Caseapp : Protégez personnalisé!

Que ce soit pour protéger des rayures ou tout simplement pour reconnaître votre téléphone ou ordinateur, ben oui faut dire qu’on a tous à peu près les mêmes, on a souvent recours à une coque. Et pour en trouver une qui nous plaît c’est parfois le parcours du combattant! Mais il y a quelque temps, on m’a proposé de tester Caseapp.

Capture d’écran 2016-05-03 à 19.11.55
Exemples de designs

Comme vous vous en doutez peut être, Caseapp est un site spécialisé dans la création de coques personnalisées. Essentiellement pour Iphone et Ipad, mais vous pouvez aussi en trouver pour certains smartphones Samsung. Le site propose déjà une certaine quantité de designs et vous pouvez donc directement créer votre coque à partir d’une de leurs images, mais pour les plus créatifs, et c’est bien ce qui m’a intéressé, c’est qu’on peut également importer son propre design pour avoir l’image de notre choix sur sa coque!

P5039737

Côté ordinateur, Caseapp vous propose également de créer votre skin pour votre MacBook. Une skin, c’est un espèce de gros autocollant à appliquer sur votre ordinateur, évidemment cela ne protège que des rayures, donc vous ne pourrez toujours pas faire un foot avec votre précieux mac… 😉

P5039741

En ce qui concerne les prix, la coque vaut 29€ ou 32€ si vous la voulez renforcée et la skin vaut 15€ pour un téléphone et également 29€ pour ordinateur.

P5039739

Le modèle de mon téléphone ne faisant pas partie des modèles disponibles, j’ai proposé à mon amie Hollie de tester pour son Iphone 6. Elle a opté pour une photo de groupe, kitsch mais on assume! 😉 Petit conseil, si vous aussi vous voulez personnaliser votre coque avec une photo, prenez en une de très bonne qualité, histoire d’éviter les pixels bien moches ensuite…

P5039735
Big Up les copines 😉

Sinon, moi j’ai opté pour une skin pour mon MacBook. Je voulais au départ en prendre une déjà existante sur le site, effet marbre, mais finalement, je me suis rétractée. C’est vrai, tout le monde a la même alors il est temps de changer un peu! Du coup, j’ai joué la personnalisation au maximum. C’est à dire que j’ai carrément créé mon design. Enfin, j’ai un peu triché car j’ai récupéré un travail de motifs que j’avais eu à faire en cours, mais du coup je peux dire que cette skin est 100% customisée par moi! 😉

P5039738

Et maintenant mon avis! Je suis assez satisfaite de ce que j’ai reçu, surtout la skin dont l’image est de très bonne qualité. Petit bémol pour la coque, je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit si mate mais bon ce n’est vraiment qu’un petit détail! Sinon côté livraison c’est quand même un peu long, comptez 2 à 3 bonnes semaines, car cela arrive de Suède. Alors si c’est pour offrir, pensez à ce petit délai! 🙂

Capture d’écran 2016-05-03 à 19.10.15
Exemples de designs

Sinon, je vous annonce la bonne nouvelle, si vous êtes intéressé par Caseapp et que vous souhaitez commander, vous bénéficiez de 20% de réduction grâce au code : BLEUDEMINUIT20 🙂 Attention, ce code n’est valable que jusqu’au 14 mai alors pas le temps de tergiverser! 😉

A très vite! 🙂

Gola x Liberty London

Étant en pleine période d’examens, une petite tenue vite fait pour vous présenter mes nouvelles baskets! 🙂 J’ai longtemps hésité avant de m’en procurer une paire, je me demandais comment j’allais bien pouvoir les porter, car à part pour faire du sport je ne suis pas vraiment une « fille à sneakers »! 😉 Mais ça y est, j’ai sauté le pas, et sans regret, c’est si confortable…

J’ai craqué pour ce modèle de chez Gola en collaboration avec Liberty London, le célèbre créateur de motifs à petites fleurs… Je les porte avec une tenue très simple, car sinon, ça devient vite carnaval! 😉

P4080558 P4080562 P4080566 P4080568P4080553

Pull : Bershka – Pantalon : Pull and Bear – Chaussures : Gola x Liberty London – Bague : & Other Stories – Boucles d’oreille : Asos – Collier : Mulot Bricole

Au passage, j’en profite pour vous dire que j’ai enfin ouvert un compte Instagram! Vous pouvez ainsi voir quelques photos sur le côté ou alors carrément venir me suivre ici! 🙂

A très vite!

