Un weekend à Genève Jour 2

Ce deuxième jour à Genève a été bien rempli par rapport au premier (vous pouvez d’ailleurs retrouver l’article ici) pourtant on ne s’est pas levé aux aurores!

Nous avons décidé de passer la fin de notre matinée dans le quartier des Pâquis, qui nous avait été chaudement recommandé, et à juste titre!
genève drapeau suisse

Nous trouvant de l’autre côté du lac, nous avons décidé, pour gagner du temps mais surtout économiser un peu nos petites jambes, de prendre la navette reliant un bord à l’autre du lac. C’est quand même hyper agréable de se rendre d’un point à un autre en bateau! C’est là qu’on se sent vraiment en vacances…

genève bains des paquis

Le temps de traverser le lac, et parce que je vous dis, on ne s’est pas vraiment levé tôt, il était déjà l’heure du déjeuner. Et ça tombe bien car il y a, aux Bains des Pâquis, une petite buvette bien sympa et vraiment pas chère qu’on nous avait également conseillé.

genève buvette des pâquis

La buvette, c’est un peu comme la cantine. On se balade avec notre plateau et on s’installe une fois servi là où il y a de la place! Perso, j’aime bien cette ambiance, c’est assez convivial et l’endroit est super mignon. Et comme je vous l’ai dit, les prix sont vraiment corrects pour Genève! Alors foncez-y et n’hésitez pas à goûter leur délicieuse fondue au crémant

genève bain des pâquis

Des places en extérieur sur la terrasse pour les beaux jours mais il y en a aussi à l’intérieur car la buvette est ouverte toute l’année! Un lieu incontournable, ne serait-ce que pour un café!

genève bains des pâquis

Aux Bains des Pâquis, on sent comme un souffle de liberté. L’impression d’être plusieurs années en arrière, que le temps s’y est arrêté et qu’il n’a gardé que le meilleur. Au milieu des banques, des palaces de Genève, c’est très étonnant de voir ce genre de lieu, très populaire, où on se sent un peu comme chez soi!

genève lac

En plus de la buvette donc, vous trouverez des plages, un bain turc, des cabines de massage, des terrasses… Vous l’aurez compris cet endroit a été un vrai coup de coeur, si bien qu’au lieu d’y rester juste pour le repas, nous y sommes restés aussi un peu en début d’après-midi.

genève phare

Et tout au bout de la jetée des Pâquis, se trouve ce joli petit phare blanc qui signale l’entrée de la rade de Genève et qui serait visible à 36km de là!

genève poésie

Bref, un lieu rempli de poésie, comme cela est si bien indiqué sur un des promontoires visible depuis les quais de la rive droite ou le lac.

genève pâquis

Et une dernière photo d’ensemble pour le plaisir avant de nous rendre ailleurs… 😉

genève parc monrepos

Cette rive droite regorge de lieux à découvrir. A commencer par le Parc Mon Repos qui désigne un ensemble de six parcs (rien que ça) qui se succèdent le long de la rive droite du lac Léman : en partant des Pâquis vous passerez donc par le parc Mon Repos, le parc Moynier, le parc de La Perle du Lac, le parc Barton, le parc William Rappard et le jardin botanique.

genève perle du lac

Nous les avons donc tous parcourus, en suivant le lac et je dois avouer que c’est une balade particulièrement agréable! De jolies fleurs un peu partout, de très belles bâtisses et une ambiance assez particulière. J’ai vraiment été surprise de voir autant de barbecues dans un même endroit! Certains appartenant à la ville et mis à disposition ou alors les gens qui ramènent carrément les leurs!

genève jardin botanique

Une mention spéciale pour le jardin botanique avec ses grandes serres contenant toutes sortes de plantes venues des quatre coins du monde! Si vous aimez les fleurs, ou d’une manière plus générale la flore, vous serez comblés! Et tout est gratuit…

genève jardin botanique

Un air d’Alice au Pays des Merveilles, ce jardin est aussi idéal pour se poser un moment et apprécier le calme au plus près de la nature. Ce que nous avons d’ailleurs fait en milieu d’après-midi car après tant de marche la fatigue a commencé à se faire sentir.. 😉

genève domaine de penthes

Nous avons ensuite remonté tout le jardin pour nous rendre au Domaine de Penthes, un énorme parc avec une superbe vue sur le lac et le Mont Blanc, et son petit château qui a accueillit d’illustres nobles dans le temps et qui est aujourd’hui le musée des Suisses dans le Monde.

genève musée ariana

Nous avons poursuivi notre route vers le quartier des Nations, en passant devant le joli musée Ariana, inspiré d’un palais italien, qui abrite de nombreuses collections de verre et de céramique.

genève palais des nations

Puis nous sommes passés devant le Palais des Nations, le second centre de l’ONU, fermé le dimanche donc nous n’avons pas pu le visiter mais avec regret car il paraît que c’est très intéressant. En tout cas, un édifice qu’on ne peut pas rater tant il est imposant!

Et c’est ainsi que notre deuxième jour s’achève, lessivés par tant de marche je l’avoue! 😉

A bientôt pour le troisième et dernier jour! 🙂

Une tenue pour un weekend

Quelques photos prises lors de mon weekend à Genève, dont je vais d’ailleurs prochainement vous parler… 😉
Lorsque je voyage, j’aime être à l’aise dans ce que je porte. L’idée étant de pouvoir me balader toute la journée sans avoir mal aux pieds ou être constamment gênée par une jupe qui se soulève, une bretelle qui tombe, etc.
J’aime être à l’aise mais je n’ai pas non plus envie de me laisser aller. Donc l’option jogging-basket jamais (sauf pour faire du sport bien entendu) ! 😉
C’est donc une tenue plutôt sobre que je vous offre aujourd’hui, mais bien fonctionnelle quand il s’agit de marcher toute la journée et de ne pas passer pour un plouc non plus!

Un jean taille haute, parce que qu’on se le dise, le jean c’est quand même bien pratique non? 🙂 Je les préfère généralement taille haute, pour le style mais aussi parce que j’ai porté bien trop de taille basse plus jeune et qu’aujourd’hui je ne trouve ça vraiment pas confortable.
Un blazer pour donner un petit côté classe à la tenue et quelques couleurs, mes couleurs fétiches, pour relever la tenue dont ce joli vert amande présent à la fois sur mon tshirt, mes boucles d’oreilles et mon écharpe! Quelques touches de rose pour donner du peps et mes petites Vans chéries qui brillent de mille feux, me voilà parée pour arpenter les rues de Genève! 😉

ootd weekendTenue pour weekend Vans tenue weekend tenue weekend tenue weekend tenue weekend tenue weekend tenue weekend tenue weekend tenue weekend cheveux blancs

Blazer : Zara – T-shirt : Stradivarius – Jean : Pull and Bear – Chaussures : Vans – Boucles d’oreille : Bijoux Brigitte – Collier : Roxy

Et vous, votre tenue idéale pour un weekend?

Une newsletter est d’ailleurs à présent disponible sur le blog! Alors n’hésitez pas, promis je ne vous spammerai pas 😉

Newsletter

Restons connectés!

Un instant...

Merci et à très vite 🙂

A bientôt 🙂

L’école est (presque) finie…

Nous sommes en mai et je n’ai qu’un peu moins de deux mois avant que ma scolarité prenne fin. Enfin! Me diront certains 😉

Oui, enfin, car vraiment, je suis arrivée à un stade où je ne supporte plus les études. Le fait de devoir travailler pour des notes avec ce stress d’en avoir une bonne, pour avoir un bon bulletin, pour avoir ensuite une bonne école. Le fait de tomber sur des profs pas toujours compétents, qui attendent de vous bien plus que ce qu’eux vous donnent.

Pendant ma première année d’étude

De plus, mes études sont vraiment très prenantes, et cela non stop depuis maintenant 7 ans. Il est rare que j’aie du temps libre, ne serait-ce qu’une heure. Je ne me rappelle plus de la dernière fois où je me suis ennuyée. Je ne rêve que d’une chose, passer une journée à ne rien faire, à glander chez moi, devant un bon film, sans culpabiliser, sans me dire que j’ai encore du travail à terminer. Je suis aujourd’hui rendue à un stade d’immense fatigue mentale, alors enfin, c’est bientôt la fin, car je ne sais pas si j’aurais pu supporter une année de plus.

Inauguration de la Grotte Chauvet, pour laquelle ma classe a réalisé un projet

Je ne dis absolument pas que je n’ai pas aimé mes études. Au contraire, j’ai eu la chance de très vite trouver ma voie et donc de toujours évoluer dans un milieu qui me plaît. D’apprendre des choses hyper intéressantes, de faire des rencontres qui auront changé ma vie tant professionnellement que personnellement, de vivre des expériences très riches qui m’ont fait grandir. Je garderai de ces années de très beaux souvenirs et rien qu’à écrire ces mots j’ai déjà un peu de nostalgie.

Pendant mon premier « vrai » stage, il y a 5 ans

Mais voilà, j’ai donc d’un côté ce grand soulagement, cette hâte d’en finir avec les études et d’enfin entrer dans la vie active où j’ai d’ailleurs déjà un pied avec l’alternance; et d’un autre côté j’ai beaucoup d’appréhension.  La peur d’entrer dans « le monde des grands ». J’ai l’impression de ne pas être prête, de ne pas maîtriser toutes sortes de choses. Je ne me sens absolument pas « adulte ».

Vous trouvez que je fais adulte? ^^

Et puis, il y a la peur d’avoir fait tout ça pour rien. On évolue dans un contexte où on nous assomme de « si tu n’as pas tel diplôme tu ne trouveras pas de travail », « mais si tu as ce diplôme on ne te prendra pas car tu coûteras trop cher ». Bon, alors, on fait quoi? On va prendre la vie comme elle vient.

Je sais donc que mes études prennent fin mais je ne sais pas du tout ce qui va suivre. Et c’est surtout là que se situe mon appréhension. Je suis dans l’incapacité de me projeter tant que je n’ai pas des éléments concrets. Chercher du travail, certes. Et puis? Dans quelle ville par exemple? Que suis-je prête à accepter? Et si je ne trouve pas? Autant de questions laissées pour le moment sans réponse. Mais je ne doute pas que je saurai y répondre, quand viendra le moment, et d’ailleurs petit à petit je commence à avoir des éléments de réponse.

A peine de circonstance 😉

En attendant, j’essaie de ne pas trop y penser, de vivre le moment présent et de me concentrer sur cette fin d’étude, qui d’ailleurs me demande beaucoup d’énergie. Et puis, disons le, de profiter encore de mes avantages d’étudiante! 😉

Et vous, comment avez-vous vécu cette transition?

A bientôt 🙂

 

Complémentaires, mon cher!

Cette tenue, elle est un peu composée de brics et de brocs. Des pièces de ma garde-robe de toutes les époques et qui proviennent d’un peu partout : de magasins, du placard de ma grand-mère (voire de mon arrière-grand-mère) ou même de contrées lointaines. C’est ça que j’aime dans la réalisation de mes looks : mélanger les genres, les époques… Je ne vois pas l’intérêt de vous présenter uniquement des choses nouvelles car voilà, c’est un fait, je ne m’habille pas qu’une seule fois avec un vêtement. Et encore heureux je pense, que ce soit pour mon compte en banque ou la planète!

Ce que j’apprécie ici, et que je pense en toute modestie avoir bien réussi, c’est l’association des couleurs. Je trouve que chacune d’entre elles se marie bien aux autres, et que quantitativement c’est assez juste. Peut être que j’ai enfin intégré mes cours de couleurs! 😉 Auparavant, j’avais assez de mal à porter des vêtements colorés, mais maintenant je n’ai plus peur, tant que je ne ressemble pas à un arlequin! Du coup, pour résumer, disons que cette tenue est à dominance de bleus contrastés par des touches orangées sa couleur complémentaire. Vous comprendrez alors vite pourquoi j’ai choisi de prendre ces photos à la Cité Internationale de Lyon! 🙂

 

Trench : Asos – Robe : Asos – Chaussures : Fouganza – Sac : vintage – Collier : ramené du Brésil – Bandana : Hermès – Bracelets : ramenés de Côte d’Ivoire – Montre : vintage – Boucles d’oreille : H&M

