Un weekend à Genève Jour 2

Ce deuxième jour à Genève a été bien rempli par rapport au premier (vous pouvez d’ailleurs retrouver l’article ici) pourtant on ne s’est pas levé aux aurores!

Nous avons décidé de passer la fin de notre matinée dans le quartier des Pâquis, qui nous avait été chaudement recommandé, et à juste titre!
genève drapeau suisse

Nous trouvant de l’autre côté du lac, nous avons décidé, pour gagner du temps mais surtout économiser un peu nos petites jambes, de prendre la navette reliant un bord à l’autre du lac. C’est quand même hyper agréable de se rendre d’un point à un autre en bateau! C’est là qu’on se sent vraiment en vacances…

genève bains des paquis

Le temps de traverser le lac, et parce que je vous dis, on ne s’est pas vraiment levé tôt, il était déjà l’heure du déjeuner. Et ça tombe bien car il y a, aux Bains des Pâquis, une petite buvette bien sympa et vraiment pas chère qu’on nous avait également conseillé.

genève buvette des pâquis

La buvette, c’est un peu comme la cantine. On se balade avec notre plateau et on s’installe une fois servi là où il y a de la place! Perso, j’aime bien cette ambiance, c’est assez convivial et l’endroit est super mignon. Et comme je vous l’ai dit, les prix sont vraiment corrects pour Genève! Alors foncez-y et n’hésitez pas à goûter leur délicieuse fondue au crémant

genève bain des pâquis

Des places en extérieur sur la terrasse pour les beaux jours mais il y en a aussi à l’intérieur car la buvette est ouverte toute l’année! Un lieu incontournable, ne serait-ce que pour un café!

genève bains des pâquis

Aux Bains des Pâquis, on sent comme un souffle de liberté. L’impression d’être plusieurs années en arrière, que le temps s’y est arrêté et qu’il n’a gardé que le meilleur. Au milieu des banques, des palaces de Genève, c’est très étonnant de voir ce genre de lieu, très populaire, où on se sent un peu comme chez soi!

genève lac

En plus de la buvette donc, vous trouverez des plages, un bain turc, des cabines de massage, des terrasses… Vous l’aurez compris cet endroit a été un vrai coup de coeur, si bien qu’au lieu d’y rester juste pour le repas, nous y sommes restés aussi un peu en début d’après-midi.

genève phare

Et tout au bout de la jetée des Pâquis, se trouve ce joli petit phare blanc qui signale l’entrée de la rade de Genève et qui serait visible à 36km de là!

genève poésie

Bref, un lieu rempli de poésie, comme cela est si bien indiqué sur un des promontoires visible depuis les quais de la rive droite ou le lac.

genève pâquis

Et une dernière photo d’ensemble pour le plaisir avant de nous rendre ailleurs… 😉

genève parc monrepos

Cette rive droite regorge de lieux à découvrir. A commencer par le Parc Mon Repos qui désigne un ensemble de six parcs (rien que ça) qui se succèdent le long de la rive droite du lac Léman : en partant des Pâquis vous passerez donc par le parc Mon Repos, le parc Moynier, le parc de La Perle du Lac, le parc Barton, le parc William Rappard et le jardin botanique.

genève perle du lac

Nous les avons donc tous parcourus, en suivant le lac et je dois avouer que c’est une balade particulièrement agréable! De jolies fleurs un peu partout, de très belles bâtisses et une ambiance assez particulière. J’ai vraiment été surprise de voir autant de barbecues dans un même endroit! Certains appartenant à la ville et mis à disposition ou alors les gens qui ramènent carrément les leurs!

genève jardin botanique

Une mention spéciale pour le jardin botanique avec ses grandes serres contenant toutes sortes de plantes venues des quatre coins du monde! Si vous aimez les fleurs, ou d’une manière plus générale la flore, vous serez comblés! Et tout est gratuit…

genève jardin botanique

Un air d’Alice au Pays des Merveilles, ce jardin est aussi idéal pour se poser un moment et apprécier le calme au plus près de la nature. Ce que nous avons d’ailleurs fait en milieu d’après-midi car après tant de marche la fatigue a commencé à se faire sentir.. 😉

genève domaine de penthes

Nous avons ensuite remonté tout le jardin pour nous rendre au Domaine de Penthes, un énorme parc avec une superbe vue sur le lac et le Mont Blanc, et son petit château qui a accueillit d’illustres nobles dans le temps et qui est aujourd’hui le musée des Suisses dans le Monde.

genève musée ariana

Nous avons poursuivi notre route vers le quartier des Nations, en passant devant le joli musée Ariana, inspiré d’un palais italien, qui abrite de nombreuses collections de verre et de céramique.

genève palais des nations

Puis nous sommes passés devant le Palais des Nations, le second centre de l’ONU, fermé le dimanche donc nous n’avons pas pu le visiter mais avec regret car il paraît que c’est très intéressant. En tout cas, un édifice qu’on ne peut pas rater tant il est imposant!

