Road Trip au Portugal #5 : Lisbonne

Si vous projetez de faire un road trip au Portugal, Lisbonne est bien évidemment l’une des étapes incontournable! Et pas uniquement parce que c’est la capitale de ce charmant pays… Regardons pourquoi ensemble! 😉

Lisbonne, aux portes du Nouveau Monde

Je vais tout d’abord commencer par l’un des quartiers (si on peut l’appeler comme ça) de Lisbonne que j’ai adoré : Belém. D’ici, sont partis les plus grands explorateurs du monde. Vasco de Gama ça vous dit quelque chose? 😉 Vous l’avez compris, ce quartier n’est pas tout jeune. Et son architecture atteste d’un passé glorieux.

Lisbonne

Le monument le plus connu est probablement la Tour de Belém. En effet, elle est à peu près présente sur toutes les cartes postales de la ville. Elle a servi pendant longtemps à surveiller les entrées dans le port de Belém. C’est en fait un genre de phare fortifié. Ça en jette pas vrai? 😉

Lisbonne

Autre vestige de ce passé glorieux à la conquête du monde : le Monastère des Hiéronymites. Ce monument est dédié au succès de Vasco de Gama (oui encore lui) lors de son expédition aux Indes et il y est d’ailleurs inhumé. Je n’ai malheureusement pas pu le visiter. C’est aujourd’hui également les musées d’archéologie et de la marine de la ville.

En effet, il vaut mieux se rendre très très tôt au monastère pour le visiter… Car vous êtes loin d’être tout seul à vouloir y rentrer! En voyant une file d’attente immense en plein soleil et chaleur, je n’ai pas longtemps réfléchi… J’ai vite renoncé, au profit de la dégustation d’un succulent pastéis…

Vous avez dit pastéis?

Lisbonne

Comment ça vous ne savez pas ce que c’est qu’un pastéis?! Mais voyons… c’est la meilleure pâtisserie du monde selon moi! Et les meilleurs justement se trouvent à Belém… Existant depuis 160 ans, la pâtisserie de Belém serait la seule à avoir la VRAIE recette du pastéis de nata. Ce délice pour les sens est une sorte de flan pâtissier, généralement dégusté chaud et saupoudré de cannelle. Et vous l’aurez compris, j’en suis fan!

Lisbonne

Le petit plus, ultra typique, ultra touristique surtout, c’est de prendre le vieux tram n°28 pour aller à Belém. Tout aussi mythique que pittoresque, vous aurez une fois de plus l’impression d’être dans une autre époque.

Lisbonne, la machine à remonter le temps

Comme nous venons de le voir avec Belém, Lisbonne est une ville où de nombreux vestiges du passé sont présents. Des témoignages de sa glorieuse histoire.

Lisbonne

Et donc, du néo-classique en veux-tu en voilà, avec notamment l’Arc de Triomphe sur l’une des places principales de Lisbonne : La Praça do Comercio.

Lisbonne

Lisbonne

Les genres se mélangent tout autant que les époques. Du néo-classique, de l’art nouveau, du gothique, du mauresque… Et bien évidemment de l’architecture contemporaine. A chaque recoin de Lisbonne se cachent de jolies merveilles.

Lisbonne

Lisbonne, la ville branchée du Portugal

Si vous êtes plus fête que culturel, Lisbonne saura aussi vous combler. En effet, elle est considérée par certains comme la ville la plus branchée du Sud. Rendez-vous à la nuit tombée dans le quartier du Bairro Alto pour danser dans une ambiance rock ou latino!

