Road Trip au Portugal #2 : Porto

Porto sur le Douro

Porto est certainement un des endroits que j’ai le plus aimé au Portugal. Cette ville dégage un je ne sais quoi qui fait qu’on ne peut que l’apprécier. Des airs de Dolce Vita avec ses bateaux sur le Douro et des envies de prendre l’apéro au coucher du soleil.

Ici, la vie semble douce. Bercée par les flots du Douro. Pourtant, Porto a la réputation d’être une ville de travailleurs!

Si vous avez un moment, arrêtez-vous dans une des caves de Porto, pour découvrir la fabrication de cet alcool local et bien connu de tous. Vous aurez probablement droit à une dégustation. Je ne suis pas forcément fan, mais je trouve toujours intéressant de savoir comment sont fabriquées les choses!

Porto, c’est aussi la ville de la « francesinha« , une sorte de croque-monsieur amélioré composé de tranches de pain, de fromage, de steack hâché, de jambon, de saucisse, de mortadelle et le tout nappé d’une sauce piquante. Oui oui, rien que ça. Bon, je vous déconseille d’en manger tous les jours, mais si vous avez l’occasion… C’est plutôt bon! 😉

Sur la route des Azulejos
igreja do carmo porto
Igreja dos Carmelitas

Si, comme moi, vous êtes fan d’azulejos, Porto vous plaira! Je pense n’avoir jamais vu autant de ces carreaux de faïence d’un seul coup! De vrais chefs d’œuvre!

gare de porto
Gare de Porto-Sao Bento

Et mention spéciale à la gare de Porto-Sao Bento, où les azulejos racontent des scènes de vie. Elle vaut vraiment le coup d’oeil!

santo ildefonso porto
Igreja de Santo Ildefonso

Amateurs d’églises, vous ne serez pas déçus non plus... Porto regorge d’édifices religieux, et j’avoue ne pas m’être arrêtée partout!

santo antonio porto
Igreja Santo Antonio

Porto l’hétéroclite

Porto, c’est aussi un brassage de plusieurs époques et civilisations. Vous commencez à le savoir, j’aime lorsque rien n’est uniforme! C’est beaucoup moins ennuyeux! 😉

torre dos clerigos porto
Torre dos Clerigos

Cette fameuse tour déjà, un des symboles de la ville, étonnante car comme sortie de nulle part. Vous pouvez y admirer un joli panorama sur la ville.

lello porto
Librairie Lello

La librairie Lello est pour moi une des curiosités de cette ville à ne surtout pas manquer! Rien que sa façade vaut le détour. Nous avons été découragé par la queue devant mais je regrette infiniment de ne pas être entrée à l’intérieur quand j’ai vu des photos ensuite… Et parait-il, l’escalier intérieur aurait inspiré JK Rowling pour Harry Potter… 😉

pont dom luis porto
Pont Dom-Luis

Des airs de Tour Eiffel pour ce pont n’est ce pas? Normal, il a été conçu par Théophile Seyrig, disciple de Gustave Eiffel! Ce que j’ai aimé faire, c’est grimper sur le tablier supérieur et admirer la vue au crépuscule… Magique! 😉

Mais Porto, c’est aussi une ville où il fait bon flâner, que ce soit dans la Zona Ribeirinha, c’est à dire la promenade le long du Douro, ou dans le centre-ville. Très pittoresque, à flan de collines, j’ai vraiment aimé l’authenticité qui y règne encore…

Un petit tour sur la côte

Le mieux pour profiter pleinement de Porto et du Douro est encore de prendre le bateau. Vous pourrez admirer la ville avec du recul, les ponts dans les moindres détails mais surtout vous pourrez pousser la balade jusqu’à l’embouchure.

Et pourquoi pas, tenter une baignade dans l’océan? 🙂

A présent, nous quittons Porto, non sans regret 😉 , pour se retrouver la prochaine fois à Coimbra!