A bientôt 🙂

Humeur Bleue #14 : La mode et l’art

On ne considère généralement pas la mode comme un art notamment parce qu’elle n’a pas la même vocation, la même fonction qu’une oeuvre d’art.
En effet, un vêtement ou un accessoire est d’abord conçu pour être porté et doit donc respecter un cahier des charges assez précis avec comme critère premier, que le corps rentre dedans.
Si cela est complètement vrai dans l’industrie de la mode, il faut quand même apporter quelques nuances au niveau de la haute couture qui se trouve souvent à la frontière entre art et mode.Il y a beaucoup de créations portées lors des défilés qui me semblent totalement importables pour un être humain normal (un col de 30cm vous le mettriez vous?!) ou qui ont plus pour vocation de transmettre un message que d’être un vêtement porté.

En posant la question « La mode est-il un art? » à plusieurs personnes de mon entourage, j’ai pu avoir la confirmation de ce que j’avance ici. Tous considèrent le vêtement de prêt-à-porter comme un objet fonctionnel uniquement mais sont plus partagés sur le vêtement de haute couture. Cependant, la mode serait quand même d’une manière générale un domaine artistique car elle requiert un savoir-faire que tout le monde ne peut pas avoir et notamment du talent. Le talent, on l’a ou on l’a pas.

De plus, la mode est de plus en plus présente au musée. Rétrospectives de créateurs ou présentation de vêtements autour d’un thème, elle est ainsi considérée au même titre qu’une peinture ou une sculpture.

Mais si je voulais vous parler de la mode et de l’art aujourd’hui, ce n’est pas seulement pour se questionner à propos de la légitimité de considérer la mode comme un art ou non mais aussi pour vous montrer qu‘il existe de réels liens entre les deux.

La mode s’inspire de l’art, c’est un fait. C’est parfois extrêmement flagrant à l’image d’Yves Saint Laurent et de sa robe Mondrian. Parfois plus subtil comme les drapés de Mme Grès qui évoquaient les sculptures gréco-romaines. Aujourd’hui, les créateurs ne sont pas en reste. Des motifs qui rappellent des tableaux de maîtres, des graphismes qui s’inspirent du style d’un peintre, un look qui va rappeler celui d’un artiste. On peut même retrouver l’art dans des domaines de la mode bien moins artistiques que la haute couture comme dans le sportwear avec Nike par exemple.

Mais si la mode s’inspire de l’art, la réciproque est également vraie. Un exemple tout simple: Joana Vasconcelos et ses escarpins géants nommés « Marylin ». Elle utilise ici un basique de la mode pour dénoncer la condition des femmes. Les peintres ont aussi une relation très profonde avec le vêtement, qu’ils peignent dans les moindres détails, le magnifiant, l’animant.

Mais il existe aussi beaucoup de croisement entre ces deux là. Les surréalistes qui ont par exemple beaucoup collaboré avec Schiaparelli, Klimt qui créait des tenues pour sa femme, Sonia Delaunay qui retranscrivait des toiles sur des textiles… Bref, les exemples ne manquent pas et abondent même aujourd’hui quand on voit toutes les collaborations menées entre grandes marques et artistes, Murakami avec Vuitton, pour n’en citer qu’une.

Et pour vous, la mode est-elle un art?

A bientôt pour notre prochaine Humeur Bleue où vous partirez à la découverte du métier de styliste textile! 🙂

It’s time to spring!

Il y a, je trouve, dans ces photos comme un air d’Alice au Pays des Merveilles. Pas dans la tenue mais dans le décor. Ces espaces entièrement verts parsemés de pâquerettes ont l’air d’être tout droit sortis d’un livre ou d’un film de ce genre. C’est si rare de trouver ça en pleine ville! Et devinez quoi, j’y ai même trouvé une coccinelle, à ce qu’il paraît cela porte chance! 😉

Je ne pouvais donc pas trouver meilleur endroit pour vous présenter ce look bien printanier! Des fleurs partout sur mon kimono, et pas n’importe lesquelles, celles du cerisier dont j’adore la couleur. Le rose est d’ailleurs omniprésent dans la tenue, sous toutes ses nuances, je suis un vrai camaïeu ambulant! 🙂 Dans le haut d’abord, un petit manche 3/4 super confortable déniché chez Petit Bateau, les chaussures ensuite, je vous l’avais dit dernièrement ici, je suis fan des ballerines à lacet. Du coup j’ai également opté pour cette version rose qui fait encore plus danseuse que celles que j’ai en noir! Et enfin, on le retrouve un peu partout dans les accessoires.

Je ne sais pas trop pourquoi mais le printemps m’évoque surtout le rose. Pour la plupart des gens ce sera le vert mais je ne sais pas, je n’ai pas l’impression de porter tellement de vert au printemps mais plutôt en hiver justement… J’ai plus envie de tons doux et frais comme le rose justement! Ou bien des couleurs pastels… Chacun ses envies me direz-vous, et il paraitrait que la façon dont vous vous habillez, du moins la couleur, reflèterait votre état d’esprit et ce dont vous avez besoin… C’est peut être une manière pour moi de dire que je vois la vie en rose! 😉

Kimono : New Look – T-shirt : Petit Bateau – Pantalon : Pull and Bear – Chaussures : Urban Outfitters – Sac : Lancaster – Boucles d’oreille : H&M – Collier : Roxy – Montre : Promod – Bague : ramenée de Madagascar

Et vous, qu’aimez-vous porter au printemps?

A très vite! 😉

Les canyons étoilés

Drôle de titre n’est-ce-pas? Il faut dire que j’étais un peu en manque d’inspiration alors j’ai fait simple: que m’évoque cette tenue? Qu’est-ce que je porte de particulier? Et la réponse est venue d’elle-même: Les canyons étoilés, c’est le nom que porte le dessin de mon bandana. Et je trouve ça très poétique comme nom finalement, ces mots nous donnent tout de suite plein de belles images dans la tête, ils nous font voyager et c’est peut être là que réside tout l’art, toute la passion autour des soieries Hermès. Avec ce bandana, je pars à l’aventure au Grand Canyon par une nuit étoilée, j’imagine un ciel d’un bleu sombre parsemé d’étoiles scintillantes. Un vaste programme! 😉

Cette tenue est pour moi l‘indispensable de ma garde-robe. Elle se prête à pas mal d’occasions où il faut être habillé mais sans en faire des caisses non plus. Vous savez, quand on ne sait pas quoi mettre de peur de se ridiculiser? A la fois classique de par les couleurs, mais originale de par la coupe de la combi-short, portée sur un col roulé pièce qui, vous l’aurez compris tant je vous le rabâche, est sans nul doute une de mes pièces préférées. J’aime porter cette tenue avec une belle paire de Salomé vernie, mais pour les jours où je ne me sens pas de porter des talons, ces jolies bottes cavalières bi-matières font très bien l’affaire!

T-shirt : Petit Bateau – Combinaison : Naf Naf – Bottes : André – Sac : Lancaster – Bandana : Hermès

A très vite!

De la couleur dans l’hiver

J’ai vu ce lieu sur plusieurs blogs lyonnais et mes yeux ont flashé dessus! Cette rue n’est-elle pas extraordinaire?! Des couleurs, en veux-tu en voilà! Et je vous avoue qu’à Lyon, avec toute cette grisaille, la couleur se fait assez rare…

Je me suis donc fait un malin plaisir à vous shooter ce look dans cette petite rue, un look finalement de saison puisque pas très coloré. Faut dire qu’en matière vestimentaire je ne suis pas une grande fan des couleurs vives. J’aime, comme je vous l’ai dit à maintes reprises, le bleu de minuit mais ce vert sapin est également une couleur que j’apprécie énormément. En plus, c’est un pull en cachemire, probablement la pièce la plus douce et confortable de ma garde-robe, je l’adore!

Cette jupe aussi est probablement une de mes pièces préférées. Faux-cuir avec plis + bretelles, le combo gagnant à mon goût! L’occasion également de vous présenter ma toute dernière acquisition, ce joli bracelet acheté à une créatrice de bijoux, L’Atelier de Mandarine! Si vous êtes dans la région lyonnaise, vous pourrez aisément vous procurer l’un de ses petits trésors! pc170062 pc170064 pc170065 pc170066 pc170067 pc170072 pc170077 pc170079 pc170088 pc170094 pc170107

Pull : Uniqlo – Jupe : Asos – Sac : Lancaster – Chaussures : Asos – Bracelet : Atelier de Mandarine – Boucles d’oreille : Bijoux Brigitte / Naf Naf

A bientôt! 🙂

Far West // Les 7 Différences

On se retrouve aujourd’hui avec un look, mais pas seulement… En effet, je vous annonce une grande nouvelle aujourd’hui: la naissance d’un bébé blogger squad dont j’ai la chance de faire partie, 🙂 Et son p’tit nom c’est : Les 7 Différences. Pourquoi? Eh bien simplement parce que nous sommes sept (enfin six pour ce défi là) et que nous avons chacune un style très différent, et c’est ça qui fait notre force! Vous pouvez nous suivre sur Instagram pour suivre nos différents posts 🙂

Le thème de notre première tenue est : « Ma chemise préférée« . Je ne porte pas beaucoup de chemises, mais les rares que j’ai dans ma garde-robe sont de vraies pièces coup de coeur, à l’image de celle-ci que je peux porter de plusieurs façons. Généralement je la porte de manière un peu décontractée, plutôt l’été. Mais là j’ai eu envie de l’assortir autrement, un peu plus country, Far West, cow boy comme vous voulez 😉 . Ça change un peu de mon style habituel mais c’est pas plus mal de sortir des sentiers battus héhé.

C’est donc avec mon increvable veste en cuir (qui ne me quitte pas depuis des années lumière), mes bottes cavalières, mon jean taille haute et mon bandana bicolore que je porte ma jolie chemise! Mais avec quand même une référence au monde marin avec mon joli bracelet ancre, ben oui je suis peut être une cow girl mais je n’oublie pas mes racines! 😉

Veste : Creeks – Chemise : Pull and Bear – Pantalon : Pull and Bear – Chaussures : André – Bandana : Hermès – Sac : Lancaster – Boucles d’oreille : Swarovski – Bracelet : Les enfants Terribles (concept store La Rochelle)

N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil aux tenues des autres filles de la team! 🙂
KellyZoéLaura ConstanceNeslihan

Et à dans deux mois pour un nouveau défi !

Une danse avec le vent

Avoir une passion, c’est bien. La partager, c’est mieux! C’est en partie pour ça que j’ai intégré la communauté très dynamique de la blogosphère lyonnaise. Ce look n’aurait probablement jamais vu le jour sans cela. En effet, j’ai participé pour la première fois au Challenge Look Lyonnais dont le thème était « Une touche de Rouge« . Le rouge n’est pas une couleur que j’affectionne énormément et c’est donc pour cela qu’il est très rare dans ma garde-robe, j’ai donc dû user de ruse pour pouvoir réussir ce challenge… Un peu de rouge sur mes lèvres, quelques perles aux oreilles, et de petits motifs sur mon carré. On a bien parlé de touche, pas de total look! 😉

Ce carré est d’ailleurs probablement la pièce maîtresse de cette tenue, il la rehausse et lui donne tout son caractère. J’ai décidé de l’attacher un peu comme une cravate, pour changer un peu et j’aime beaucoup le tomber que cela lui donne. En tout cas, je retourne encore une fois (souvenez-vous ici) à mes premières amours, la danse, à travers ce body et ces chaussures. D’ailleurs parlons-en de ces dernières! Car j’ai mis des années avant de les trouver! Je n’aime pas les ballerines, mais les ballerines à lacets j’en suis juste complètement dingue... et ça tombe bien car elles reviennent à la mode… Du coup j’en ai acheté deux paires! 😉

Mais revenons-en au challenge. Car par rapport à certains défis qu’on peut trouver un peu partout dans la blogo, celui là est selon moi le plus collectif. Je vous explique: nous nous sommes toutes retrouvées pour faire nos shootings ensemble. Je remercie d’ailleurs Joséphine pour ces jolis clichés! Comme quoi, on aura beau dire, mais les blogueurs ne sont pas tous des personnes individualistes! 😉

Body: RichCoco – Jean : Pull and Bear – Chaussures : Raid – Sac : Lancaster – Carré : Hermès

Courez découvrir les looks (et les blogs) des autres participantes du challenge! 🙂
JuliaJoséphineLénaRoxaneJulietteElodieCélineEliane

Et à très vite 🙂