Humeur Bleue #23 : la mode est le premier pollueur au monde

La mode est le premier pollueur

mode est le premier pollueur

Dans ma dernière humeur bleue je vous présentais cet article en vous disant “la mode, second pollueur au monde”. Mais cela est tombé récemment, elle est à présent considérée comme le premier. La mode est le premier pollueur au monde. Elle a piqué la place de la pétrochimie. Ces deux industries sont liées, sauf que la mode a une incidence directe sur les personnes puisqu’aux dernières nouvelles nous portons nos vêtements à même la peau. Comment en sommes-nous arrivés là ? Cette annonce laisse pantois. Et pourtant.

Une industrie ultra polluante

mode est le premier pollueur

Aujourd’hui, nous sommes tellement loin, tellement déconnectés de la production, qu’il nous est difficile d’imaginer dans quelles conditions sont produits nos vêtements. Et d’une manière plus générale tout ce que nous consommons. Ainsi, on ne réalise pas tout ce que nécessite la fabrication d’un tshirt en coton par exemple. Ce petit bout de tissu qu’on a en plusieurs exemplaires dans notre garde-robe. Difficile de concevoir qu’un t-shirt nécessite des litres et des litres d’eau, de nombreux produits chimiques. Mais aussi l’émission de nombreux gaz à effet de serre. Des cours d’eau entiers sont complètement pollués. En Inde, on dit même qu’on sait quelle couleur sera à la mode la prochaine saison rien qu’en regardant les rivières. Mais ce n’est qu’une partie de l’iceberg. On parle peu de l’eutrophisation (asphyxie d’un cours d’eau par les algues) par exemple.

Une énorme quantité de déchets

mode est le premier pollueur

Si la création d’un vêtement est problématique pour l’environnement, sa fin de vie l’est tout autant. En effet, le recyclage des textiles est très insuffisant. Les chiffres du nombre de vêtement jetés à la seconde sont effrayants. On a perdu la notion de valeur. Aujourd’hui, on achète, on consomme, on jette. Parfois, on peut même zapper la partie consommation. Si la mode est le premier pollueur au monde c’est aussi à cause de l’usage que l’on en fait. C’est facile de mettre à la poubelle. Mais on ne pense pas assez aux étapes qui suivent, encore une fois nous sommes déconnectés. Ces vêtements jetés sont pour la plupart brûlés. Ou enfouis. Peu sont biodégradables car à base de pétrole (polyester, polyamide) ou car traités avec différents apprêts chimiques (imperméable, teinture).

Un entretien polluant

mode est le premier pollueur

On a parlé de l’avant. On a parlé de l’après. Parlons maintenant du pendant pour comprendre pourquoi la mode est le premier pollueur au monde. L’entretien d’un vêtement est lui aussi toxique pour les écosystèmes. Pensons par exemple aux microfibres, relâchées dans l’eau à chaque lavage et polluant nos océans. La lessive également n’est pas anodine. Mais si vous saviez toutes les substances qui sont rejetées à chaque lavage vous prendriez peur. Ce n’est pas pour rien qu’il est recommandé de laver quatre fois un vêtement neuf avant de le porter

Des vêtements qui nous rendent malades

mode est le premier pollueur

Ce qui est mauvais pour l’environnement l’est aussi souvent pour nous. La mode ne fait pas exception. Je sais que beaucoup de gens se fichent pas mal de notre impact sur la planète. Pourtant dès que ça les touche ce n’est plus la même rengaine. Alors peut-être que cette raison là les poussera à se pencher sur le problème. Car oui, la mode nous intoxique aussi à nous. C’est pour cette raison que la mode est le premier pollueur au monde et qu’elle a pris la tête de ce triste palmarès. Les produits toxiques utilisés lors de la fabrication se retrouvent dans notre organisme. Passant par la peau ou par ce qu’on boit et mange. Les allergies à un vêtement sont de plus en plus fréquentes. Cela ne vous met pas la puce à l’oreille ?

Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

mode est le premier pollueur

Si je ne t’ai pas convaincu qu’il y a un réel problème, je te conseille de regarder des documentaires comme The True Cost. Et si ce n’est toujours pas suffisant, je te conseille de regarder un peu plus le monde autour de toi. Si au contraire je t’ai convaincu, alors bienvenue. Ici tu pourras trouver tout un tas de conseils, de bons plans pour faire en sorte que la mode ne soit plus au top de ce palmarès. Et si tu es convaincu mais que quand même, le shopping pour toi c’est un vrai plaisir, alors patiente un peu, je te prépare un article là-dessus… 😉

Pour en revenir à ce que j’en pense, pour moi, qui suis très au fait de ce qui se passe puisque je travaille dans la mode, il est aujourd’hui impossible de continuer à faire l’autruche. Je fais mon possible, au travail comme dans ma vie personnelle, pour que la mode devienne plus propre. Cela demande un effort, c’est vrai. Mais je crois qu’il faut arrêter d’être égoïste et de vivre sans penser à demain si nous voulons un avenir. Il ne s’agit pas de nos petits-enfants ou de nos enfants. Mais de nous. Nous allons subir les conséquences de notre mode de vie actuel. Maintenant, à vous de voir.

Trêve de paroles déprimantes, j’en ai fini pour aujourd’hui et je vous donne rendez-vous pour une prochaine humeur bleue qui sera probablement plus agréable… Nous parlerons donc de la façon dont la mode s’approprie l’histoire ! 😉

Des questions ? Un avis à partager ? N’hésitez pas !

A bientôt 🙂

12 Commentaires

  1. novembre 24, 2018 / 3:31

    Ton article est très intéressant. C’est vrai qu’en ce moment j’achète beaucoup de seconde main, je trouve ça mieux 🙂

    • Manon
      Auteur
      novembre 24, 2018 / 3:53

      Oh oui pour l’environnement c’est bien mieux !

  2. novembre 24, 2018 / 10:34

    Coucou! Un article très intéressant qui pousse à prendre conscience des choses.
    Bisous ma belle

    • Manon
      Auteur
      novembre 24, 2018 / 3:53

      Merci, c’est le but 🙂

  3. novembre 24, 2018 / 7:10

    Coucou !

    J’aime beaucoup ton article, effectivement pour l’environnement il ne faut pas continuer comme ça, c’est vraiment dommage :/
    Super article en tout cas ^^
    Bisous et bonne soirée !
    Anna.

    • Manon
      Auteur
      novembre 29, 2018 / 5:52

      Haha c’est plus que dommage, il en va de notre survie en fait.

  4. novembre 26, 2018 / 8:47

    Coucou,
    Un article très intéressant qui fait prendre conscience de certaines choses, alors merci 🙂
    Bises, à bientôt

    • Manon
      Auteur
      novembre 29, 2018 / 5:51

      Ravie qu’il soit utile 😉

  5. novembre 28, 2018 / 7:00

    Hello Manon,
    comment vas tu ? Tu prêches une convaincue. On pourrait penser que la pollution provient surtout des usines, des voitures … Mais au final, la mode est l’industrie la plus polluante au monde, et cela est très bien expliqué dans The True Coast (Netflix) et dans un autre reportage Cash Investigation France 2 (dispo sur Youtube). Et en terme de rejet de Co2, c’est l’élevage intensif … Sans parler de la déforestation… Bref, quand le président taxe l’essence “par ce que ça pollue”, ça me fait doucement rire … Je pense qu’il y a d’autres industries (mode, élevage intensif, …) qu’il faudrait réformer pour vraiment réduire la pollution et sauver ce qui reste de notre belle planète …
    Bisous ma belle et bonne soirée,
    Mimi

    • Manon
      Auteur
      novembre 29, 2018 / 5:45

      Complètement d’accord avec toi ! Il faudrait réformer d’autres industries c’est sûr mais également proposer d’autres alternatives pour faire en sorte que les gens ne soient pas dépendants de la voiture 🙂

  6. décembre 2, 2018 / 9:18

    Top ton article et complètement vrai. J’essaie de faire ne action à ma manière notamment avec Vinted. Il y a certaines choses qui peuvent être entreprises afin d’atteindre cet objectif. Cela commence à alerter petit à petit sur notre consommation, mentalité etc.

    • Manon
      Auteur
      décembre 9, 2018 / 4:24

      Oui c’est ça ! Je pense qu’il ne faut surtout pas brusquer les gens mais semer de petites graines ça et là et attendre que ça pousse 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.