Humeur Bleue #14 : La mode et l’art

On ne considère généralement pas la mode comme un art notamment parce qu’elle n’a pas la même vocation, la même fonction qu’une oeuvre d’art.
En effet, un vêtement ou un accessoire est d’abord conçu pour être porté et doit donc respecter un cahier des charges assez précis avec comme critère premier, que le corps rentre dedans.
Si cela est complètement vrai dans l’industrie de la mode, il faut quand même apporter quelques nuances au niveau de la haute couture qui se trouve souvent à la frontière entre art et mode.Il y a beaucoup de créations portées lors des défilés qui me semblent totalement importables pour un être humain normal (un col de 30cm vous le mettriez vous?!) ou qui ont plus pour vocation de transmettre un message que d’être un vêtement porté.

En posant la question « La mode est-il un art? » à plusieurs personnes de mon entourage, j’ai pu avoir la confirmation de ce que j’avance ici. Tous considèrent le vêtement de prêt-à-porter comme un objet fonctionnel uniquement mais sont plus partagés sur le vêtement de haute couture. Cependant, la mode serait quand même d’une manière générale un domaine artistique car elle requiert un savoir-faire que tout le monde ne peut pas avoir et notamment du talent. Le talent, on l’a ou on l’a pas.

De plus, la mode est de plus en plus présente au musée. Rétrospectives de créateurs ou présentation de vêtements autour d’un thème, elle est ainsi considérée au même titre qu’une peinture ou une sculpture.

Mais si je voulais vous parler de la mode et de l’art aujourd’hui, ce n’est pas seulement pour se questionner à propos de la légitimité de considérer la mode comme un art ou non mais aussi pour vous montrer qu‘il existe de réels liens entre les deux.

La mode s’inspire de l’art, c’est un fait. C’est parfois extrêmement flagrant à l’image d’Yves Saint Laurent et de sa robe Mondrian. Parfois plus subtil comme les drapés de Mme Grès qui évoquaient les sculptures gréco-romaines. Aujourd’hui, les créateurs ne sont pas en reste. Des motifs qui rappellent des tableaux de maîtres, des graphismes qui s’inspirent du style d’un peintre, un look qui va rappeler celui d’un artiste. On peut même retrouver l’art dans des domaines de la mode bien moins artistiques que la haute couture comme dans le sportwear avec Nike par exemple.

Mais si la mode s’inspire de l’art, la réciproque est également vraie. Un exemple tout simple: Joana Vasconcelos et ses escarpins géants nommés « Marylin ». Elle utilise ici un basique de la mode pour dénoncer la condition des femmes. Les peintres ont aussi une relation très profonde avec le vêtement, qu’ils peignent dans les moindres détails, le magnifiant, l’animant.

Mais il existe aussi beaucoup de croisement entre ces deux là. Les surréalistes qui ont par exemple beaucoup collaboré avec Schiaparelli, Klimt qui créait des tenues pour sa femme, Sonia Delaunay qui retranscrivait des toiles sur des textiles… Bref, les exemples ne manquent pas et abondent même aujourd’hui quand on voit toutes les collaborations menées entre grandes marques et artistes, Murakami avec Vuitton, pour n’en citer qu’une.

Et pour vous, la mode est-elle un art?

A bientôt pour notre prochaine Humeur Bleue où vous partirez à la découverte du métier de styliste textile! 🙂