Humeur Bleue #9: Le modélisme, c’est quoi

« Je suis styliste-modéliste. » Pour le premier terme, styliste, tout le monde a une certaine idée, plus ou moins vague/vraie, du métier. Mais pour le deuxième terme, environ une personne sur deux, ne sait pas du tout en quoi cela consiste. Car non, je ne fais pas des maquettes d’avion.

3b7428efd5f490affe476b3076af29ef
Alors ça c’est le travail du styliste hein! 😉

Pourtant, ce n’est pas si compliqué. Mais je pense que dans notre société actuelle, on préfère mettre en valeur celui qui a l’idée par rapport à celui qui la réalise. Car une chose est sûre, sans modéliste, pas de vêtement. Le/la modéliste est complètement indispensable à la réalisation d’une collection.

5bc07453573b46a3771c9e34a05ade61
Atelier Dior

Mais du coup, c’est quoi son travail? Tout commence par la réception du dessin du styliste, qu’il faut tenter de déchiffrer: qu’est-ce qu’il veut exactement? Décrypter les lignes du vêtement, ses proportions, pour pouvoir ainsi réaliser le patron du vêtement (qui est ni plus ni moins que la représentation du vêtement de face et de dos à plat). Ce patron sera obtenu soit par moulage, donc directement sur mannequin, soit directement à plat sur une feuille où on viendra tracer directement les lignes du vêtement en prenant comme repères les différentes lignes du corps (poitrine, taille, bassin par exemple).

Hubert de Givenchy
Hubert de Givenchy

Mais ce n’est pas tout. Le modéliste va aussi penser à comment le vêtement sera réalisé et déterminera ainsi chaque valeur de couture (la quantité de tissu dont on aura besoin pour faire la couture).

7633d394e861e416bd7c3346f36be7a9
Atelier Chanel

Pour voir si tout fonctionne et si le vêtement correspond bien aux attentes du styliste, le modéliste va réaliser une toile. Il va donc couper dans une toile de coton en général, chaque pièce nécessaire à la confection du vêtement (exemple: pour un t-shirt il y aura un devant, un dos et deux manches) en suivant le patron qu’il a préalablement exécuté. Ces pièces seront ensuite cousues ensemble ce qui nous donne la toile. Généralement, un mannequin cabine l’essaiera et c’est ainsi que styliste et modéliste pourront attester du bien aller du vêtement.

Atelier Dior
Atelier Dior

Si tout va bien, le modéliste peut aller jusqu’au bout de la démarche et réaliser un prototype de ce vêtement. Dans la bonne étoffe cette fois, il servira ensuite d’exemple pour les fabricants. En fait, pour résumer les choses, on peut dire que le modéliste réalise l’idée du styliste en trois dimensions.

Atelier Dior
Atelier Dior

Mais cela ne s’arrête pas là! En effet, un vêtement est généralement destiné à être produit dans plusieurs tailles. Le modéliste va donc réaliser une gradation de son patron.

05_fendi_palazzo_della_civilta_italiana_fur_atelier_2_photo_by_andrea_jemolo_2_jpg_145_north_1160x_white
Atelier Fendi

Enfin, le modéliste réalise aussi un dossier, qui va reprendre toutes sortes d’informations techniques sur le vêtement. Il est très utile lors de la production en série puisqu’il reprend chaque étape de fabrication ou encore les critères de qualité.

Ce qu’il faut aussi savoir, c’est que dans les grosses entreprises, il est rare que le modéliste fasse tout ce travail là. Souvent, il va surtout faire le patron et il y aura alors des prototypeurs, des gradeurs, pour faire le reste.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, je suis là pour vous répondre! 😉

A très vite, avec notre prochain thème: Le Made In France!

Et n’oubliez pas de participer au petit concours en partenariat avec Skoloo ici 😉

22 réflexions au sujet de « Humeur Bleue #9: Le modélisme, c’est quoi »

  1. Quel beau métier ! C’est super intéressant d’en savoir un peu plus sur toi. Tu dois vraiment prendre beaucoup de plaisir à l’exercer 😍

    Répondre

  2. Ce métier est vraiment intéressant !
    J’ai pris des cours d’art plus jeune et une fois on devait justement faire du stylisme et du modélisme. On s’était vite rendu compte que c’était bien sympa de faire des dessins hyper magnifaaiiik et hyper stylé mais qu’après, pour les adapter on faisait moins les malins haha (et encore on avait de l’aide !)

    Répondre

    1. Haha oui c’est bien ça le problème! Styliste est un des métiers les plus frustrants du monde, tu crées des choses sublimes puis la modéliste te fait comprendre que c’est impossible à réaliser… ^^

      Répondre

    1. Alors, en effet je sais faire les deux, car j’ai les deux diplômes. Mais aujourd’hui, au travail, j’ai un poste de styliste et non de modéliste 🙂 mais si je veux, je peux faire les deux effectivement!

      Répondre

  3. Coucou Manon, tu fais un très beau métier et tu en parles avec passion.
    Merci pour tes explications, car oui, effectivement, pour créer le vêtement je pensais uniquement qu’au styliste.
    Bisous

    Répondre

  4. Cet article est vraiment très intéressant à lire ma belle, c’est un superbe métier. Bisous et merci pour cette découverte 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *