peu plastique qui brillent. Bref, on est bien loin de l’austérité induite par le noir. Et pourtant, c’est à cette même période que deux japonais bien connus, Rei Kawakubo et Yohji Yamamoto, vont faire défiler des silhouettes entièrement vêtues de noir. Le message était de revenir à l’essence du vêtement : la forme. La couleur est vue comme une distraction. L’idée est tellement radicale et révolutionnaire, qu’elle va plaire aux professionnels des arts… et de la mode ! Ces derniers ne jurent que par le noir et il va ainsi rester LA couleur à porter.

C’est évidemment une histoire très succincte du noir dans la mode ! On pourrait écrire encore des lignes et des lignes. Et d’ailleurs, si cette thématique vous intéresse, je vous conseille le livre du très célèbre Michel Pastoureau sobrement intitulé Noir.

N’hésitez pas à me partager vos avis et impressions sur le noir ! 🙂

Quant au prochain thème de l’Humeur Bleue, il sera un peu plus personnel. En effet, je reviendrai sur mon parcours pour travailler dans le textile car vous êtes nombreux à me poser la question ! Alors si vous avez des interrogations, c’est le moment ! 😉

A très vite!

Articles similaires
L’élégance
La mode et l’art
Le monde de la mode et ses clichés
Le pantalon & la femme
Dis moi comment tu t’habilles je te dirai qui tu es

6 réflexions au sujet de « Humeur Bleue #21 : Le noir dans la mode »

  1. Article très intéressant et didactique ! Merci pour ce joli partage !
    Mon rapport au noir a beaucoup évolué au fil de ses dernières années et c’est drôle de voir comment les représentations collectives façonnent nos avis personnels. Il y a encore deux ans, je n’avais que deux vêtements noirs. Je préférai à cette couleur, les nuances de blanc et de pastels, associant le noir à la tristesse ! Et puis mon milieu professionnel m’a imposé le noir comme un repère d’élégance et de sobriété. Au fil du temps je me suis vue apprécier de plus en plus porter cette non-couleur. Ma grossesse m’a enfin totalement reconcilié avec. Son pouvoir homogèneisant aide pas mal après un accouchement et les transformations que le corps subi ! Mon amour reste aux blancs et couleurs pastelles mais le noir m’apporte désormais ces lignes simples et sophistiquées ! Belle journée

    Répondre

  2. Très sympa comme article! Perso je n’aime plus trop le noir, à une époque j’en portais beaucoup mais ensuite j’ai eu l’impression de faire ça pour être invisible donc je me suis forcée à arrêter, et maintenant j’ai l’impression de faire tapisserie avec cette couleur 🙂 bisous

    Répondre

    1. C’est vrai que c’est LA couleur passe-partout par excellence! Moi c’est un peu l’inverse j’en portais très peu avant! Mais je me suis assagie 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.