Un p’tit tour en Gwada

Tous mes voyages m’ont marqué, d’une manière ou d’une autre. Et j’en garde toujours de très bons souvenirs. Mais il y en a toujours quelques uns qui se démarquent, vous savez, ceux qu’on mettrait en haut de la liste.

Je pense que mon voyage en Guadeloupe est de ceux là. D’abord, c’était la première fois que je voyageais aussi loin puisque mis à part les Îles Açores, je n’étais jamais sortie du continent européen. Ensuite, la Guadeloupe en elle-même est un lieu exceptionnel, ces îles ont mille visages, tous aussi beaux les uns que les autres. Enfin, je pense n’avoir jamais été aussi bien accueillie que par ses habitants, vraiment! Je ne sais pas d’où vient ce mythe comme quoi les guadeloupéens sont racistes, mais je dirais qu’il est complètement faux!

Je tenais à vous faire partager cette expérience, cette immersion dans une autre culture, qui, je l’avoue, me convient assez… 😉 La vie est si tranquille là bas!

plagesBon, on ne peut pas parler de la Guadeloupe sans évoquer ses plages… Et là, il y en a de toutes sortes! Sables fin, blanc, volcanique, doré, cocotiers ou mangrove, eau turquoise, transparente, calme, agitée… En tout cas, un point commun: vous rentrez dans l’eau comme dans votre bain! Il fait si chaud dehors que vous n’avez qu’une envie, constamment, se baigner. Et pour les personnes qui sont de vrais poissons dans l’eau comme moi, c’est un peu le bonheur!

fonds marinsEn parlant de poissons, si vous voulez en voir, vous ne serez pas déçus! Car si en dehors de l’eau, les paysages sont magnifiques, ils le sont tout autant en dessous… Coraux, poissons multicolores, n’hésitez pas à nager vers les mangroves vous pourriez croiser de jeunes barracudas! J’ai aussi eu la grande chance de pouvoir nager avec des tortues, sans les embêter bien évidemment, qui servaient de taxis à de gros poissons bien fainéants! 😉 Ainsi que de plonger tout près d’une épave, un rêve qui se réalise! Alors un conseil, n’oubliez sous aucun prétexte votre masque et tuba! Côté plongée bouteille, je ne peux que vous conseiller la réserve Cousteau qui grouille de vie aquatique!

paysages

Bon, qu’on se le dise, la Guadeloupe ce n’est pas QUE la plage. Il y a tant de merveilles à voir que ce serait dommage de passer son temps à cramer sur sa serviette… Précipitez-vous sur les points de vue en tout genre, vous ne serez que rarement déçus (voire pas du tout héhé). Il y a également de très belles balades à faire, montez tout en haut de la Pointe des Châteaux, l’extrémité est de Grande-Terre qui vous donnera une vue sur l’île entière. Allez en bateau aux Saintes, louez-y un scooter et faites le tour de l’île, c’est super sympa (et assez effrayant si comme moi vous êtes un danger de la route…)! Et vraiment, n’oubliez surtout pas d’admirer un beau coucher de soleil

soufriere

Mais la balade à ne pas rater, c’est bien sûr l’ascension de la Soufrière! Elle n’est pas très difficile, personnellement je ne marche qu’en ville, dans le sens où je ne fais pas trop de randonnée, et franchement, je n’ai pas vraiment eu de difficulté particulière pour monter. Par contre, n’oubliez SURTOUT pas un imperméable, un pull et des rechanges… Le temps est très instable au sommet et il fait souvent très froid quand vous passez à travers les nuages. Personnellement, je me suis prise l’averse de ma vie ce jour là et j’étais bien contente d’être équipée! Le chemin vaut en tout cas le détour, le spectacle que nous offre la « vieille dame » est renversant: on passe d’un endroit verdoyant à un autre complètement aride avec fumerolles. C’est impressionnant, on se sent tout petit face à cette grandiose nature.

cascades

Ceux qui me connaissent savent que je suis une fan de cascades. Oui bon chacun son truc ok? 😉 Je sais pas, les pubs Tahiti Douche m’ont toujours fait rêver… Et depuis je cherche LA cascade, vous voyez? Je pense avoir été servie en Guadeloupe. Basse-Terre regoooorge de cascades. Je n’ai même pas eu le temps de toutes les voir vous imaginez? Je vais devoir y retourner juste pour ça! Bon ok, peut être pas juste pour ça… Pour la bouffe aussi 😉 (oui oui, la nourriture créole est juste Délicieuse: poulet boucané, accras de morue, boudins de toutes sortes, beignets de banane, poulet colombo… oups j’ai faim.) Mais revenons-en aux cascades. Certaines sont assez difficiles d’accès car vous devez parfois vous aventurer dans la jungle (oui oui avec les lianes et tout), par exemple le Saut de la Lézarde est vraiment à ne pas manquer mais son accès est quelque peu périlleux (surtout quand il a plu, il y a beaucoup de boue). Mais je vous promets, cela vaut le coup, descendez sur les fesses si vous voulez mais ALLEZ-Y! 😉

Bref, je pense avoir dit tout ce que j’avais sur le coeur… Quoique en fait, je pourrais parler de ce voyage durant des heures! 😉 La vie est si douce, les gens si souriants, le temps si agréable, finalement, la Guadeloupe mérite bien son titre de lieu paradisiaque.

Et vous, êtes-vous déjà allés en Guadeloupe? Aimeriez-vous y aller?

A très vite! 🙂

Or noir

Voici mon association de couleurs préférée: le doré et le noir. Je trouve qu’une pointe de doré sur une tenue totalement noire la rehausse, ravive mais aussi la rend plus chic. Mais c’est mon point de vue d’amatrice du bling bling (oui j’aime ce qui brille et alors?).

J’adore ce petit bandeau déniché sur Asos, comme la plupart des vêtements ou accessoires de ce look d’ailleurs, je n’en avais pas mis depuis le primaire au moins!

Je continue aussi sur ma lancée spéciale « col roulé » avec ce deuxième petit haut. L’avantage c’est que c’est un classique, je peux le porter avec n’importe quoi.

Cette petite série de photos où je fais apparemment très russe (oui, c’est ce que mes amis m’ont dit en la voyant, ce doit être l’association cheveux platine et bandeau car on m’a plus souvent prise pour une anglaise qu’une russe en fait ^^) a été prise tout près de la plage de la Concurrence à La Rochelle. Rien de mieux pour vous réveiller qu’une bonne bouffée d’air frais! 😉

PC260111 PC260115 PC260117 PC260121 PC260126 PC260127 PC260139 PC260151

T-shirt, Chaussures, Bandeau, Bijoux : Asos – Jupe : Monoprix – Sac : Lancaster

A très bientôt 🙂

Le jour où j’ai repris la danse classique

J’ai fait de la danse classique pendant une bonne partie de mon enfance. Et puis en entrant au collège, j’ai eu envie de tenter autre chose, de la natation à la boxe en passant par l’escrime ou le yoga, j’ai depuis testé une multitude de sports en tout genre, quasiment un par an. Et puis, après le lycée, lors de ma première année à Lyon, je me suis rendue compte que la danse me manquait, et c’est alors qu’un long périple pour trouver un cours de danse classique adulte pas trop trop cher a commencé. Je n’ai pas été capable d’en trouver, du coup j’ai essayé la danse contemporaine. Mais je ne sais pas, je n’ai pas été vraiment conquise, je ne pense pas que tous les cours de ce type de danse soient pareils, mais en ce qui concerne celui auquel j’ai participé c’était plus de l’expression corporelle, prendre conscience de son corps et de ses gestes, apprendre à occuper un espace, que de la danse pure et dure.

b07c3e614bf795c0ba8abdddbc744a59

L’année d’après, une amie m’a entrainé dans des cours d’un autre type de danse : le rock et la danse de salon. Là par contre, j’ai adoré! Mais bon, on est encore assez loin de la danse classique. J’avais d’ailleurs déjà abandonné l’idée et en arrivant à Nîmes ce sont des cours de rock que j’ai cherché et non de classique. Je n’ai d’ailleurs rien trouvé qui me convenait.

