A la découverte d’Amiens

Le Nord et moi

En tant que bonne sudiste, je n’ai mis les pieds dans le nord que très peu de fois. En fait je n’avais été jusque là qu’à Lille et Soissons. Voilà. Pour tout vous dire, ce n’est pas une région qui m’attire spécialement. J’en ai une image assez triste et grise (ne me tapez pas pitié!). Il faut dire qu’on nous en vante rarement les mérites dans les médias ! Heureusement pour moi, j’ai quelques amis qui eux sont de purs nordistes. Et c’est comme ça que de temps en temps je me retrouve à l’autre bout de la France. Ainsi, lors d’un de ces weekends d’aventure, j’ai eu l’occasion de découvrir Amiens …

Amiens cette inconnue

Alors là, je partais vraiment sans savoir où je mettais les pieds. Je n’avais aucune image en tête. Rien du tout. Si ce n’est peut être des échos de la Grande Guerre. Rien qui fait bien envie. J’étais un peu dubitative à l’idée d’y passer une journée. Et puis, ma curiosité prenant le pas, j’ai accepté. Et heureusement car cela été une grande et bonne surprise!

Amiens et sa cathédrale

Bon oui d’accord. Il y a bien une chose que je connaissais de cette ville : la cathédrale. Joyau de l’architecture gothique, elle n’a rien à envier à sa cousine parisienne. De splendides vitraux, une rosace à couper le souffle et bien sûr tous les éléments caractéristiques de l’architecture gothique. Sans parler de sa somptueuse entrée bordée de sculptures! Amoureux d’architecture, voici déjà une raison de vous rendre à Amiens !

Le quartier Saint Leu

S’il y a quelque chose que j’apprécie dans une ville, c’est qu’elle présente des points d’eau. Ainsi à Lyon, j’aime me balader en bord de Rhône ou de Saône. A Biarritz je vais à l’océan. Amiens marque donc un très bon point avec ses jolis canaux qui lui donnent un petit air vénitien. Bordés de jolies maisons colorées, on se croirait réellement dans un autre pays! Mais qui a donc dit que le nord était triste et gris ?! Des airs de dolce vita à Amiens donc, mais c’est sans compter les jolies maisons en brique typiques du nord de la France qui doublent le charme de ce quartier!

Les Hortillonnages

Autre jolie surprise de la ville, les hortillonnages. Pour les novices comme moi, ce sont d’anciens marais qui ont été aménagés pour la culture maraîchère. Ils ont été petit à petit transformés en jardins puis en résidences. D’abord non contrôlés, tout a ensuite été régulé ce qui explique l’éclectisme du lieu, en terme architectural notamment. Ce lieu est une vraie bouffée d’air frais. C’est calme, c’est vert. On aurait presque envie nous aussi de se poser dans une de ces parcelles pour un weekend, dans un transat, un livre dans une main et une citronnade dans l’autre. En effet, difficile de circuler dans les hortillonnages. Certains endroits ne sont accessibles que par l’eau!

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ces hortillonnages, ce sont toutes ces petites passerelles, portes d’entrée de chaque parcelle. Chaque propriétaire y a apporté sa touche personnelle et on en retrouve de toutes les sortes ! Certaines invitent vraiment à vouloir en voir plus, tandis que d’autres semblent sortir d’un film d’épouvante… 😉

Oz’Ange

La gourmande que je suis n’allait certainement pas vous laisser sans une bonne adresse à vous mettre sous la dent. Alors sortez vos calepins et notez cette super adresse : Oz’Ange ! Situé tout près de la cathédrale, c’est dans un décor charmant et moderne que ce restaurant vous accueille. La carte est sur un ipad, la déco mélange brique, cuivre ou bois. J’y ai testé une bière du coin, La mascotte, ainsi que quelques spécialités comme la ficelle picarde. Un très bon rapport qualité/prix, nous avons mangé comme des rois! Une cuisine généreuse ET raffinée. Bref, si vous êtes dans le coin je ne peux que vous le conseiller… Oz’ange – 14 rue Cormont.


Nul doute, le Nord regorge de petites perles à visiter. J’espère avoir d’autres surprises, j’aimerais aussi beaucoup découvrir la baie de Somme ! Vous y êtes déjà allés ? 🙂

A très bientôt avec notre prochaine série voyages… au Canada ! 😉

Articles similaires
Road Trip au Portugal #4 : Obidos
Un weekend à Genève Jour 3
Une virée dans le Morbihan
Série spéciale Espagne #6 : Santander
Un nouvel an à Bruxelles

Road Trip au Portugal #4 : Obidos

Obidos, l’enchanteresse

Après avoir fait étape à Braga, Porto et Coimbra, me voilà maintenant dans la charmante bourgade d’Obidos. Très prisée des touristes, elle est en effet célèbre pour son côté « charmant ».

portugal obidos

C’est vrai, comment ne pas succomber au charme de ces petites maisons blanches? La peinture aux angles et les pots de fleurs aux fenêtres? En tout cas, c’est bien une image bucolique que nous donne Obidos.

