Weekend à Lille

Encore un article voyage qui a un peu trainé suite à la série spéciale Espagne (dernier article ici), puisque ce joli weekend à Lille a eu lieu en novembre… Ne vous étonnez donc pas de voir des écharpes, des gants et les premières décos de Noël! 😉

En tout cas, si vous me suivez sur Instagram ici vous aurez peut être déjà aperçu certaines de ces photos… 😉

A Lille pour voir quelques copines et aussi l’occasion de revoir cette ville dans laquelle j’étais déjà passé en coup de vent mais qui m’avait quand même bien plu! Les gens de chez moi (du sud donc) ne comprennent pas bien pourquoi j’aime ces villes du Nord, mais franchement cette architecture vous la trouvez pas jolie? Et puis, j’ai été accueillie avec un beau ciel bleu 😉

Et en terme d’accueil, les ch’tis méritent bien leur super réputation! Franchement c’est agréable de croiser des gens qui ne font pas la gueule et qui sont juste sympas quoi.

Ce petit weekend a en tout cas été bien cool, déjà de pouvoir passer du temps avec des gens que je ne vois pas souvent ça fait toujours plaisir! Et puis faut dire qu’on a fait plein de choses sympas aussi, et, vous commencez à me connaître, des adresses gourmandes très très chouettes haha! Encore une fois, le Nord ne fait pas exception dans la gastronomie française, des plats tout aussi variés qu’ailleurs et tout aussi bons (et très riches mais bon faut que ça tienne au corps avec le froid héhé).

Commençons ainsi avec la star de Lille : Les Merveilleux de Fred. Toujours la queue dedans et devant la boutique, ces petites meringues enrobées de crème fouettées sont un vrai délice! Le petit plus, c’est qu’on peut voir les pâtissiers en train de les préparer à travers les fenêtres qui donnent dans la rue.

On vous met vos merveilleux dans une charmante petite boîte comme ça vous pouvez les emmener partout sans qu’il y ait d’accident!

Croyez-moi, je me suis régalée et n‘en ai pas laissé une seule miette!

Aux Merveilleux de Fred – 67 rue de la Monnaie pour la boutique la plus connue
Mais on me murmure dans l’oreillette qu’on peut aussi en trouver ailleurs en France dont Paris et Lyon… Ohoh, va falloir que j’aille y faire un tour…

Maintenant que notre ventre est plein, continuons notre balade dans les charmantes rues de Lille, du Vieux-Lille surtout, quartier qui fait vraiment tout le charme de cette ville!

Mais ça y est la nuit commence à tomber, avec le froid du coup, alors c’est le moment de se réchauffer autour d’un grand Chai Latté au Cafeine, un endroit très cosy, le genre de coffee shop où on a envie de passer l’après-midi. Mais du coup toutes les places à l’intérieur étant prises, nous nous sommes rabattues sur des places dans la petite rue à côté, coupés par le vent nous n’avions pas trop froid, mais j’étais quand même bien contente d’avoir mes mitaines! 😉

Cafeine – 18 rue des 3 Mollettes

Pour ce premier soir nous avons décidé de dîner dans un des fameux « estaminets »: Le Bistrot Lillois. Un très bon rapport qualité/prix mais surtout, on se sent comme à la maison. Les plats nous sont contés par le serveur, le fils du patron d’une si jolie manière qu’il pourrait nous faire manger n’importe quoi, dont cette terrine faite maison qui était si délicieuse… Un accueil vraiment top pour une cuisine authentique et très bonne. J’ai à cette occasion enfin pu goûter au Welsch, une tuerie mais clairement si vous faites un régime rien que d’y penser vous allez prendre 3 kilos! 😉

Le Bistrot Lillois – 40 rue de Gand

Je suis amoureuse de cette brique, vraiment, elle donne un charme fou aux constructions et en même temps à la ville et sa région! C’est tellement caractéristique du nord ça me change de ce que j’ai l’habitude de voir.

Continuons notre balade gustative dans une véritable institution lilloise : Méert. Bon déjà, vous comprendrez que c’est assez réputé quand vous verrez la file d’attente pour rentrer. 30 minutes de queue pour nous mais nous étions motivées! Et n’avons d’ailleurs pas été déçue. La salle en elle-même est un vrai spectacle! On se prendrait presque pour des impératrices allant prendre le thé!

Une carte de thés qui fait des pages et des pages, j’étais aux anges! Pour une fois qu’il y autre chose que du Earl Grey… J’ai opté pour un thé à l’amande qui était vraiment fabuleux, le thé est cher mais au moins il est bon! Et que dire des pâtisseries…? Moi qui à la base n’aime pas trop ça, toutes mes convictions se sont effacées lorsque j’ai goûté à leur délicatesse…

Je suis sortie de chez Méert ravie et comblée avec la ferme intention d’y retourner lorsque je serai de nouveau de passage dans la région!