A très vite!

N’oubliez pas de participer au concours en partenariat avec Do It Lala! 😉

Articles similaires
Weekend à Lille
Série Spéciale Espagne #9 : Oviedo
Balade au Bassin d’Arcachon
Une virée dans le Morbihan
Un weekend à Genève Jour 2

Série Spéciale Espagne #8 : Los Picos de Europa

C’est l’avant-dernière destination de notre voyage, et c’est aussi l’un de mes gros coups de coeur.

Ecrin de nature, vues à couper le souffle, paisible… si vous aimez vous balader en montagne, vous adorerez cet endroit.

Los Picos de Europa, comme son nom l’indique, est un massif (entre les Asturies, la Cantabrie et Leòn), donc c’est très, très, vaste. N’y restant pas très longtemps puisque le temps nous était compté, il a donc fallu faire un choix. Nous avons tout d’abord effectué une visite éclair du village de Covadonga, très connu, c’est un peu un Lourdes espagnol, avec sa grotte vouée au culte de la Vierge Marie. En tout cas, nous avons été étonnées de trouver de si importants édifices un peu au milieu de nulle part!

p5259984

L’ambiance était également un peu spéciale: des soeurs qui se promenaient un peu partout en récitant leurs prières, la messe dans la grotte dite au micro et qui est donc audible dans tout le village par exemple. Qu’on aime ou pas, je pense que c’est quand même un lieu à voir!

p5259986

Mais si nous étions venues aux Picos de Europa, ce n’était pas pour assister à la messe mais plutôt pour randonner! Ainsi, nous avons établi notre lieu de villégiature dans un petit village au coeur du massif, Las Arenas de Cabrales, réputé pour son fromage de chèvre. Pas très touristique, l’avantage était d’abord financier. En effet, de tout mon voyage en Espagne, c’est ici que le logement était le moins cher, ainsi que les restaurants pourtant tout aussi (voire plus) fournis.

15435743_10211559033234433_545353662_n

Le moins cher, mais le plus mignon même si hyper kitsch! J’ai adoré passer la nuit ici!

15401242_10211559033034428_1434001112_n
Surtout avec cette vue magnifique depuis notre petite terrasse, complètement enchanteur au réveil!

p5260002

Parmi les nombreuses balades et randonnées possibles dans ce massif, nous avons choisi de faire « La Ruta del Cares », le sentier le plus célèbre du Nord de l’Espagne, et sans doute l’un des plus spectaculaires.

p5260003

24 km
(aller-retour) entre paysages lunaires, précipices, panoramas vertigineux… J’ai été époustouflée du début à la fin. Et en prime, le sentier n’est pas trop difficile car il est plat la plupart du temps!

p5260004

La particularité de ce sentier est qu’il longe constamment la gorge de la rivière Cares. Un coup à flanc de montagne, un coup creusé en encoche dans les parois de la montagne, un coup sous forme de tunnel, le sentier traverse également plusieurs fois la rivière à l’aide de ponts … Personnes ayant le vertige, s’abstenir!

p5260007

On passe dessus, dessous, à côté de la rivière. Plusieurs moyens de parcourir le lieu et de voir des paysages différents. Pensez à prendre une lampe en tout cas, la visibilité dans les tunnels est parfois très très mince…

p5260012

J’ai aussi beaucoup aimé cette randonnée pour l’ambiance. Quoi? De l’ambiance en plein montagne vous allez me dire? Ben oui! Nous avons rencontré pas mal de gens durant notre marche, tous plus gentils les uns que les autres. C’est assez fréquent de dire bonjour aux gens qu’on croise en rando, mais là c’était un peu plus que ça, les randonneurs s’encouragent, s’applaudissent, bref, c’est génial.

p5260015

Et puis cette fameuse passerelle… Je pense avoir soulé mes amies avec ça! C’est presque juste pour ça que j’ai voulu faire cette balade! Mais allez, soutenez-moi, vous trouvez pas ça impressionnant?