Et c’est ainsi que notre deuxième jour s’achève, lessivés par tant de marche je l’avoue! 😉

A bientôt pour le troisième et dernier jour! 🙂

Un weekend à Genève Jour 1

Je me suis rendue à Genève pour le weekend de Pâques, profitant de ces trois jours off pour bouger un peu de Lyon et aller respirer un air plus frais! 😉

J’y suis allée un peu comme ça, je ne connaissais pas du tout, et j’y suis d’ailleurs allée surtout parce que c’est à 2h de Lyon environ, me permettant de vraiment profiter du weekend et ne pas perdre de temps dans les transports. Question de budget aussi, avec mon salaire d’alternant je ne peux pas trop me permettre de folies… Du coup, j‘ai tenté l’expérience Flixbus pour la première fois! Bon, pour un petit trajet comme celui là ça va mais pour un trajet plus long c’est quand même assez inconfortable! Puis il ne faut pas être pressé… Surtout si vous passez des frontières car il y a de grandes chances de vous faire arrêter par la douane pour des contrôles, de tous les passagers évidemment. Par contre le prix est imbattable, 30€ aller-retour pour un weekend de Pâques je dis OUI!

J’ai décidé de vous faire un petit report de mon weekend par jour de visite, un petit peu comme un guide en fait! 😉

genève

Pour une question de budget aussi, nous avons opté pour l’option AirBnb. 140€ les 2 nuits, c’est abordable, surtout à Genève où la vie est très chère (plus de 2€ un croissant par exemple, inimaginable en France). Nous sommes tombés dans un quartier très sympa : les Eaux-Vives, tout proche du Lac Léman et du fameux Jet d’Eau. Le bon gros point fort est que depuis cet endroit vous pouvez à peu près tout faire à pied (si vous aimez marcher cela va de soi), et pour moi ce n’est pas négligeable car je n’aime pas trop les transports en commun surtout dans une ville que je ne connais pas… Mais sinon pas d’inquiétude le quartier est très bien desservi!

genève
La Tour du Molard

Arrivant en tout début d’après-midi, cela n’a pas été la journée la plus remplie, mais quand bien même nous avons pu faire de chouettes visites! Nous avons ainsi commencé par la ville haute, le noyau historique de Genève, dont les ruelles silencieuses et pavées sont perchées sur une colline, on se croirait presque dans un village!

genève
Cathédrale Saint Pierre

Partant de la Place du Molard (oui oui, ils ont des noms assez surprenants), nous avons rejoint la cathédrale Saint Pierre par un dédale de rues. A faire absolument, la crypte de la cathédrale qui nous montre des fouilles et des vestiges qui datent de l’an 350! Si vous aimez l’archéologie vous adorerez!

genève

A ne pas manquer également, et toujours dans la cathédrale, la Tour Nord qu’il est possible de monter (157 marches, soyez prêts) afin d’avoir un superbe panorama sur la ville, le lac et les Alpes. Rien que ça. Vous pourrez aussi voir tout au long de l’ascension une des cloches de la cathédrale, la Clémence.
Faites aussi un tour au Parc des Bastions afin de voir le Mur des Réformateurs, très célèbre, illustrant l’histoire de la Réforme en Europe.

genève

Après avoir arpenté les ruelles de la ville haute, nous avons décidé de nous balader jusqu’à La Jonction. La Jonction, c’est là où le Rhône et l’Arve se rencontrent. Les guides en parlent peu, pourtant j’ai trouvé que c’était une très belle facette de Genève : sauvage, pleine de vie avec tous ses barbecues et surtout pleine de beauté! A voir aussi pour ses couleurs, l’eau de l’Arve étant beaucoup plus froide que celle du Rhône elle est aussi plus claire et verte! C’est donc amusant de voir les deux eaux se mélanger…  

genève

Se promener le long du Rhône est dans tous les cas très agréable. J’ai vraiment été surprise de découvrir que Genève était une ville très boisée. Ce n’était pas du tout l’idée que je m’en avais fait. C’est aussi une ville surprenante, avec des mignonneries un peu partout à l’image de cette roulotte très colorée qui fait aussi buvette lors des beaux jours (si j’ai bien tout compris…).