Lisbonne

Depuis ce quartier, vous aurez aussi une jolie vue sur la ville et le Tage. Mais vous trouverez également une multitude de restaurants. Et l’avantage du Portugal, même à Lisbonne pourtant hyper touristique, c’est que vous pouvez bien manger pour peu cher. C’est même souvent très copieux et un plat peut largement se partager à deux si vous n’êtes pas de gros mangeurs…

Lisbonne

Lisbonne, la douceur de vivre

Lisbonne

Ce que j’ai aussi aimé dans cette ville, c’est son rythme. Son ambiance. Du soleil, le vent de l’océan, un air de guitare et pourquoi pas de fado. Lisbonne, c’est une ville où il fait bon se perdre. Que ce soit au milieu des ruelles aux façades colorées. Ou dans un quartier à flan de colline parsemé d’azulejos.

Lisbonne

On prend le temps. On apprécie la vie et ses plaisirs. Et pourquoi pas s’arrêter à la Casa do Pastel? Une institution à Lisbonne, on y trouve de bons petits beignets à la morue…

Lisbonne

Seul point négatif, car bien sûr il y en a toujours, Lisbonne commence à devenir très « surfaite ». Elle se vide de ses habitants au profit d’airbnb. L’impression d’être dans une ville musée du coup. J’espère que la tendance n’ira pas en continuant, au risque que la ville perde son charme authentique.

C’en est fini de la capitale portugaise, on s’apprête à plier bagage! Direction Sintra dans le prochain article! 😉

A très vite!

Articles similaires
Road Trip au Portugal #2 : Porto
Un weekend à Genève Jour 3
Balade au Bassin d’Arcachon
Un p’tit tour en Gwada
Road Trip au Portugal #1 : Braga

 

Road Trip au Portugal #4 : Obidos

Obidos, l’enchanteresse

Après avoir fait étape à Braga, Porto et Coimbra, me voilà maintenant dans la charmante bourgade d’Obidos. Très prisée des touristes, elle est en effet célèbre pour son côté « charmant ».

portugal obidos

C’est vrai, comment ne pas succomber au charme de ces petites maisons blanches? La peinture aux angles et les pots de fleurs aux fenêtres? En tout cas, c’est bien une image bucolique que nous donne Obidos.

ruelle obidos

J’ai eu la chance de découvrir cette ville en fin de journée. Et ainsi d’éviter les cars de touristes! Rien de mieux pour se balader et profiter au mieux des jolies ruelles!

obidos maison

Obidos, la médiévale

La ville est d’autant plus charmante car elle a su garder son côté médiéval. En effet, Obidos est fortifiée, en témoignent les remparts et le château!

obidos médiéval

L’une des attractions majeures de la ville est d’ailleurs de se promener tout le long des remparts pour faire tout le tour d’Obidos. Panorama et belle vue assurés! 😉

obidos

C’est là qu’on comprend aussi pourquoi la reine Isabelle du Portugal, au 13ème siècle a eu un vrai coup de coeur pour la ville! Si bien, que son mari le roi lui a offert en cadeau. La base quoi! 😉

obidos portugal

Obidos aurait donc gardé plus ou moins son cachet d’antan, mêlant authenticité portugaise et charme fou…

Obidos, hors du temps

Ainsi, le temps semble s’être arrêté là-bas. Comme le château de la Belle au Bois Dormant dans lequel tout le monde dormit pendant cent ans… 😉

obidos portugal

La ville n’est pas bien grande, une demi-journée suffit amplement pour profiter d’Obidos. D’ailleurs, peut-on réellement parler d’une ville? Idéale pour se ressourcer, elle reste cependant pour moi un lieu qui vaut le coup d’oeil si vous passez dans le coin!

obidos

En tout cas, je ne cesse de le répéter, quel coin charmant que cette ville d’Obidos! 😉

Mais il est temps de partir… Et cette fois, dans une plus grande ville car nous allons direction Lisbonne!

A bientôt! 🙂

Et n’oubliez pas de participer au concours pour gagner une couronne de fleurs Fabienne Alagama!

Articles similaires
Un weekend à Genève Jour 3
Virée dans le Morbihan
Série spéciale Espagne #7 : Cudillero
En Camargue à vélo
Un p’tit tour en Gwada

Road Trip au Portugal #3 : Coimbra

Coimbra la studieuse

Après Braga et Porto, continuons notre chemin vers le sud et partons à la découverte de Coimbra. A flan de colline, elle domine le fleuve qui la traverse, le Mondego.