ruelle obidos

J’ai eu la chance de découvrir cette ville en fin de journée. Et ainsi d’éviter les cars de touristes! Rien de mieux pour se balader et profiter au mieux des jolies ruelles!

obidos maison

Obidos, la médiévale

La ville est d’autant plus charmante car elle a su garder son côté médiéval. En effet, Obidos est fortifiée, en témoignent les remparts et le château!

obidos médiéval

L’une des attractions majeures de la ville est d’ailleurs de se promener tout le long des remparts pour faire tout le tour d’Obidos. Panorama et belle vue assurés! 😉

obidos

C’est là qu’on comprend aussi pourquoi la reine Isabelle du Portugal, au 13ème siècle a eu un vrai coup de coeur pour la ville! Si bien, que son mari le roi lui a offert en cadeau. La base quoi! 😉

obidos portugal

Obidos aurait donc gardé plus ou moins son cachet d’antan, mêlant authenticité portugaise et charme fou…

Obidos, hors du temps

Ainsi, le temps semble s’être arrêté là-bas. Comme le château de la Belle au Bois Dormant dans lequel tout le monde dormit pendant cent ans… 😉

obidos portugal

La ville n’est pas bien grande, une demi-journée suffit amplement pour profiter d’Obidos. D’ailleurs, peut-on réellement parler d’une ville? Idéale pour se ressourcer, elle reste cependant pour moi un lieu qui vaut le coup d’oeil si vous passez dans le coin!

obidos

En tout cas, je ne cesse de le répéter, quel coin charmant que cette ville d’Obidos! 😉

Mais il est temps de partir… Et cette fois, dans une plus grande ville car nous allons direction Lisbonne!

A bientôt! 🙂

Et n’oubliez pas de participer au concours pour gagner une couronne de fleurs Fabienne Alagama!

Articles similaires
Un weekend à Genève Jour 3
Virée dans le Morbihan
Série spéciale Espagne #7 : Cudillero
En Camargue à vélo
Un p’tit tour en Gwada

Road Trip au Portugal #3 : Coimbra

Coimbra la studieuse

Après Braga et Porto, continuons notre chemin vers le sud et partons à la découverte de Coimbra. A flan de colline, elle domine le fleuve qui la traverse, le Mondego.

Coimbra mondego

L’université de Coïmbre

Nul ne peut mettre en doute la célébrité de cette cité portugaise. En effet, c’est bien son université qui lui donne tant de renommée. La première au Portugal. Ainsi que l’une des plus vieilles d’Europe!

université de coimbra

Vous pouvez visiter une petite partie de l’université, située dans l’aile royale de l’ancien palais. Parce que oui, autrefois, Coimbra était la capitale du Portugal! Je vous conseille vraiment de voir ces jolies salles dont vous ne serez pas déçus… Ainsi que la prison au sous-sol où on mettait les étudiants pas sages! 😉

université de coimbra

A ne surtout SURTOUT pas manquer : la bibliothèque Joanina. Bon d’accord, je sais, les bibliothèques et moi c’est une grande histoire d’amour. Mais celle-là, elle est vraiment magnifique! Digne de tous mes plus beaux rêves! 😉 Malheureusement, interdiction totale de prendre des photos… Alors vous n’aurez qu’à aller voir de vous même héhé.

capela sao miguel coimbra

Autre édifice à ne pas manquer : La chapelle Sao Miguel. On ne peut plus baroque ornée de ses azulejos colorés, je ne sais même pas comment on peut arriver à prier là bas tellement le regard est captivé par tant de beauté! En plus, c’est une ambiance assez particulière que dégage ce lieu. Par exemple, vous devez toquer et attendre qu’on vous ouvre… 😉

Coimbra sur la colline de l’Alcaçova

Bien que l’université soit la star de Coimbra, le centre-ville est tout de même très agréable. Vous ne manquerez pas de passer par ses ruelles étroites, voire ses escaliers appelés « escaliers brise-dos ». Très parlant! 😉

L’une des capitales du Fado également, avec Lisbonne. Vous pouvez écouter ce chant mélancolique dans une multitude d’endroits. Personnellement, celui que je vous recommande, c’est le Café Santa Cruz. En fait, je suis tombée amoureuse de ce lieu, un restaurant aménagé dans une ancienne église juste super jolie, où des chanteurs de fado sont régulièrement présents… Un vrai coup de coeur!

Coimbra possède également de nombreux parcs, idéal pour se reposer par temps chaud… Même si ce n’était pas du tout le cas quand j’y étais! 😉

Batalha et son monastère

Nous partons déjà de Coimbra pour aller un peu plus au sud dans un endroit qui vaut vraiment le détour : Batalha. La vile en elle-même n’a rien d’exceptionnel. Par contre, son monastère, lui, l’est complètement!

monastère de batalha

D’abord, l’extérieur est assez grandiose. Il faut dire que cet édifice a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Et il y a de quoi!

batalha portugal

Je suis notamment tombée en admiration devant cette chapelle octogonale qui n’a jamais été achevée… Encore plus impressionnant quand on est au milieu!

chapelle batalha

cloître de batalha

Le cloître lui aussi est à voir, avec ses multiples salles et ses ornements gothiques! Dans la salle capitulaire se trouve la tombe du soldat inconnu où deux soldats reposent gardés par des militaires. A voir : la relève de la garde!