genève

Nous nous sommes ensuite redirigés vers le centre ville, en passant devant ce beau bâtiment, le bâtiment des forces motrices, autrefois une usine et aujourd’hui une salle de spectacles… J’aurai été curieuse d’y rentrer mais en ce weekend de Pâques beaucoup de lieux étaient fermés. Dommage, car il y avait plusieurs musées par exemple que j’aurais aimé visiter! Cela me fera une raison pour y retourner! 😉

genève restaurant thailandais

La soirée arrivant vite avec une telle balade, nous sommes ensuite allés manger dans un restaurant thaïlandais apparemment assez réputé à Genève : A-Nam. La ville est assez cosmopolite et regorge de petites adresses proposant une cuisine des quatre coins du monde! Genève n’a pas forcément de spécialité culinaire (si on oublie les plats à base de fromage ou le chocolat bien évidemment), et les restaurants classiques sont souvent chers. A-Nam a donc été pour nous un bon compromis.

A-Nam – boulevard Saint George 66

genève bar

Nous nous sommes ensuite rendus dans LA rue des bars : la rue Ecole de Médecine. C’est fou, cette rue est vraiment remplie de bars et ils sont tous complètement remplis! Nous avons galéré à trouver de la place, puis finalement nous avons réussi à trouver une table à L’établi, le plus vieux bar de la rue, très sympa avec sa jolie déco et ses nombreuses lampes qui donnent un air de ciel étoilé au plafond… Et bien sûr, de très bons cocktails! 😉

L’établi – Rue de l’Ecole de Médecine 3

Puis nous sommes rentrés nous coucher, lessivés de cette première journée… A bientôt pour la suite donc! 😉

Weekend à Lille

Encore un article voyage qui a un peu trainé suite à la série spéciale Espagne (dernier article ici), puisque ce joli weekend à Lille a eu lieu en novembre… Ne vous étonnez donc pas de voir des écharpes, des gants et les premières décos de Noël! 😉

En tout cas, si vous me suivez sur Instagram ici vous aurez peut être déjà aperçu certaines de ces photos… 😉

A Lille pour voir quelques copines et aussi l’occasion de revoir cette ville dans laquelle j’étais déjà passé en coup de vent mais qui m’avait quand même bien plu! Les gens de chez moi (du sud donc) ne comprennent pas bien pourquoi j’aime ces villes du Nord, mais franchement cette architecture vous la trouvez pas jolie? Et puis, j’ai été accueillie avec un beau ciel bleu 😉

Et en terme d’accueil, les ch’tis méritent bien leur super réputation! Franchement c’est agréable de croiser des gens qui ne font pas la gueule et qui sont juste sympas quoi.

Ce petit weekend a en tout cas été bien cool, déjà de pouvoir passer du temps avec des gens que je ne vois pas souvent ça fait toujours plaisir! Et puis faut dire qu’on a fait plein de choses sympas aussi, et, vous commencez à me connaître, des adresses gourmandes très très chouettes haha! Encore une fois, le Nord ne fait pas exception dans la gastronomie française, des plats tout aussi variés qu’ailleurs et tout aussi bons (et très riches mais bon faut que ça tienne au corps avec le froid héhé).

Commençons ainsi avec la star de Lille : Les Merveilleux de Fred. Toujours la queue dedans et devant la boutique, ces petites meringues enrobées de crème fouettées sont un vrai délice! Le petit plus, c’est qu’on peut voir les pâtissiers en train de les préparer à travers les fenêtres qui donnent dans la rue.

On vous met vos merveilleux dans une charmante petite boîte comme ça vous pouvez les emmener partout sans qu’il y ait d’accident!

Croyez-moi, je me suis régalée et n‘en ai pas laissé une seule miette!