p5260019

L’impression parfois d’être dans des scènes de film. Entre Indiana Jones ou Le Seigneur des Anneaux. Mais toujours des endroits magnifiques.

p5269993

J’y étais à la fin du mois de mai, mais ce n’est pas pour ça que je n’étais pas couverte. Il fait souvent froid en montagne. Pensez à prendre le nécessaire : polaire, imperméable (car oui le temps y est très instable), beaucoup d’eau. Car une fois engagé, le premier signe de civilisation est à 12 km! Et évidemment, votre portable ne capte pas 😉 .

p5269996

Vous croiserez aussi sûrement des petites chèvres, semi-sauvages, elles sont laissées en liberté dans le massif. Par contre, lorsque vous êtes proches d’elles, ne sortez en aucun cas une quelconque trace de nourriture… Sauf si vous voulez qu’elles vous foncent toutes dessus! 😉 (Tiré de faits réels hahaha)

On se retrouve très bientôt avec la dernière étape de cette série spéciale Espagne : Oviedo!

Retrouvez les anciens articles:
Las Bardenas
Barcelone
Valencia
Saint Sébastien
Bilbao
Santander
Cudillero

Série spéciale Espagne #5 : Bilbao

Pour moi, Bilbao rimait surtout avec Guggenheim. Mis à part ce lieu d’exposition, cette ville ne m’évoquait pas grand chose. Quand je me suis vraiment arrêtée pour la visiter, ça a alors été une grande surprise! Je ne pensais pas que le vieux Bilbao serait aussi mignon. Mais surtout, ce qui m’a beaucoup plu, c’est l’ambiance.

p5260027

Ville assez jeune, j’ai été étonnée de voir autant de monde dans les rues le soir. Je pense que c’est typiquement le genre d’endroit où tout le monde sort tout le temps, pour manger, boire un verre, retrouver ses amis, bref, où on passe au final très peu de temps chez soi. Bilbao est un lieu qui bouge, très dynamique et rien que pour ça j’ai envie d’y retourner!

p5260029

A l’image du Guggenheim, tout se côtoie ici. Architecturalement parlant notamment. Vestiges d’une autre époque juxtaposés à des bâtiments modernes (assez moches n’ayons pas peur des mots) ou à des oeuvres contemporaines, on sent que Bilbao est en constante évolution.

p5260028

On retrouve également les fameux tapas et pintxos, tout aussi bons que ceux de Saint-Sébastien, un peu partout dans la ville. Mais surtout dans le vieux Bilbao où il y a des bars à tapas à chaque coin de rue!

p5260038

Parsemée de collines, la ville offre aussi des points de vue assez fantastiques. Pour les trouver? C’est facile! Il suffit de… monter! 😉

p5260036

Et enfin bien sûr, comment parler de Bilbao sans mentionner ce fameux musée Guggenheim? Pensé par Frank O. Gehry, il a donné à a ville un second souffle, lui permettant de se renouveler et de lui redonner une dynamique, à travers le tourisme notamment.

p5270044

Sachez que les expositions temporaires changent à peu près tous les 6 mois, donc pour le visiter, privilégiez un moment où l’une d’entre elles (ou toutes hein!) vous attire. Cela peut paraitre bête comme conseil mais le bâtiment est vraiment à voir donc autant allier l’utile à l’agréable!

p5270040

Bien que Bilbao soit très agréable, je pense que deux jours suffisent amplement pour tout voir. En effet, en dehors de la vieille ville, tout est très industrialisé et donc pas forcément très beau. Cependant, vous pouvez toujours aller vous promener sur la côte, qui n’est vraiment pas loin…

p5260032

A bientôt avec une nouvelle étape dans ce road trip: Santander! 🙂

Si vous avez raté les précédents articles, n’ayez crainte! Les voici:

Las Bardenas
Barcelone
Valencia
Saint-Sébastien