53be8d38ae8381119d25f38359bde5ac

Et finalement, lors de ma deuxième année à Nîmes, j’ai appris qu’une amie avait trouvé un cours pour adulte de danse classique, pas trop cher, pas trop loin de chez moi, l’idéal quoi.
Ni une ni deux, je suis allée avec elle, et une autre amie qui voulait aussi reprendre le classique, pour essayer un cours, histoire de voir si ça me plairait, car entre les souvenirs et la réalité c’est parfois très différent.
Et je n’ai pas été déçue!

12313554_508384819337349_4059845139554171835_n
Bon ok je suis pas trop à mon avantage sur cette photo mais faut savoir que c’était à la fin du cours hein! Après avoir bien transpiré quoi.

Bon c’est vrai que côté souplesse j’ai pas mal perdu… (Grand écart bonjour!) Mais ça reste une activité à la fois artistique ET sportive (le premier qui me sort que la danse n’est pas un sport je l’étouffe avec mes ballerines! 😉 ) car oui, en danse classique on se dépense, on rougit, on transpire et on a de terribles courbatures!

bf42b0e4d105e5cc747e3dc8aa993fbe

L’avantage avec la danse, c’est que je suis tellement concentrée sur ce que je fais (se rappeler des pas, suivre le rythme, exécuter correctement les mouvements…) que j’oublie tous les tracas du quotidien, chose qui ne se passe pas forcément quand je vais courir ou nager par exemple.

La danse m’apporte aussi de la fierté, quand je réussis enfin un pas, que je ne me trompe plus, que mon grand écart se rapproche du sol… Bref, je ne regrette pas d’avoir repris et je me demande même pourquoi j’avais arrêté!

Et vous, avez-vous déjà testé la danse classique?
Y a-t-il un sport auquel vous aimeriez vous remettre?

Bonne soirée! 🙂

Essentiels

Nous avons tous, je pense, chacun nos essentiels en matière de mode. Ces vêtements qui nous suivent au fil des ans et dont nous ne nous lassons pas. Parce que nous les trouvons toujours aussi beaux, parce que nous y sommes attachés, parce qu’ils sont si confortables et pratiques.

Vous l’aurez deviné, c’est le cas de chaque pièce qui compose cette tenue.

Cette jupe, j’ai dû l’acheter alors que j’étais en première, oui oui rien que ça. Elle est pour moi indémodable. En même temps, la mini-jupe noire est ce qu’il y a de plus classique finalement. Ce pull je pense que je l’ai déniché en terminale, je me souviens que j’étais à Paris, qu’il faisait très froid et que je cherchais surtout une paire de gants. Ces chaussures, je les ai usées jusqu’à la moelle. Je les porte tous les jours quasiment, et ce depuis quatre ans. Il est temps que je les renouvelle. Enfin, concernant le sac, c’est l’unique Tote Bag que j’ai et vous savez vous-même à quel point ce genre de sac peut se révéler pratique: on y met tant de choses!

P1130279 P1130284 P1130286 P1130287 P1130288 P1130290P1130293 P1130294 P1130295 P1130301

Pull : American Apparel – Jupe : Monoprix – Chaussures : Fouganza – Collants : Calzedonia – Sac : récupéré pendant le Salon Tranoï – Bracelets : rapportés de Côte d’Ivoire – Montre : Just2You – Collier : Giorgio Brato

A très bientôt 🙂

Humeur Bleue #2 : Les études de mode, pas que du dessin!

humeur bleue

Quand on me demande ce que j’étudie, s’ensuit presque toujours deux types de réaction. La première: ah mais tu fais du dessin en fait. La seconde: mais… y a des débouchés? Je traiterai la question du débouché une autre fois, puisque aujourd’hui je vais vous parler uniquement des études de mode et en quoi elles consistent. Et non, je fais pas du dessin en fait. D’ailleurs, j’aime pas trop dessiner.