Aux Merveilleux de Fred – 67 rue de la Monnaie pour la boutique la plus connue
Mais on me murmure dans l’oreillette qu’on peut aussi en trouver ailleurs en France dont Paris et Lyon… Ohoh, va falloir que j’aille y faire un tour…

Maintenant que notre ventre est plein, continuons notre balade dans les charmantes rues de Lille, du Vieux-Lille surtout, quartier qui fait vraiment tout le charme de cette ville!

Mais ça y est la nuit commence à tomber, avec le froid du coup, alors c’est le moment de se réchauffer autour d’un grand Chai Latté au Cafeine, un endroit très cosy, le genre de coffee shop où on a envie de passer l’après-midi. Mais du coup toutes les places à l’intérieur étant prises, nous nous sommes rabattues sur des places dans la petite rue à côté, coupés par le vent nous n’avions pas trop froid, mais j’étais quand même bien contente d’avoir mes mitaines! 😉

Cafeine – 18 rue des 3 Mollettes

Pour ce premier soir nous avons décidé de dîner dans un des fameux « estaminets »: Le Bistrot Lillois. Un très bon rapport qualité/prix mais surtout, on se sent comme à la maison. Les plats nous sont contés par le serveur, le fils du patron d’une si jolie manière qu’il pourrait nous faire manger n’importe quoi, dont cette terrine faite maison qui était si délicieuse… Un accueil vraiment top pour une cuisine authentique et très bonne. J’ai à cette occasion enfin pu goûter au Welsch, une tuerie mais clairement si vous faites un régime rien que d’y penser vous allez prendre 3 kilos! 😉

Le Bistrot Lillois – 40 rue de Gand

Je suis amoureuse de cette brique, vraiment, elle donne un charme fou aux constructions et en même temps à la ville et sa région! C’est tellement caractéristique du nord ça me change de ce que j’ai l’habitude de voir.

Continuons notre balade gustative dans une véritable institution lilloise : Méert. Bon déjà, vous comprendrez que c’est assez réputé quand vous verrez la file d’attente pour rentrer. 30 minutes de queue pour nous mais nous étions motivées! Et n’avons d’ailleurs pas été déçue. La salle en elle-même est un vrai spectacle! On se prendrait presque pour des impératrices allant prendre le thé!

Une carte de thés qui fait des pages et des pages, j’étais aux anges! Pour une fois qu’il y autre chose que du Earl Grey… J’ai opté pour un thé à l’amande qui était vraiment fabuleux, le thé est cher mais au moins il est bon! Et que dire des pâtisseries…? Moi qui à la base n’aime pas trop ça, toutes mes convictions se sont effacées lorsque j’ai goûté à leur délicatesse…

Je suis sortie de chez Méert ravie et comblée avec la ferme intention d’y retourner lorsque je serai de nouveau de passage dans la région!

Maison Méert – 27 rue Esquermoise

Un de mes endroits préférés, normal, on y vend de vieux livres… Je pourrais rester des heures à parcourir les étalages et à m’imprégner de leur odeur!

La dernière note gustative, et pas des moins originales! Baba Yaga, un restaurant de spécialités russes et ukrainiennes. Je n’avais jamais goûté à ce type de cuisine mais quand on m’en a parlé j’ai tout de suite eu envie de tester! Et encore une fois, je n’ai vraiment pas été déçue, tout n’était que délice! En fait, leurs plats sont aussi bons que durs à prononcer! 😉 Mais vraiment, si vous vivez à Lille ou que comme moi vous y êtes de passage foncez c’est super!

Baba Yaga – 261 rue Solférino

Finissons notre weekend avec une petite note culturelle cette fois-ci: la Piscine de Roubaix! Non, ce n’est pas ici que vous allez nager car… c’est un musée! Si je n’ai pas trouvé les collections exceptionnelles, en revanche je suis complètement fan de l’édifice! Non mais regardez-moi ces vitraux!

Et voilà, notre weekend à Lille s’achève ainsi, c’était déjà il y a plusieurs mois mais j’en garde encore un très bon souvenir, j’espère y retourner avec les beaux jours en juin peut être? Ou du moins quand j’aurai un peu plus de temps car en ce moment, c’est un peu compliqué!

Si vous voulez en voir plus vous pouvez retrouver les looks shootés lors de ce weekend ici, ici et ici! 🙂

Et vous Lille vous connaissez? De bonnes adresses à partager?