Coimbra mondego

L’université de Coïmbre

Nul ne peut mettre en doute la célébrité de cette cité portugaise. En effet, c’est bien son université qui lui donne tant de renommée. La première au Portugal. Ainsi que l’une des plus vieilles d’Europe!

université de coimbra

Vous pouvez visiter une petite partie de l’université, située dans l’aile royale de l’ancien palais. Parce que oui, autrefois, Coimbra était la capitale du Portugal! Je vous conseille vraiment de voir ces jolies salles dont vous ne serez pas déçus… Ainsi que la prison au sous-sol où on mettait les étudiants pas sages! 😉

université de coimbra

A ne surtout SURTOUT pas manquer : la bibliothèque Joanina. Bon d’accord, je sais, les bibliothèques et moi c’est une grande histoire d’amour. Mais celle-là, elle est vraiment magnifique! Digne de tous mes plus beaux rêves! 😉 Malheureusement, interdiction totale de prendre des photos… Alors vous n’aurez qu’à aller voir de vous même héhé.

capela sao miguel coimbra

Autre édifice à ne pas manquer : La chapelle Sao Miguel. On ne peut plus baroque ornée de ses azulejos colorés, je ne sais même pas comment on peut arriver à prier là bas tellement le regard est captivé par tant de beauté! En plus, c’est une ambiance assez particulière que dégage ce lieu. Par exemple, vous devez toquer et attendre qu’on vous ouvre… 😉

Coimbra sur la colline de l’Alcaçova

Bien que l’université soit la star de Coimbra, le centre-ville est tout de même très agréable. Vous ne manquerez pas de passer par ses ruelles étroites, voire ses escaliers appelés « escaliers brise-dos ». Très parlant! 😉

L’une des capitales du Fado également, avec Lisbonne. Vous pouvez écouter ce chant mélancolique dans une multitude d’endroits. Personnellement, celui que je vous recommande, c’est le Café Santa Cruz. En fait, je suis tombée amoureuse de ce lieu, un restaurant aménagé dans une ancienne église juste super jolie, où des chanteurs de fado sont régulièrement présents… Un vrai coup de coeur!

Coimbra possède également de nombreux parcs, idéal pour se reposer par temps chaud… Même si ce n’était pas du tout le cas quand j’y étais! 😉

Batalha et son monastère

Nous partons déjà de Coimbra pour aller un peu plus au sud dans un endroit qui vaut vraiment le détour : Batalha. La vile en elle-même n’a rien d’exceptionnel. Par contre, son monastère, lui, l’est complètement!

monastère de batalha

D’abord, l’extérieur est assez grandiose. Il faut dire que cet édifice a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Et il y a de quoi!

batalha portugal

Je suis notamment tombée en admiration devant cette chapelle octogonale qui n’a jamais été achevée… Encore plus impressionnant quand on est au milieu!

chapelle batalha

cloître de batalha

Le cloître lui aussi est à voir, avec ses multiples salles et ses ornements gothiques! Dans la salle capitulaire se trouve la tombe du soldat inconnu où deux soldats reposent gardés par des militaires. A voir : la relève de la garde!

Même la fontaine pour se laver les mains envoie du steak par exemple 😉

Allez, la prochaine fois nous repartons plus au sud encore en direction d’Obidos! 😀

A  bientôt!

Articles similaires
Weekend à Genève Jour 3
Série Spéciale Espagne #5 : Bilbao
Une virée dans le Morbihan
Balade au Bassin d’Arcachon
En Camargue à vélo

 

Road Trip au Portugal #2 : Porto

Porto sur le Douro

Porto est certainement un des endroits que j’ai le plus aimé au Portugal. Cette ville dégage un je ne sais quoi qui fait qu’on ne peut que l’apprécier. Des airs de Dolce Vita avec ses bateaux sur le Douro et des envies de prendre l’apéro au coucher du soleil.