Maison Méert – 27 rue Esquermoise

Un de mes endroits préférés, normal, on y vend de vieux livres… Je pourrais rester des heures à parcourir les étalages et à m’imprégner de leur odeur!

La dernière note gustative, et pas des moins originales! Baba Yaga, un restaurant de spécialités russes et ukrainiennes. Je n’avais jamais goûté à ce type de cuisine mais quand on m’en a parlé j’ai tout de suite eu envie de tester! Et encore une fois, je n’ai vraiment pas été déçue, tout n’était que délice! En fait, leurs plats sont aussi bons que durs à prononcer! 😉 Mais vraiment, si vous vivez à Lille ou que comme moi vous y êtes de passage foncez c’est super!

Baba Yaga – 261 rue Solférino

Finissons notre weekend avec une petite note culturelle cette fois-ci: la Piscine de Roubaix! Non, ce n’est pas ici que vous allez nager car… c’est un musée! Si je n’ai pas trouvé les collections exceptionnelles, en revanche je suis complètement fan de l’édifice! Non mais regardez-moi ces vitraux!

Et voilà, notre weekend à Lille s’achève ainsi, c’était déjà il y a plusieurs mois mais j’en garde encore un très bon souvenir, j’espère y retourner avec les beaux jours en juin peut être? Ou du moins quand j’aurai un peu plus de temps car en ce moment, c’est un peu compliqué!

Si vous voulez en voir plus vous pouvez retrouver les looks shootés lors de ce weekend ici, ici et ici! 🙂

Et vous Lille vous connaissez? De bonnes adresses à partager?

Merci Gwladys pour tes jolies photos 🙂

A bientôt 🙂

 

 

Humeur Bleue #12: La mode à Paris? Pas toujours!

On associe toujours la mode avec Paris. S’il est bien évidemment vrai que Paris a une relation très intime avec elle, puisque c’est indéniablement une capitale de la mode, il est faux de dire qu’en France tout se passe à Paris à ce niveau là. Bien au contraire.

La fameuse adresse de Chanel rue Cambon

En effet, nous possédons dans notre pays trois grands bassins liés à l’industrie du textile : Paris, le Nord de la France et la région lyonnaise. Attention, je ne dis pas qu’il n’y a qu’à ces endroits qu’on trouve des entreprises liées à la mode, juste que ce sont les plus gros regroupements de ces entreprises.

Les célèbres carrés Hermès sont fabriqués près de Lyon

Pourquoi ces trois bassins? Eh bien chacun a ses particularités. Je vais d’abord vous parler de celui que je connais le mieux, puisque j’y travaille, mais aussi parce que c’est le plus logique, vous allez comprendre : le bassin lyonnais. Lyon est historiquement réputé pour sa soie et donc pour ses tissus de soie, ses étoffes aux motifs complexes rendus possibles grâce au métier Jacquard. Ainsi, c’est donc tout naturellement devenu la capitale textile de France. La plupart des tissus créés/fabriqués dans notre pays proviennent de cette région. D’ailleurs, vous ne le saviez peut être pas, mais beaucoup de ces tissus se retrouvent même dans la mode de grande diffusion, eh oui même Zara achète des tissus à Lyon! 😉

A l’Atelier de Soierie de Lyon, les velours sont peints à la main

Et du coup  dans le nord? Il s’y passe quoi? Lille, Roubaix, Tourcoing sont autant de lieux où on retrouve énormément de grandes entreprises de prêt-à-porter. D’abord un grand bassin textile au même titre que Lyon mais plus spécialisé dans la laine, ces villes du nord font commerce avec les flamands, leur permettant ainsi de s’enrichir petit à petit. C’est donc de là que vient la tradition textile dans cette région, qui va finir par s’industrialiser. Sans compter bien évidemment, tous les savoirs-faires, de la culture du lin à la dentelle de Calais. C’est donc sans surprise qu’on y retrouve les plus grandes entreprises de prêt-à-porter françaises comme Pimkie, Promod, Decathlon, La Redoute, Camaïeu, etc.

La belle dentelle de Calais sur une robe Laure de Sagazan

Du coup à Paris il reste quoi? Toutes les grandes maisons évidemment! Le luxe est lui bien parisien! La haute-couture aussi (qui n’est ni plus ni moins qu’une sous-catégorie des produits de luxe…). On retrouve aussi une quantité indéniable d’entreprises de prêt-à-porter (Etam par exemple) mais souvent dans un grade de qualité plus élevé (Comptoir des Cotonniers ou A.P.C.) et beaucoup de jeunes créateurs. Mais ces derniers sont aussi présents dans les autres bassins et un peu partout en France.