Merci Gwladys pour tes jolies photos 🙂

A bientôt 🙂

 

 

Une virée dans le Morbihan

Oui je sais ça fait un moment que j’aurais dû vous poster cet article puisque je suis partie en juillet (déjà!) mais je voulais absolument finir ma série sur l’Espagne (le dernier article ici) avant de vous faire découvrir cette partie de la Bretagne! 🙂

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez peut être pu apercevoir quelques photos en direct de mon petit voyage mais je tenais à vous en faire découvrir bien plus et vous concocter une vraie virée dans le Morbihan! 😉

Un petit port sympathique où il est agréable de se balader, quand il fait beau, ce qui n’est pas toujours le cas en Bretagne et comme en témoigne la photo! 😉

Du coup, voici une petite idée pour vous occuper un jour où le temps n’est vraiment pas clément! Le Château de Suscinio à Sarzeau plaira aux petits comme aux grands! Une visite ludique pour nous faire découvrir la vie de ses bâtisseurs! Petit plus pour la salle remplie de costumes médiévaux avec lesquels on peut se déguiser et se prendre en photo, cela permet de garder un bon souvenir de la visite. 🙂

Restons dans cette ambiance avec le village de Josselin que j’ai eu la chance de découvrir lors de son festival médiéval! Une fois tous les deux ans, et c’est le jour que j’ai choisi pour y aller sans savoir ce qui se tramait là bas, un bon coup de chance! 😉 Au programme, de nombreux spectacles, plein de gens en tenue d’époque (imaginez ma surprise en arrivant au village) et une super ambiance! N’oubliez pas de monter en haut du clocher pour avoir un super panorama sur les petites rues et le beau château, à voir également sous tous les angles, ainsi qu’une petite balade le long de la rivière.

Alors oui c’est vrai, j’aime les vieilles pierres, souvenez vous ici. Du coup, j’ai forcément beaucoup aimé le village de Rochefort en Terre, parsemé de constructions de toutes les époques! Déambuler dans ses ruelles était ma foi très agréable.

De nombreux petits restos ou salons de thé (et bien sûr l’incontournable crêperie, je ne vous parle pas trop de crêpe c’est vrai pourtant ce n’est pas faute d’en avoir mangé!) sont là pour vous, personnellement j’avais opté pour un petit thé dans le patio de la Tour du Lion, un très bel hôtel-restaurant datant du 16 ème siècle!

N’oubliez pas de passer par le château, un très bel ensemble architectural avec un joli parc!

J’ai eu un joli coup de coeur pour cette ville, ne sachant pas à quoi m’attendre j’ai été bien surprise: de jolis jardins, des oeuvres architecturales, des vieilles pierres (encore), des maisons à colombages… Bref, un peu tout ce que j’aime quoi!

Ce mignon petit cours d’eau aussi, qui m’a attiré l’oeil et m’a forcé à m’arrêter pour prendre ce cliché. Je ne pouvais pas ne pas vous le partager! 😉

Une ville joliment colorée, entre la mer avec son port de plaisance et le patrimoine breton, une ville fortifiée aux multiples facettes que j’ai adoré arpenter!

Sans oublier de goûter au fameux kouign amann, ce gâteau aussi bon qu’il contient du beurre! 😉

Une des visites que j’ai le plus appréciée lors de ce séjour dans le sud de la Bretagne. Cette île est juste trop mignonne, plus petite que Belle-Île et surtout moins chère à la traversée, elle n’en regorge pas moins de petits trésors!

N’hésitez pas à louer un vélo, comme je vous l’ai dit l’île est assez petite donc vous pouvez tout faire dans une journée mais néanmoins un peu trop grande pour tout faire à pied… Et puis, c’est ludique, ça change un peu ! ;)(Ouais ouais, j’étais assortie aux hortensias, je suis une fille comme ça moi héhé)

Du coup, avec votre super vélo, vous allez pouvoir admirer différents types de paysages dont le Dolmen de Penhap. Ces monticules de pierres m’ont toujours fasciné!

Je tenais aussi à vous faire partager cette photo, digne d’une carte postale, où on retrouve un peu tous les clichés du touriste en vacances sur l’Île aux Moines! 😉 Et puis je sais pas, je l’aime bien cette photo moi!

Bon et puis que serait une île sans plage, donc voilà un dernier cliché où calme et sérénité sont de mise. Pas grand monde à l’eau ou sur le sable pour un mois de juillet mais que voulez-vous le temps est si capricieux par ici! 😉

Finissons cette virée avec sa partie la plus sauvage, la presqu’île de Quiberon. Des kilomètres de côte sculptée par la houle, de plages, de petites criques… Bref, vous avez de quoi faire si vous aimez vous balader un peu!