Même la fontaine pour se laver les mains envoie du steak par exemple 😉

Allez, la prochaine fois nous repartons plus au sud encore en direction d’Obidos! 😀

A  bientôt!

Articles similaires
Weekend à Genève Jour 3
Série Spéciale Espagne #5 : Bilbao
Une virée dans le Morbihan
Balade au Bassin d’Arcachon
En Camargue à vélo

 

Road Trip au Portugal #2 : Porto

Porto sur le Douro

Porto est certainement un des endroits que j’ai le plus aimé au Portugal. Cette ville dégage un je ne sais quoi qui fait qu’on ne peut que l’apprécier. Des airs de Dolce Vita avec ses bateaux sur le Douro et des envies de prendre l’apéro au coucher du soleil.

Ici, la vie semble douce. Bercée par les flots du Douro. Pourtant, Porto a la réputation d’être une ville de travailleurs!

Si vous avez un moment, arrêtez-vous dans une des caves de Porto, pour découvrir la fabrication de cet alcool local et bien connu de tous. Vous aurez probablement droit à une dégustation. Je ne suis pas forcément fan, mais je trouve toujours intéressant de savoir comment sont fabriquées les choses!

Porto, c’est aussi la ville de la « francesinha« , une sorte de croque-monsieur amélioré composé de tranches de pain, de fromage, de steack hâché, de jambon, de saucisse, de mortadelle et le tout nappé d’une sauce piquante. Oui oui, rien que ça. Bon, je vous déconseille d’en manger tous les jours, mais si vous avez l’occasion… C’est plutôt bon! 😉

Sur la route des Azulejos
igreja do carmo porto
Igreja dos Carmelitas

Si, comme moi, vous êtes fan d’azulejos, Porto vous plaira! Je pense n’avoir jamais vu autant de ces carreaux de faïence d’un seul coup! De vrais chefs d’œuvre!

gare de porto
Gare de Porto-Sao Bento

Et mention spéciale à la gare de Porto-Sao Bento, où les azulejos racontent des scènes de vie. Elle vaut vraiment le coup d’oeil!

santo ildefonso porto
Igreja de Santo Ildefonso

Amateurs d’églises, vous ne serez pas déçus non plus... Porto regorge d’édifices religieux, et j’avoue ne pas m’être arrêtée partout!

santo antonio porto
Igreja Santo Antonio

Porto l’hétéroclite

Porto, c’est aussi un brassage de plusieurs époques et civilisations. Vous commencez à le savoir, j’aime lorsque rien n’est uniforme! C’est beaucoup moins ennuyeux! 😉

torre dos clerigos porto
Torre dos Clerigos

Cette fameuse tour déjà, un des symboles de la ville, étonnante car comme sortie de nulle part. Vous pouvez y admirer un joli panorama sur la ville.

lello porto
Librairie Lello

La librairie Lello est pour moi une des curiosités de cette ville à ne surtout pas manquer! Rien que sa façade vaut le détour. Nous avons été découragé par la queue devant mais je regrette infiniment de ne pas être entrée à l’intérieur quand j’ai vu des photos ensuite… Et parait-il, l’escalier intérieur aurait inspiré JK Rowling pour Harry Potter… 😉

pont dom luis porto
Pont Dom-Luis

Des airs de Tour Eiffel pour ce pont n’est ce pas? Normal, il a été conçu par Théophile Seyrig, disciple de Gustave Eiffel! Ce que j’ai aimé faire, c’est grimper sur le tablier supérieur et admirer la vue au crépuscule… Magique! 😉

Mais Porto, c’est aussi une ville où il fait bon flâner, que ce soit dans la Zona Ribeirinha, c’est à dire la promenade le long du Douro, ou dans le centre-ville. Très pittoresque, à flan de collines, j’ai vraiment aimé l’authenticité qui y règne encore…

Un petit tour sur la côte

Le mieux pour profiter pleinement de Porto et du Douro est encore de prendre le bateau. Vous pourrez admirer la ville avec du recul, les ponts dans les moindres détails mais surtout vous pourrez pousser la balade jusqu’à l’embouchure.

Et pourquoi pas, tenter une baignade dans l’océan? 🙂

A présent, nous quittons Porto, non sans regret 😉 , pour se retrouver la prochaine fois à Coimbra!

A très vite!

N’oubliez pas de participer au concours en partenariat avec Do It Lala! 😉

Articles similaires
Weekend à Lille
Série Spéciale Espagne #9 : Oviedo
Balade au Bassin d’Arcachon
Une virée dans le Morbihan
Un weekend à Genève Jour 2