Egg Yellow

C’est après une visite du Forum des Tendances du Salon Première Vision que je peux aujourd’hui vous l’assurer : le jaune d’œuf arrive en force. C’est vrai qu’au premier abord ce n’est pas une couleur facile à porter, et c’est vrai qu’elle attire les regards. Mais quand tous les magasins vous proposeront cette couleur, êtes-vous sûrs que vous n’allez pas succomber? 😉

Ce n’est pas pour cette raison que j’ai acheté ce t-shirt, en effet je l’avais déjà avant d’aller à Première Vision. J’avais envie de couleur cet hiver, alors c’est sûr qu’avec une pièce comme ça, ça n’a pas loupé 😉 Mais c’est bien, ça met un peu de soleil lorsque les jours sont gris héhé!

« Les Murs Blancs Nous Ennuient« , tout autant que les vêtements blancs … En tout cas, lorsque je suis passée devant ce mur lors du shooting je me suis dit que c’était complètement le sujet, puis je suis finalement assez d’accord, quoi de plus déprimant qu’une surface immaculée? 🙂

Trench : Asos – T-shirt : Petit Bateau – Jean : Pull & Bear – Sac : Vintage – Chaussures : Nike – Collier : Asos – Boucles d’oreille : H&M – Collants : Asos

A bientôt 🙂

Une virée dans le Morbihan

Oui je sais ça fait un moment que j’aurais dû vous poster cet article puisque je suis partie en juillet (déjà!) mais je voulais absolument finir ma série sur l’Espagne (le dernier article ici) avant de vous faire découvrir cette partie de la Bretagne! 🙂

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez peut être pu apercevoir quelques photos en direct de mon petit voyage mais je tenais à vous en faire découvrir bien plus et vous concocter une vraie virée dans le Morbihan! 😉

Un petit port sympathique où il est agréable de se balader, quand il fait beau, ce qui n’est pas toujours le cas en Bretagne et comme en témoigne la photo! 😉

Du coup, voici une petite idée pour vous occuper un jour où le temps n’est vraiment pas clément! Le Château de Suscinio à Sarzeau plaira aux petits comme aux grands! Une visite ludique pour nous faire découvrir la vie de ses bâtisseurs! Petit plus pour la salle remplie de costumes médiévaux avec lesquels on peut se déguiser et se prendre en photo, cela permet de garder un bon souvenir de la visite. 🙂

Restons dans cette ambiance avec le village de Josselin que j’ai eu la chance de découvrir lors de son festival médiéval! Une fois tous les deux ans, et c’est le jour que j’ai choisi pour y aller sans savoir ce qui se tramait là bas, un bon coup de chance! 😉 Au programme, de nombreux spectacles, plein de gens en tenue d’époque (imaginez ma surprise en arrivant au village) et une super ambiance! N’oubliez pas de monter en haut du clocher pour avoir un super panorama sur les petites rues et le beau château, à voir également sous tous les angles, ainsi qu’une petite balade le long de la rivière.

Alors oui c’est vrai, j’aime les vieilles pierres, souvenez vous ici. Du coup, j’ai forcément beaucoup aimé le village de Rochefort en Terre, parsemé de constructions de toutes les époques! Déambuler dans ses ruelles était ma foi très agréable.

De nombreux petits restos ou salons de thé (et bien sûr l’incontournable crêperie, je ne vous parle pas trop de crêpe c’est vrai pourtant ce n’est pas faute d’en avoir mangé!) sont là pour vous, personnellement j’avais opté pour un petit thé dans le patio de la Tour du Lion, un très bel hôtel-restaurant datant du 16 ème siècle!

N’oubliez pas de passer par le château, un très bel ensemble architectural avec un joli parc!

J’ai eu un joli coup de coeur pour cette ville, ne sachant pas à quoi m’attendre j’ai été bien surprise: de jolis jardins, des oeuvres architecturales, des vieilles pierres (encore), des maisons à colombages… Bref, un peu tout ce que j’aime quoi!

Ce mignon petit cours d’eau aussi, qui m’a attiré l’oeil et m’a forcé à m’arrêter pour prendre ce cliché. Je ne pouvais pas ne pas vous le partager! 😉

Une ville joliment colorée, entre la mer avec son port de plaisance et le patrimoine breton, une ville fortifiée aux multiples facettes que j’ai adoré arpenter!

Sans oublier de goûter au fameux kouign amann, ce gâteau aussi bon qu’il contient du beurre! 😉

Une des visites que j’ai le plus appréciée lors de ce séjour dans le sud de la Bretagne. Cette île est juste trop mignonne, plus petite que Belle-Île et surtout moins chère à la traversée, elle n’en regorge pas moins de petits trésors!

N’hésitez pas à louer un vélo, comme je vous l’ai dit l’île est assez petite donc vous pouvez tout faire dans une journée mais néanmoins un peu trop grande pour tout faire à pied… Et puis, c’est ludique, ça change un peu ! ;)(Ouais ouais, j’étais assortie aux hortensias, je suis une fille comme ça moi héhé)

Du coup, avec votre super vélo, vous allez pouvoir admirer différents types de paysages dont le Dolmen de Penhap. Ces monticules de pierres m’ont toujours fasciné!

Je tenais aussi à vous faire partager cette photo, digne d’une carte postale, où on retrouve un peu tous les clichés du touriste en vacances sur l’Île aux Moines! 😉 Et puis je sais pas, je l’aime bien cette photo moi!

Bon et puis que serait une île sans plage, donc voilà un dernier cliché où calme et sérénité sont de mise. Pas grand monde à l’eau ou sur le sable pour un mois de juillet mais que voulez-vous le temps est si capricieux par ici! 😉

Finissons cette virée avec sa partie la plus sauvage, la presqu’île de Quiberon. Des kilomètres de côte sculptée par la houle, de plages, de petites criques… Bref, vous avez de quoi faire si vous aimez vous balader un peu!

L’occasion peut être aussi de tenter d’enfiler le maillot de bain pour un petit plongeon? Promis, l’eau n’est pas SI froide! 😉

Et vous, déjà été dans le Morbihan? Qu’en avez-vous pensé?

A bientôt 🙂

 

 

 

Far West // Les 7 Différences

On se retrouve aujourd’hui avec un look, mais pas seulement… En effet, je vous annonce une grande nouvelle aujourd’hui: la naissance d’un bébé blogger squad dont j’ai la chance de faire partie, 🙂 Et son p’tit nom c’est : Les 7 Différences. Pourquoi? Eh bien simplement parce que nous sommes sept (enfin six pour ce défi là) et que nous avons chacune un style très différent, et c’est ça qui fait notre force! Vous pouvez nous suivre sur Instagram pour suivre nos différents posts 🙂

Le thème de notre première tenue est : « Ma chemise préférée« . Je ne porte pas beaucoup de chemises, mais les rares que j’ai dans ma garde-robe sont de vraies pièces coup de coeur, à l’image de celle-ci que je peux porter de plusieurs façons. Généralement je la porte de manière un peu décontractée, plutôt l’été. Mais là j’ai eu envie de l’assortir autrement, un peu plus country, Far West, cow boy comme vous voulez 😉 . Ça change un peu de mon style habituel mais c’est pas plus mal de sortir des sentiers battus héhé.

C’est donc avec mon increvable veste en cuir (qui ne me quitte pas depuis des années lumière), mes bottes cavalières, mon jean taille haute et mon bandana bicolore que je porte ma jolie chemise! Mais avec quand même une référence au monde marin avec mon joli bracelet ancre, ben oui je suis peut être une cow girl mais je n’oublie pas mes racines! 😉

Veste : Creeks – Chemise : Pull and Bear – Pantalon : Pull and Bear – Chaussures : André – Bandana : Hermès – Sac : Lancaster – Boucles d’oreille : Swarovski – Bracelet : Les enfants Terribles (concept store La Rochelle)

N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil aux tenues des autres filles de la team! 🙂
KellyZoéLaura ConstanceNeslihan

Et à dans deux mois pour un nouveau défi !

Série Spéciale Espagne #9 : Oviedo

Et voilà, c’est la dernière étape de notre voyage à travers l’Espagne: Oviedo!

p5249929

La capitale des Asturies nous a ravi de part ses jolies couleurs confrontées aux belles pierres ocres. Un constant contraste entre ancien et nouveau qui nous a beaucoup plu!

p5249930

Mais c’est surtout la vieille ville, chargée d’histoire, qui a attiré notre oeil (et nos pas par conséquent!) : les cathédrales, les vieilles universités.. Bref, de la vieille pierre en veux tu en voilà!

p5249931

10h dans les rues d’Oviedo, la ville commençait alors à peine à s’éveiller. J’adore ce moment là de la journée, les rues à moitié vide, calmes, les commerçants qui se préparent… Vous pouvez aussi admirer toutes les belles couleurs des façades!

p5249932p5249933

Toujours aussi coquettes ces maisons, j’ai une fois de plus adoré regarder tous les balcons fleuris… C’est peu de chose mais pourtant ça égaye tout de suite un peu plus une rue!

p5249935 p5249939

Une ambiance quasiment médiévale dans la ville, et un parcours à suivre dans le vieux quartier tout à fait charmant!

p5259940

Si j’ai beaucoup aimé le charme de la vieille ville, je n’ai par contre pas tellement accroché avec le reste d’Oviedo. Un peu comme toutes les villes en fait, en dehors du quartier historique, il n’y a parfois pas grand chose à voir! Aussi, je pense qu’une journée suffit pour visiter l’essentiel de la capitale des Asturies!

p5259941

En tout cas, là bas, même les plaques de rue claquent! 😉

Dernier post donc de cette série espagnole, mais j’espère que ce n’est pas pour autant le dernier article relatant mes aventures dans ce joli pays! Il me reste encore trop d’endroits à découvrir comme Madrid, la Galice ou l’Andalousie alors ne soyez pas étonnés si vous en entendez parler de nouveau ici! 😉

Les autres articles de la série:

Las Bardenas
Barcelone
Valencia
Saint Sébastien
Bilbao
Santander
Cudillero
Los Picos de Europa

A très vite pour un prochain article voyage 😉

 

Ma routine anti-acné

Moi qui pensais que l’acné était réservée aux ados… Eh bien je me suis trompée! Faut dire que ces dernières années, je n’avais quasiment plus de boutons donc je croyais que c’était fini tout ça. Et puis, je ne sais pas pourquoi, à la fin de mon BTS, POF! ils sont revenus.

Déjà qu’on pense facilement que j’ai 17 ans mais alors avec de l’acné je suis encore moins crédible! Mais bon, le problème était surtout esthétique, parce que bon faut dire ce qui est, ce n’est pas tellement joli…

Du coup, j’ai établi une routine anti-acné pendant un moment et et et… ça a marché! Alors je vous la partage, peut être que ça pourra en aider certains! 😉

Exfoliant Purifiant Instantané Arbre à Thé – The Body Shop, 10€.

Je commence généralement par ce super exfoliant dont j’adore l’odeur. Composé de micro-grains (biodégradables svp!) il permet d’éliminer les impuretés et les peaux mortes et de déboucher les pores. Tout de suite, ma peau est plus nette mais surtout plus douce! Le petit plus, l’huile d’arbre à thé dans lequel il est infusé est biologique!

Tonique Matifiant et Purifiant Arbre à Thé – The Body Shop, 8.50€.

Je mets cette lotion le matin au réveil et le soir après m’être démaquillée. Elle aide à éliminer le reste d’impuretés et ma peau est tout de suite plus fraîche c’est super agréable! Comme l’exfoliant j’adore son odeur d’huile d’arbre à thé. Par contre, peaux sensibles s’abstenir, cette lotion peut picoter un peu…

Mask of Magnaminty – Auto conservé – Lush – 8.95€.

Ce masque à base d’huile essentielle de menthe poivrée prend à la fois soin de l’épiderme en le gommant et le nourrissant. Il laisse également une sensation de fraîcheur incomparable, j’adore! Le petit plus, ce masque est auto-conservé, c’est à dire qu’il se conserve sans conservateur synthétique. C’est le miel qu’il contient qui a des propriétés antibactériennes et empêche donc les petites bactéries de se développer!

Effaclar Duo (+) – La Roche Posay – 12.70€.

Un des produits qui ne me quittent pas et que j’ai depuis des années, car certes il aide à lutter contre les imperfections mais aussi contre les marques rouges ou brunes et matifie la peau. Et j’ai horreur d’avoir la peau qui brille! Sa texture sous forme de gel-crème est facile à appliquer et ne rend pas la peau collante ce qui est un gros gros plus.

Hydreane BB Crème – La Roche Posay – 14.20€.

Une peau non hydratée, c’est une peau qui va produire encore plus de sébum… Il est donc important de bien la nourrir surtout si on l’expose à des produits qui vont l’abimer. Mon allié pour ça c’est cette crème, qui fond sur ma peau et qui illumine et unifie mon teint. Bonne nouvelle, elle est parfaite pour les peaux sensibles!

Spézial Biostimulin – Dr Reiner Janka – 66€

Voici mon petit produit miracle. Il me suit depuis le collège en gros, et pour moi c’est vraiment LE produit à avoir. Un peu (beaucoup) cher mais ultra efficace. Un petit bouton? on met cette crème et hop il disparait! Le bémol, un tube qui est très fragile, se perçant à la fin de sa vie… Bien dommage car ce qu’il contient est une petite merveille! En tout cas, si ce produit là reste mon préféré, vous pouvez foncer les yeux fermés sur tous ceux de la marque car ils sont vraiment géniaux.

Voilà pour ma routine anti-acné, et vous des petits secrets? 🙂

A très vite!

Humeur Bleue #11 : Être stagiaire dans la mode

S’il y a bien un passage obligé dans la vie d’un étudiant en mode (ou pour tout étudiant d’ailleurs) c’est le stage en entreprise.

C’est un peu la loterie, il y en a qui vont tomber sur de super stages où ils vont apprendre tout un tas de choses et ceux qui vont faire le café.
Un stage dans la mode c’est si dur à trouver (surtout pour de courtes périodes) qu’on ne fait généralement pas le difficile…
Étant apparemment assez peu chanceuse, je suis à chaque fois tombée sur des stages difficiles. J’y ai appris énormément de choses c’est vrai, mais à quel prix? Des heures de travail interminables (60 heures par semaine non rémunérées s’il vous plaît) pour très peu de reconnaissance (voire du mépris), si mes tuteurs étaient toujours contents de moi, moi en revanche il ne me tardait qu’une chose, que le stage se finisse.

C’est après coup que je me dis que finalement ces dures périodes m’ont forgé. Mais bon, en sortant de ce genre de stage, on se dit que si c’est partout comme ça, autant changer de métier (oui je suis passionnée de mode mais j’aime avoir une vie à côté quand même…).

Je vous rassure, ce n’est bien évidemment pas partout pareil, je n’ai juste pas eu de chance. S’il y a donc des moulins à stagiaires, il y a aussi des entreprises où on prend le temps d’apporter ses connaissances à chacun; où le temps de travail est normal. J’ai des amis qui ont ainsi vécu de supers expériences de stage. Moi-même aujourd’hui, mon alternance se passe très bien, et je me dis que finalement j’ai bien fait de continuer dans cette voie là car c’est un métier passionnant qui me correspond bien.

Mis à part le gros côté négatif du rythme infernal, je garde quand même au final de bons souvenirs de mes stages. Déjà pour l’apport en connaissances qu’ils m’ont offert, car je ne cesserai de le répéter, on apprend bien plus sur le terrain qu’à l’école (dans mon domaine en tout cas) mais aussi pour les rencontres que j’ai pu y faire. Des gens de tous horizons, de tous pays aussi, me faisant découvrir tour à tour une partie de leur culture. Un petit tour de monde en restant à Paris! 😉 Mais également différents corps de métiers, en lien avec la mode bien sûr, que j’ai pu découvrir ou même expérimenter parfois! En tout cas, tous ces gens, avec qui j’ai pu échanger, m’ont parlé de leur quotidien avec passion. Et c’est aussi ça qui est intéressant dans ce genre de stage, se rendre compte qu’on n’est pas tout seul, qu’il y a une multitude de gens qui travaillent avant/après vous ou à vos côtés.

Voir enfin, le monde de la mode sous son vrai jour. La création ce n’est pas tellement l’œuvre d’une bande d’originaux qui décide pour les autres ce que sera la mode de demain. Bien loin de là, la création doit répondre à tout un tas de contraintes qui viennent de toutes parts et dont la plus importante est: Vendre. On est bien loin des strass et des paillettes, je parlerais même de vomi créatif parfois, tant il faut créer, en nombre et en peu de temps (comment donc faire quelque chose de beau et d’original dans ces conditions?). C’est sûr que ça fait moins rêver, mais mis à part certains créateurs qui restent très créatifs, c’est la réalité du métier.

En bref, le stage dans la mode, est pour moi vraiment nécessaire. Je pense qu’il n’y a qu’avec cette première expérience dans le monde du travail qu’on peut se rendre compte ou non que ce métier nous convient. Pour moi, les expériences, bien que difficiles moralement et physiquement, auront finalement été plutôt positives car elles m’ont aussi aidé à savoir dans quoi m’orienter dans la mode (il y a une multitude de métiers, rien qu’en création) et aussi me faire prendre conscience qu’il fallait que je m’améliore sur certains points.

Et vous, vos expériences de stage?

On se dit à très vite avec la prochaine Humeur Bleue qui aura pour thème : La mode, tout ne se passe pas à Paris! 😉

Série Spéciale Espagne #8 : Los Picos de Europa

C’est l’avant-dernière destination de notre voyage, et c’est aussi l’un de mes gros coups de coeur.

Ecrin de nature, vues à couper le souffle, paisible… si vous aimez vous balader en montagne, vous adorerez cet endroit.

Los Picos de Europa, comme son nom l’indique, est un massif (entre les Asturies, la Cantabrie et Leòn), donc c’est très, très, vaste. N’y restant pas très longtemps puisque le temps nous était compté, il a donc fallu faire un choix. Nous avons tout d’abord effectué une visite éclair du village de Covadonga, très connu, c’est un peu un Lourdes espagnol, avec sa grotte vouée au culte de la Vierge Marie. En tout cas, nous avons été étonnées de trouver de si importants édifices un peu au milieu de nulle part!

p5259984

L’ambiance était également un peu spéciale: des soeurs qui se promenaient un peu partout en récitant leurs prières, la messe dans la grotte dite au micro et qui est donc audible dans tout le village par exemple. Qu’on aime ou pas, je pense que c’est quand même un lieu à voir!

p5259986

Mais si nous étions venues aux Picos de Europa, ce n’était pas pour assister à la messe mais plutôt pour randonner! Ainsi, nous avons établi notre lieu de villégiature dans un petit village au coeur du massif, Las Arenas de Cabrales, réputé pour son fromage de chèvre. Pas très touristique, l’avantage était d’abord financier. En effet, de tout mon voyage en Espagne, c’est ici que le logement était le moins cher, ainsi que les restaurants pourtant tout aussi (voire plus) fournis.

15435743_10211559033234433_545353662_n

Le moins cher, mais le plus mignon même si hyper kitsch! J’ai adoré passer la nuit ici!

15401242_10211559033034428_1434001112_n
Surtout avec cette vue magnifique depuis notre petite terrasse, complètement enchanteur au réveil!

p5260002

Parmi les nombreuses balades et randonnées possibles dans ce massif, nous avons choisi de faire « La Ruta del Cares », le sentier le plus célèbre du Nord de l’Espagne, et sans doute l’un des plus spectaculaires.

p5260003

24 km
(aller-retour) entre paysages lunaires, précipices, panoramas vertigineux… J’ai été époustouflée du début à la fin. Et en prime, le sentier n’est pas trop difficile car il est plat la plupart du temps!

p5260004

La particularité de ce sentier est qu’il longe constamment la gorge de la rivière Cares. Un coup à flanc de montagne, un coup creusé en encoche dans les parois de la montagne, un coup sous forme de tunnel, le sentier traverse également plusieurs fois la rivière à l’aide de ponts … Personnes ayant le vertige, s’abstenir!

p5260007

On passe dessus, dessous, à côté de la rivière. Plusieurs moyens de parcourir le lieu et de voir des paysages différents. Pensez à prendre une lampe en tout cas, la visibilité dans les tunnels est parfois très très mince…

p5260012

J’ai aussi beaucoup aimé cette randonnée pour l’ambiance. Quoi? De l’ambiance en plein montagne vous allez me dire? Ben oui! Nous avons rencontré pas mal de gens durant notre marche, tous plus gentils les uns que les autres. C’est assez fréquent de dire bonjour aux gens qu’on croise en rando, mais là c’était un peu plus que ça, les randonneurs s’encouragent, s’applaudissent, bref, c’est génial.

p5260015

Et puis cette fameuse passerelle… Je pense avoir soulé mes amies avec ça! C’est presque juste pour ça que j’ai voulu faire cette balade! Mais allez, soutenez-moi, vous trouvez pas ça impressionnant?

p5260019

L’impression parfois d’être dans des scènes de film. Entre Indiana Jones ou Le Seigneur des Anneaux. Mais toujours des endroits magnifiques.

p5269993

J’y étais à la fin du mois de mai, mais ce n’est pas pour ça que je n’étais pas couverte. Il fait souvent froid en montagne. Pensez à prendre le nécessaire : polaire, imperméable (car oui le temps y est très instable), beaucoup d’eau. Car une fois engagé, le premier signe de civilisation est à 12 km! Et évidemment, votre portable ne capte pas 😉 .

p5269996

Vous croiserez aussi sûrement des petites chèvres, semi-sauvages, elles sont laissées en liberté dans le massif. Par contre, lorsque vous êtes proches d’elles, ne sortez en aucun cas une quelconque trace de nourriture… Sauf si vous voulez qu’elles vous foncent toutes dessus! 😉 (Tiré de faits réels hahaha)

On se retrouve très bientôt avec la dernière étape de cette série spéciale Espagne : Oviedo!

Retrouvez les anciens articles:
Las Bardenas
Barcelone
Valencia
Saint Sébastien
Bilbao
Santander
Cudillero

Série spéciale Espagne #7 : Cudillero

Vous savez ces lieux, où vous allez sans grand entrain, que les guides ne vous conseillent pas spécialement mais comme vous êtes à côté pourquoi ne pas y jeter un oeil? Vous savez ces endroits qui finiront par être votre coup de coeur du voyage? Eh bien lors de mon petit road trip à travers le nord de l’Espagne, fin mai dernier, ce lieu pour moi a été Cudillero.

p5259948

Cudillero, c’est essentiellement un village de pêcheurs. Et ça se voit. En entrant dans le village, vous tombez directement sur un petit port, où les barques flottent silencieusement. Puis un port plus grand, avec de plus grands bateaux où les marins s’agitent à rafistoler, nettoyer, se préparer pour partir en mer.

p5259949

J’ai trouvé à Cudillero une ambiance assez particulière que je n’ai retrouvé nulle part ailleurs en Espagne. L’impression d’un retour dans le passé, on a l’impression que le temps s’est un peu arrêté ici. Tout est plus calme, tranquille. Mais c’est peut être aussi parce qu’il ne faisait pas très beau ou que nous y sommes allées un matin!

p5259950

Une chose est sûre, si vous allez à Cudillero, vous ne devez pas être effrayé par l’odeur de poisson. Car ici, chaque ruelle renvoie cette odeur. Personnellement, ça ne me dérange pas. J’ai grandi près de l’océan alors ça me renvoie un peu à mes souvenirs d’enfance. Mais je sais que ça en a gêné un peu certains! 😉

p5259954

Du coup, en arrivant à Cudillero, vous passez près du port. Vous pouvez accéder au village en suivant l’eau, ou alors, comme nous, vous trouverez sur la droite un tunnel qui vous mènera directement au centre… Vous aurez un peu l’air d’un Indiana Jones pendant quelques minutes mais c’était quand même bien sympa! 😉

p5259955

Vous comprendrez donc peut être pourquoi Cudillero est devenu le coup de coeur de ce voyage. Ces jolies maisons sur la colline avec leurs façades colorées. Ça vous rappelle pas quelque chose? En tout cas, je suis tombée complètement amoureuse de ce lieu!

p5259957

Par contre, il ne faut pas non plus avoir peur de monter des escaliers… Parce que la particularité de Cudillero, c’est de ne pas vraiment avoir de rues mais que des escaliers. Alors oui, c’est joli mais clairement les habitants ont bien du courage!

p5259960

On trouve à Cudillero des choses assez atypiques. Comme des filets de pêche séchant à l’air libre (d’où l’odeur omniprésente de poissons d’ailleurs). La pêche et la mer, je vous dis, ont vraiment le grand rôle ici.

p5259961

De belles couleurs, des carreaux rappelant les azulejos portugais, de jolies fleurs sur les balcons… Les maisons de Cudillero sont élégantes et coquettes. Un peu kitschouille parfois certes, mais on adore! 😉

p5259962

Et puis, au détour d’une ruelle-escalier, vous tombez sur ça, des petites maisons, des cabanes de pêcheur qui vous donneraient presque l’impression d’être à l’autre bout du monde…

Allez, j’espère que vous passez tous de bonnes fêtes, quant à moi je vais aller profiter de mes vacances! 😉 A très vite!

Série Spéciale Espagne #6 : Santander

Je ne suis pas restée longtemps à Santander, une journée seulement, mais j’ai quand même pu voir l’essentiel. Je pense donc que pour visiter cette jolie ville de la Cantabrie, un week-end suffit!

p5249887

Santander est avant tout une ville balnéaire, et ça se ressent, il y a tellement de plages! On a l’impression que tout s’articule autour d’un seul et même élément : l’eau. Mention spéciale à son petit port tout mignon, depuis lequel vous pouvez admirer la jolie baie!

p5249890

Ce qui est agréable, c’est que bien que Santander soit une assez grande ville (à peu près comme Grenoble en terme d’habitants), elle a su garder un côté sauvage, la nature est très présente, tout semble paisible. Après, j’y suis allée fin mai, donc pas encore en pleine saison, ce qui explique peut être aussi pourquoi j’ai trouvé ce lieu calme et ressourçant…

p5249896

Ce qu’il y a d’agréable à Santander, c’est la promenade de Pereda, bordée de belles maisons, séparant la vieille ville avec tous ses beaux édifices de la baie. Vous pouvez continuer de marcher le long de l’eau afin de découvrir encore et encore de jolies plages, et toujours avec une vue magnifique sur les montagnes qui ne sont pas bien loin… (et dont je vous parlerai dans un prochain article héhé)

p5249902

Vous arriverez alors sur la Péninsule de la Magdalena, avec son grand parc où il est très agréable de flâner. Vous y verrez notamment un très beau château, El Palacio Real, maison secondaire du Roi d’Espagne avant d’être racheté par la ville, rien que ça! Personnellement, il me fait un peu penser au manoir de Lara Croft mais je crois que je m’égare… 😉

p5249908

Sur cette péninsule se trouve également un petit zoo maritime, totalement gratuit, où vous pouvez admirer otaries et pingouins…
Concernant la météo, et cela vaut pour toute la côte Atlantique de l’Espagne, le temps est très instable. Vous pouvez avoir les 4 saisons dans une seule journée… Alors prévoyez votre imperméable, votre pull (oui oui même en été) mais pensez quand même à votre maillot! 😉

p5249913

Et enfin, la plage la plus célèbre de Santander, El Sardinero. Alors dans les guides ou presque tout ce que j’ai pu lire sur internet, cette plage est considérée comme la plus belle. Je ne suis pas vraiment d’accord, disons surtout que c’est la plus touristique… J’ai bien plus aimé les discrètes plages entre la vieille ville et la péninsule, plus intimistes, plus sauvages aussi sûrement! Mais bon, les goûts et les couleurs… 😉

A très vite, avec un de mes gros coups de coeur de cette série espagnole : Cudillero!

Retrouvez les anciens articles:
Las Bardenas
Barcelone
Valencia
Saint Sébastien
Bilbao

N’oubliez pas non plus de participer au concours en partenariat avec Skoloo pour gagner un bon d’achat de 30€ ici 🙂

Automne à paillettes

Non non, je ne vous oublie pas... C’est vrai que je publie un peu moins en ce moment. Pour tout vous dire, j’ai repris les cours il y a peu et le rythme d’alternant est assez difficile, j’ai vraiment beaucoup de travail donc forcément les priorités changent… Alors ne vous étonnez pas si de temps en temps le blog connait une baisse de régime, mais c’est pour mieux repartir ensuite! 😉 Et restez connecté, je vous prépare une petite surprise…

L’automne est bel et bien arrivé à Lyon. Brouillard, températures en chute, rien de plus déprimant! Mais d’un autre côté, c’est aussi l’occasion de ressortir toutes nos pièces de mi-saison des placards! Ce pantalon par exemple, dont je suis complètement dingue tant pour son confort que son aspect, convient parfaitement à la météo. Combiné à une de mes obsessions mode du moment, le lurex, oui oui encore mon côté bling bling, qui met un peu de joie et de paillette dans la tenue! Et vous, cet automne, vous avez envie de quoi?

pa231467 pa231473 pa231474 pa231476 pa231478 pa231479 pa231480 pa231481 pa231482 pa231483 pa231486

Haut : Mango – Pantalon : Zara – Chaussures : New Look – Manteau : Asos – Sac : Lancaster – Boucles d’oreille : H&M

A très vite 🙂