Ici, la vie semble douce. Bercée par les flots du Douro. Pourtant, Porto a la réputation d’être une ville de travailleurs!

Si vous avez un moment, arrêtez-vous dans une des caves de Porto, pour découvrir la fabrication de cet alcool local et bien connu de tous. Vous aurez probablement droit à une dégustation. Je ne suis pas forcément fan, mais je trouve toujours intéressant de savoir comment sont fabriquées les choses!

Porto, c’est aussi la ville de la « francesinha« , une sorte de croque-monsieur amélioré composé de tranches de pain, de fromage, de steack hâché, de jambon, de saucisse, de mortadelle et le tout nappé d’une sauce piquante. Oui oui, rien que ça. Bon, je vous déconseille d’en manger tous les jours, mais si vous avez l’occasion… C’est plutôt bon! 😉

Sur la route des Azulejos
igreja do carmo porto
Igreja dos Carmelitas

Si, comme moi, vous êtes fan d’azulejos, Porto vous plaira! Je pense n’avoir jamais vu autant de ces carreaux de faïence d’un seul coup! De vrais chefs d’œuvre!

gare de porto
Gare de Porto-Sao Bento

Et mention spéciale à la gare de Porto-Sao Bento, où les azulejos racontent des scènes de vie. Elle vaut vraiment le coup d’oeil!

santo ildefonso porto
Igreja de Santo Ildefonso

Amateurs d’églises, vous ne serez pas déçus non plus... Porto regorge d’édifices religieux, et j’avoue ne pas m’être arrêtée partout!

santo antonio porto
Igreja Santo Antonio

Porto l’hétéroclite

Porto, c’est aussi un brassage de plusieurs époques et civilisations. Vous commencez à le savoir, j’aime lorsque rien n’est uniforme! C’est beaucoup moins ennuyeux! 😉

torre dos clerigos porto
Torre dos Clerigos

Cette fameuse tour déjà, un des symboles de la ville, étonnante car comme sortie de nulle part. Vous pouvez y admirer un joli panorama sur la ville.

lello porto
Librairie Lello

La librairie Lello est pour moi une des curiosités de cette ville à ne surtout pas manquer! Rien que sa façade vaut le détour. Nous avons été découragé par la queue devant mais je regrette infiniment de ne pas être entrée à l’intérieur quand j’ai vu des photos ensuite… Et parait-il, l’escalier intérieur aurait inspiré JK Rowling pour Harry Potter… 😉

pont dom luis porto
Pont Dom-Luis

Des airs de Tour Eiffel pour ce pont n’est ce pas? Normal, il a été conçu par Théophile Seyrig, disciple de Gustave Eiffel! Ce que j’ai aimé faire, c’est grimper sur le tablier supérieur et admirer la vue au crépuscule… Magique! 😉

Mais Porto, c’est aussi une ville où il fait bon flâner, que ce soit dans la Zona Ribeirinha, c’est à dire la promenade le long du Douro, ou dans le centre-ville. Très pittoresque, à flan de collines, j’ai vraiment aimé l’authenticité qui y règne encore…

Un petit tour sur la côte

Le mieux pour profiter pleinement de Porto et du Douro est encore de prendre le bateau. Vous pourrez admirer la ville avec du recul, les ponts dans les moindres détails mais surtout vous pourrez pousser la balade jusqu’à l’embouchure.

Et pourquoi pas, tenter une baignade dans l’océan? 🙂

A présent, nous quittons Porto, non sans regret 😉 , pour se retrouver la prochaine fois à Coimbra!

A très vite!

N’oubliez pas de participer au concours en partenariat avec Do It Lala! 😉

Articles similaires
Weekend à Lille
Série Spéciale Espagne #9 : Oviedo
Balade au Bassin d’Arcachon
Une virée dans le Morbihan
Un weekend à Genève Jour 2