Yves Saint Laurent
Yves Saint Laurent

Du coup, qu’est-ce qu’on étudie quand on veut être styliste, designer de mode? Je vais uniquement vous parler de ce que je connais bien, et donc du BTS Design de mode, pas des autres écoles (Chambre syndicale, ESMOD, Studio Berçot etc.) puisque je n’y suis jamais allée. Mais je pense de toute façon que, si la qualité de l’enseignement n’est pas la même partout, le contenu reste sensiblement le même. Ben oui, on va pas vous apprendre à poser du parquet! 😉

9e12388df3e82095e132e34224ea590a

Alors oui, c’est vrai, on fait du dessin. Mais ce n’est pas vraiment l’étape la plus importante. Car tout commence par la réflexion, la recherche. Selon les profs, soit on vous laisse travailler sur ce que vous voulez soit on vous donne un thème, et c’est généralement le plus courant. Dans ce thème, vous essayez de trouver un sous-thème qui vous inspire plus que les autres. Exemple : j’ai eu en première année le thème « Seul », certains ont décidé de travaillé sur l’introspection, d’autres sur la dépression ou la maladie, le silence…
Une fois votre thème trouvé, arrive alors toutes les recherches: toutes sortes de définitions, de textes sociologiques, philosophiques… Bref, de quoi trouver une problématique lié au sujet, on ne crée pas juste comme ça pour le fun, non il faut aussi faire passer un message via le vêtement. Ensuite, on recherche des références, des artistes, des créateurs qui ont déjà travaillé sur le sujet ou qui de par leur manière de travailler vous y fait penser.

864e1be4fa750f6660b80f2fdc6938e0

Mais les recherches, ce n’est pas seulement rechercher ce qui est déjà existant. C’est aussi commencer à réfléchir à comment vous pourriez vous approprier le sujet. Quelles couleurs, quelles matières, quelles formes pourraient convenir. Souvent, on vous demande à cette étape de réaliser une œuvre d’expression plastique et là, vous êtes liiiiiiibre.

Ateliers Chanel
Ateliers Chanel

Viennent ici les premiers croquis, les premières recherches de matières. Personnellement, je commence toujours par rechercher ma matière avant de penser à la forme. D’une part, parce que je suis plus dans le manuel, le toucher que le dessin mais aussi parce que souvent c’est ma matière qui induit ma forme. Et pendant les recherches matières, on ne se refuse rien! Il m’est par exemple déjà arrivée de travailler avec du béton, des toiles cirées, et même des papiers de Ferrero Rocher.

Malhia Kent
Malhia Kent

Lorsque j’ai une bibliothèque de matières assez conséquentes, je commence à réfléchir à un vestiaire ou même carrément à inventer mes propres formes. Je vois ensuite, quelle matière va s’associer avec quelle forme. Et là, bien sûr il y a quelques dessins, mais c’est de plus en plus rare, je pense qu’on est de plus en plus à préférer les photomontages (merci Photoshop). Et hop! ça y est, sans vous en rendre compte, vous avez créé une collection.

Raf Simons
Raf Simons

Vient alors l’étape de réalisation. Tout commence par le patronage ou le moulage. Dans le premier cas, on va essayer de recréer la forme du vêtement mais à plat, sur du papier. Dans le second, on va mouler directement le vêtement sur un mannequin, et la toile utilisée sera alors le patron. Avec ce patron, on va pouvoir couper le tissu. Et enfin, coudre le vêtement. Mine de rien, c’est probablement la réalisation qui prend le plus de temps. Enfin, surtout si vous vous appliquez 😉

Atelier Dior
Atelier Dior

Mais ce n’est pas fini, car dans ce BTS on va jusqu’au bout des choses. Il y a donc toujours un shooting photo pour immortaliser le tout mais surtout recréer une ambiance liée au thème. Il faut donc bien réfléchir au lieu, à la coiffure, au maquillage, aux poses… Mais c’est bien souvent le moment qu’on préfère, le plus amusant! 🙂

