Inspiration Sixties

On s’est sûrement tous posé la question: « si je pouvais choisir à quelle époque vivre laquelle serait-ce?« . Ma réponse change assez souvent avec les années, mais aujourd’hui je dirais je pense sans trop d’hésitation les années 1960. Pourquoi? Je ne saurais vraiment dire, déjà pour l’état d’esprit de l’époque, l’émancipation des femmes, sûrement aussi à cause des séries du type Mad Men et évidemment pour la mode! C’est simple, j’A-DO-RE. Les longueurs de jupes et de robes qui se raccourcissent, les formes trapèzes, les grandes bottes, bref.

Du coup, quand je me suis vue dans cette tenue, je me suis dit qu’il y avait quand même un petit côté 60’s, les bottes cavalières, le short court et taille haute, le haut large, le headband… J’aime cette silhouette, elle n’est pas contraignante, pas besoin de rentrer le ventre héhé.

J’ai profité des rayons de soleil pour être au chaud durant les photos, il y avait un de ces vents à La Rochelle ce jour-là! Enfin comme assez souvent dans cette ville! 😉

P2280462 P2280463 P2280466 P2280469 P2280470 P2280472 P2280474 P2280478 P2280481 P2280485 P2280489 P2280491 P2280494

Manteau : Asos – Pull : Sparkle and Fade (chez Urban Outfitters) – Short : Asos – Bottes : André – Écharpe : H&M – Headband : Asos

Et vous, à quelle époque auriez-vous aimé vivre?

A la prochaine! 🙂

Room

C’est dimanche, c’est ciné! Et c’est pour moi l’occasion de vous parler d’un film que je suis allée voir vendredi au cinéma : Room.

Vous en avez sûrement entendu parler en même temps que la cérémonie des Oscars puisqu’il y était nommé et que Brie Larson a reçu l’Oscar de la meilleure actrice. Amplement mérité je trouve.

Room s’inspire d’un livre d’Emma Donoghue lui même inspiré de faits réels. Si je vous parle de Natacsha Kampusch par exemple ça vous parle? Car Room raconte un fait divers de la sorte : une jeune femme, à peine sortie de l’adolescence séquestrée et violée pendant 7 ans par son ravisseur avec qui elle aura d’ailleurs un fils. Ce film nous décrit d’abord le quotidien de cette mère et de son enfant, Jack, 5 ans, dans cette petite pièce qu’est « la chambre » et qui pour l’enfant est le monde entier. Puis vient la prise de conscience de « Ma » qu’il faut que son fils sorte à tout prix de cet enfer en élaborant une stratégie dingue de fuite. Et enfin, l’après séquestration où la mère et le fils tentent de se reconstruire, de se réadapter dans un monde qui a changé.

 190002.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Cette histoire m’a beaucoup touché, d’abord parce qu’elle est racontée par Jack. A travers ses yeux, on apprend petit à petit ce qui s’est passé, d’une manière naïve et pleine de poésie. Ce petit bout plein d’intelligence est incarné avec brio par Jacob Tremblay. Une vraie révélation, ce gamin est génial.

On passe également par toutes les émotions devant Room : du rire (enfin plutôt d’un sourire car c’est pas non plus le film comique de l’année hein ^^) aux larmes en passant par l’inquiétude, le stress, le soulagement. Larmes de tristesse, larmes de joie. En tout cas, si vous êtes comme moi assez sensibles, préparez vos mouchoirs.

435522.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

La bande son est également très bonne, des morceaux bien choisis et qui nous immergent dans l’ambiance du film. La réalisation est aussi très réaliste, et il y a des plans qui sont vraiment très beaux. On ne tombe jamais dans le pathos, le sujet est traité de façon intelligente, peut être encore une fois parce qu’on est dans la peau du petit garçon. Brie Larson, comme je vous l’ai dis plus tôt, mérite vraiment cet oscar, je ne crois pas l’avoir déjà vue dans un film mais elle joue vraiment très bien. On s’y croirait. Les autres acteurs sont bons également, mais m’ont moins impressionné, probablement parce qu’on ne les voit pas beaucoup.

043597.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Bref, je vous conseille vraiment ce film qui m’a beaucoup plu. A voir en VOST si vous pouvez, c’est toujours mieux. 😉

Room de Lenny Abrahamson
Avec Brie Larson, Jacob Tremblay, Joan Allen, William H. Macy
Sorti au cinéma le 9 mars 2016

A très vite!

Suivez-moi sur FACEBOOKTWITTERHELLOCOTONPINTEREST

Humeur Bleue #1 : Ou c’est quoi la Mode?

C’est le premier article Humeur Bleue et c’est ainsi pour moi le moment de vous expliquer concrètement cette rubrique.

Pour cela, je vais d’abord commencer par une petite présentation de moi-même, pour ceux qui ne me connaitraient pas déjà. Depuis très longtemps, je sais ce que je veux faire dans la vie. De la mode. Vous allez me dire que c’est large. Certes, vous aurez raison. J’ai longtemps envisagé chaque métier possible avant de jeter mon dévolu sur la création de mode. J’ai donc naturellement effectué un BTS de modéliste puis un BTS de styliste, histoire d’avoir la double casquette, et parce que pour moi les deux sont intimement liés, complémentaires. Et c’est ainsi que je me suis retrouvée dans ce drôle de monde qu’est la Mode.

Au Salon Tranoï, quand j'étais encore rousse
Au Salon Tranoï, quand j’étais encore rousse

Au fil du temps, je me suis rendue compte qu’on se fait une idée assez différente de ce qu’est ce milieu en vérité. Mais surtout, que la plupart des gens ne comprennent pas nos métiers. Combien de fois j’ai dû expliquer que non, je ne passe pas mon temps à dessiner. La création, c’est un peu plus que cela. Bien sûr, ce n’est pas un métier « vital », on ne va pas sauver des vies. Quoi que. Mais en tout cas, beaucoup considèrent encore que le styliste, ou le designer de mode, appelez-le comme vous le souhaitez, n’a pas un « vrai » métier. Beaucoup pensent que les études pour y accéder sont simples. Ben oui, vu qu’apparemment on passe notre temps à colorier. Peu de gens savent ce qu’est un modéliste. Car non, celui là ne réalise pas de maquette d’avion. Et si je devais parler de tous les métiers de la mode et de leurs clichés, je n’en finirais jamais.

Pierre Balmain
Pierre Balmain

De plus, quand on pense à mode, on pense directement aux vêtements, au shopping ou aux défilés. En fait, on ne voit que le produit fini. Pourtant, le travail qu’il y a derrière représente parfois plus de temps que la durée de la mode elle-même… Tout est réfléchi, rien n’est laissé au hasard. On ne pense qu’à l’apparence mais c’est aussi un comportement, ne pensez-vous pas que la mode nous révèle? Finalement, la mode est jugée superficielle mais n’est-ce pas en réalité tout l’inverse?

283fb3c1d7e94d7257b682f68e333aac

Ainsi, cette rubrique aura pour sens de montrer ce que sont vraiment ces métiers, et dans un sens plus large ce qu’est réellement le monde de la Mode

N’hésitez pas à me dire les sujets que vous aimeriez que je traite, je me ferais un plaisir de m’en charger. 🙂

En vert anglais

Allez j’inaugure ce blog avec cette première tenue prise sur ma Côte Basque que j’aime tant.

Si la France a connu un hiver plutôt doux jusqu’à maintenant, chez moi c’est à peu près tous les ans le cas. Je n’ai commencé à porter des vêtements vraiment chauds que lorsque je suis arrivée à Lyon. Et d’ailleurs, je déteste ça. Les écharpes, les bonnets, les manteaux, j’étouffe là dedans! Alors quel plaisir de pouvoir sortir sans tout cet attirail!

Cette année, j’ai envie de cols roulés. C’est pour cela que j’ai acheté ce petit t-shirt chez Uniqlo, il est si confortable d’ailleurs! Sa matière est toute douce et j’adore ses fines rayures sur fond vert anglais. Le vert est une couleur que j’apprécie beaucoup même s’il est vrai que je n’en porte pas beaucoup, ce n’est pas toujours facile à porter vous ne pensez pas?  PC200080 PC200078 PC200077 PC200076 PC200075 PC200072 PC200071 PC200070 PC200068 PC200067 PC200066 PC200062

Combishort : Naf Naf – T-shirt : Uniqlo – Sac : Lancaster – Chaussures & boucles d’oreille: Asos – Bague : & Other Stories

 

A très vite 🙂