Le défilé Balmain PE17 lors de la Fashion Week de Paris

Et ailleurs alors? Car si la mode n’est pas qu’à Paris, elle n’est pas non plus cantonnée aux deux autres bassins. La région de Cholet par exemple regorge de grandes entreprises liées à la mode (Gémo en outre). Mais dans le reste de la France, elles sont souvent regroupées selon le type de produits qu’elles proposent : vêtements de ski dans les Alpes, vêtements de glisse sur la Côte Basque et Landaise… Quoi de plus logique? 😉

Les bureaux de la marque Rossignol sont ainsi situés non loin des pistes de ski…

En bref, si Paris reste indéniablement la plus grande représentante de la mode en France, il faut quand même y apporter quelques nuances car ailleurs aussi ça bouge! 😉

J’espère vous avoir intéressés avec cet article et on se retrouve très vite avec le prochain thème : T’es dans la mode toi? ! 😉

Un jour gris, avec cette fausse brume qui s’accroche aux arbres sans feuilles

Une jolie citation de Louis Aragon pour illustrer parfaitement ces quelques photos. Nous sommes dans une période où la grisaille est de mise. Et je ne fais pas vraiment exception puisque j’arbore moi même des nuances assez tristes, mais rehaussées de rouge tout de même! 😉 En tout cas, cette tenue est parfaite pour braver le froid! Je reste une pro-mitaines par ailleurs. Ça tient chaud mais ça n’empêche pas d’utiliser ses mains comme d’habitude (jusqu’au jour où je perdrai le bout de mes doigts haha). Bon c’est vrai qu’il y a plus glamour mais c’est si pratique! 😉

J’ai profité des derniers instants de mes cheveux longs pour faire toute sorte de coiffure, car je vous l’annonce, pour ceux qui ne me suivent pas sur Instagram, je me suis coupée les cheveux! Bon pas trop court hein, juste un petit carré, car avec l’hiver, les écharpes, l’électricité statique et les noeuds à la pelle les cheveux longs c’est juste la galère! Ils tiennent plus chaud certes mais à quel prix? 😉

Par ailleurs, je profite de ce tout premier article de 2017 pour vous souhaiter à tous une très belle année, qu’elle soit remplie de joie, de réussite dans vos projets mais aussi pleine d’amour! 🙂

dsc_2140 dsc_2142 dsc_2148 dsc_2160 dsc_2166 dsc_2169 dsc_2172 dsc_2178 dsc_2181 dsc_2207 dsc_2209 dsc_2216 dsc_2221 dsc_2228

Manteau : Asos – Pull : Mango – Pantalon : Pull and Bear – Sac : Lancaster – Echarpe : Asos – Chaussures : Fouganza – Mitaines : American Apparel – Boucles d’oreille : H&M

A très bientôt 😉

Comme une princesse de dessin animé

Une robe verte en velours. C’était une obsession mode pendant plusieurs années (oui oui). Je pense qu’elle m’est venue lorsque j’ai vu (attention attention) Shrek pour la première fois et la robe verte de la princesse Fiona. Ouais il en faut parfois peu et on a connu quand même plus glamour comme histoire! Toujours est-il que j’ai bassiné une certaine amie avec ça, parce qu’en plus c’est pas le genre de robe qu’on trouve dans tous les magasins. Et figurez-vous que pour mon anniversaire, madame m’a cousu la robe de mes rêves! En plus j’ai de la chance puisque cette année le velours est pile poil dans la tendance… Tout vient à point à qui sait attendre comme on dit! 😉

Mais ce n’est, comme vous l’aurez peut être déjà deviné, pas la seule référence à un personnage de dessin animé aujourd’hui… Depuis que j’ai les cheveux blancs, on me compare souvent dans la rue à Daenerys Targaryen ou… à Elsa, la Reine des Neiges… Et il semblerait d’ailleurs que ma coiffure amplifie encore plus cela! D’ailleurs, ce jour là, j’ai croisé une petite fille qui a dit à sa maman « On dirait qu’elle a la même coiffure que la Reine des Neiges! ». Trop chou! 🙂

dsc_2106dsc_2027 dsc_2028 dsc_2030 dsc_2043 dsc_2044 dsc_2051 dsc_2058 dsc_2066 dsc_2073 dsc_2076 dsc_2091 dsc_2093 dsc_2100 dsc_2107 dsc_2113 dsc_2114 dsc_2117

Robe : Fait Main – Trench : Asos – Haut : Asos – Sac : Lancaster – Chaussures : New Look – Boucles d’oreille : Bijoux Brigitte

A bientôt 🙂