Irving Penn
Irving Penn

Et voilà, on récapitule tout sous forme d’un book afin de ne pas en perdre la trace et le tour est joué. Ainsi, calculez vous même la part de dessin qu’il y a dans tout ce processus… 😉

dee409831ad7c9c3aea2e22c14388468

Mais les études de mode ne se résument pas non plus à ça. Nous avons aussi de l’histoire de la mode (depuis la Préhistoire hein, la mode n’a pas commencé avec Chanel) car comment créer si on ne sait pas ce qui a été fait avant? Mais également des cours de technologie des textiles où l’on apprend les différentes matières qui existent en gros, comment elles sont fabriquées, les innovations, etc.

Ce article est pas mal long, ainsi je vais m’arrêter là car je pense avoir bien résumé la chose. Cependant, je le rappelle, je ne parle ici que du BTS Design de Mode, cela ne concerne donc pas TOUS les métiers de la mode bien évidemment et je pense d’ailleurs par la suite consacrer un article sur les études de modéliste et sur les métiers qu’on peut trouver dans ce domaine! Aussi, le processus n’est pas forcément semblable dans le milieu professionnel, faute de temps. Les études, c’est donc un peu le moment où on se fait plaisir et c’est probablement pour ça qu’on s’éloigne pas mal du vêtement du quotidien.

Sur ce, au revoir, et vive le dessin! 😉

 

 

Un air marin

Une nouvelle tenue, plutôt simple, mais si confortable, prise en photo devant la Kontxa de San Sebastian, un endroit dont la beauté m’étonne toujours autant.

L’air marin était présent, comme l’attestent mes cheveux qui volent dans tous les sens, mais aussi le soleil (d’où les yeux mi-clos sur la plupart des photos).

Du coup, pas besoin de s’emmitoufler sous 10 couches de vêtements et l’occasion de sortir mon joli pull rayé à col roulé (toujours la même passion pour le col roulé héhé) qui se marie super bien, je trouve, avec ces boucles d’oreille ramenées de Guadeloupe fabriquées… avec des fibres de noix de coco! J’ai directement craqué quand je les ai vu!

L’occasion également de vous présenter ce joli petit sac piqué à ma grand-mère. Eh oui, les armoires de nos chères mamies sont souvent remplies de trésors… 😉

P2260443 P2260444 P2260445 P2260447 P2260448 P2260449 P2260450 P2260455 P2260457 P2260460

Manteau : Asos – Pull : Petit Bateau – Jean : Pull and Bear – Chaussures : Fouganza

Bonne journée les amis 🙂

Un nouvel an à Bruxelles

C’est avec émotion que je publie cet article aujourd’hui. Une semaine que les attentats ont eu lieu dans cette ville que j’aime beaucoup, et l’occasion pour moi, en vous racontant les beaux souvenirs passés à Bruxelles, de vous en donner une autre vision, plus joyeuse et bien moins triste.

Vous la connaissez, cette situation où vous vous demandez où et avec qui vous allez passer le nouvel an. Question que l’on se pose généralement avec l’arrivée de l’automne et l’approche de la date fatidique. Souvent la reine du plan de dernière minute, cela fait maintenant 2 ans que j’arrive enfin à m’organiser des petits trucs bien sympathiques pour le réveillon… Londres en 2015, et cette année vous l’aurez évidemment compris : Bruxelles.

J’y étais déjà allée il y a quelques années, en janvier, et j’avais visité la ville entièrement sous la neige. J’avais adoré, c’était si beau! Mais l’envie de voir la capitale belge sous un autre jour me taraudait. Alors quand avec mes copines on s’est dit qu’on ferait le nouvel an ensemble, dans une grande ville nous n’avons pas hésité très très longtemps: Bruxelles nous voilà!

Retour sur ces quelques jours plein de frites et de bières

Pour commencer, je vous présente ma future maison. Le Palais Royal bien évidemment!

993889_10204905305746785_8703412761280234800_n

Un petit creux…? Ben oui, c’est aussi le pays de la gaufre! Et il y en a pour tous les goûts…

996752_520363968139434_2224380440875871091_n

Continuons sur notre lancée « bouffe » avec celui qu’on ne présente plus: Frit’land. Pour une somme dérisoire vous partirez avec le ventre prêt à exploser. L’adresse la plus connue pour les frites, mitraillettes et autres carbonnades flamandes!

999965_10204905297026567_1795389699313522391_n

Retour en enfance, cela faisait des années que je n’avais pas patiné! Et ça s’est vu haha. Mais j’ai quand même adoré ce moment, qui sans mes amies n’aurait pas été tout à fait pareil… (traduction, j’aurais fini les fesses sur la glace!)

1000658_520368744805623_1508878943140940210_n

Mon bâtiment préféré, tellement art nouveau, aaaah je l’aime. Sinon, c’est aussi le Musée des Intruments de Musique, je le visiterai à l’occasion (mais là il était fermé).

1503509_10204905303586731_8617915883976290942_n

Aaah Grand-Place… Déjà magnifique de jour, la nuit, avec les décorations de Noël c’était tout simplement magique! Vous ne savez pas où donner de la tête!

1505279_926602014093995_1489117548364689571_n

Mon combat contre le vertige : round 1. Et je suis victorieuse! Oui oui, je suis montée dans cette graaaande roue et c’était génial! On peut y voir tout Bruxelles, même le fameux Atomium!

1914115_520368271472337_1970116897743669026_n

L’architecture de Bruxelles a aussi des allures de contes de fée. Encore une raison pour s’y rendre.

1931467_10204905301386676_4747731859345616915_n

J’aime beaucoup les galeries. Et encore une fois, avec les décorations de Noël, cela rend l’atmosphère encore plus magique!

1935067_10204905255705534_5983362789302292313_n Je suis sans mot devant tant de beauté. Quand je vous dis que la nuit c’est encore plus resplendissant que de jour!

10644998_10204905247145320_1068426818369398007_n

Et parce que Bruxelles serait vide sans lui… Nous sommes allées faire un petit coucou au célèbre Manneken Pis! Il n’était pas habillé le pauvre en ce jour froid d’hiver.

12440388_10204905298306599_7559403991338301840_o

Bref, j’avais déjà un bon souvenir de Bruxelles et j’en repars avec un meilleur encore. Je ne saurais quoi vous dire à part: FONCEZ-Y! Le gros plus de cette ville ce sont ses habitants, si sympathiques et accueillants et avec un accent et des expressions tellement mignonnes, amis bruxellois, je vous aime! 😉

Un grand merci à Gwladys et Léa pour leurs jolies photos!

Et à très bientôt pour de nouvelles aventures!

Inspiration Sixties

On s’est sûrement tous posé la question: « si je pouvais choisir à quelle époque vivre laquelle serait-ce?« . Ma réponse change assez souvent avec les années, mais aujourd’hui je dirais je pense sans trop d’hésitation les années 1960. Pourquoi? Je ne saurais vraiment dire, déjà pour l’état d’esprit de l’époque, l’émancipation des femmes, sûrement aussi à cause des séries du type Mad Men et évidemment pour la mode! C’est simple, j’A-DO-RE. Les longueurs de jupes et de robes qui se raccourcissent, les formes trapèzes, les grandes bottes, bref.

Du coup, quand je me suis vue dans cette tenue, je me suis dit qu’il y avait quand même un petit côté 60’s, les bottes cavalières, le short court et taille haute, le haut large, le headband… J’aime cette silhouette, elle n’est pas contraignante, pas besoin de rentrer le ventre héhé.

J’ai profité des rayons de soleil pour être au chaud durant les photos, il y avait un de ces vents à La Rochelle ce jour-là! Enfin comme assez souvent dans cette ville! 😉

P2280462 P2280463 P2280466 P2280469 P2280470 P2280472 P2280474 P2280478 P2280481 P2280485 P2280489 P2280491 P2280494

Manteau : Asos – Pull : Sparkle and Fade (chez Urban Outfitters) – Short : Asos – Bottes : André – Écharpe : H&M – Headband : Asos

Et vous, à quelle époque auriez-vous aimé vivre?

A la prochaine! 🙂