L’occasion peut être aussi de tenter d’enfiler le maillot de bain pour un petit plongeon? Promis, l’eau n’est pas SI froide! 😉

Et vous, déjà été dans le Morbihan? Qu’en avez-vous pensé?

A bientôt 🙂

 

 

 

Série Spéciale Espagne #9 : Oviedo

Et voilà, c’est la dernière étape de notre voyage à travers l’Espagne: Oviedo!

p5249929

La capitale des Asturies nous a ravi de part ses jolies couleurs confrontées aux belles pierres ocres. Un constant contraste entre ancien et nouveau qui nous a beaucoup plu!

p5249930

Mais c’est surtout la vieille ville, chargée d’histoire, qui a attiré notre oeil (et nos pas par conséquent!) : les cathédrales, les vieilles universités.. Bref, de la vieille pierre en veux tu en voilà!

p5249931

10h dans les rues d’Oviedo, la ville commençait alors à peine à s’éveiller. J’adore ce moment là de la journée, les rues à moitié vide, calmes, les commerçants qui se préparent… Vous pouvez aussi admirer toutes les belles couleurs des façades!

p5249932p5249933

Toujours aussi coquettes ces maisons, j’ai une fois de plus adoré regarder tous les balcons fleuris… C’est peu de chose mais pourtant ça égaye tout de suite un peu plus une rue!

p5249935 p5249939

Une ambiance quasiment médiévale dans la ville, et un parcours à suivre dans le vieux quartier tout à fait charmant!

p5259940

Si j’ai beaucoup aimé le charme de la vieille ville, je n’ai par contre pas tellement accroché avec le reste d’Oviedo. Un peu comme toutes les villes en fait, en dehors du quartier historique, il n’y a parfois pas grand chose à voir! Aussi, je pense qu’une journée suffit pour visiter l’essentiel de la capitale des Asturies!

p5259941

En tout cas, là bas, même les plaques de rue claquent! 😉

Dernier post donc de cette série espagnole, mais j’espère que ce n’est pas pour autant le dernier article relatant mes aventures dans ce joli pays! Il me reste encore trop d’endroits à découvrir comme Madrid, la Galice ou l’Andalousie alors ne soyez pas étonnés si vous en entendez parler de nouveau ici! 😉

Les autres articles de la série:

Las Bardenas
Barcelone
Valencia
Saint Sébastien
Bilbao
Santander
Cudillero
Los Picos de Europa

A très vite pour un prochain article voyage 😉

 

Série Spéciale Espagne #8 : Los Picos de Europa

C’est l’avant-dernière destination de notre voyage, et c’est aussi l’un de mes gros coups de coeur.

Ecrin de nature, vues à couper le souffle, paisible… si vous aimez vous balader en montagne, vous adorerez cet endroit.

Los Picos de Europa, comme son nom l’indique, est un massif (entre les Asturies, la Cantabrie et Leòn), donc c’est très, très, vaste. N’y restant pas très longtemps puisque le temps nous était compté, il a donc fallu faire un choix. Nous avons tout d’abord effectué une visite éclair du village de Covadonga, très connu, c’est un peu un Lourdes espagnol, avec sa grotte vouée au culte de la Vierge Marie. En tout cas, nous avons été étonnées de trouver de si importants édifices un peu au milieu de nulle part!

p5259984

L’ambiance était également un peu spéciale: des soeurs qui se promenaient un peu partout en récitant leurs prières, la messe dans la grotte dite au micro et qui est donc audible dans tout le village par exemple. Qu’on aime ou pas, je pense que c’est quand même un lieu à voir!

p5259986

Mais si nous étions venues aux Picos de Europa, ce n’était pas pour assister à la messe mais plutôt pour randonner! Ainsi, nous avons établi notre lieu de villégiature dans un petit village au coeur du massif, Las Arenas de Cabrales, réputé pour son fromage de chèvre. Pas très touristique, l’avantage était d’abord financier. En effet, de tout mon voyage en Espagne, c’est ici que le logement était le moins cher, ainsi que les restaurants pourtant tout aussi (voire plus) fournis.

15435743_10211559033234433_545353662_n

Le moins cher, mais le plus mignon même si hyper kitsch! J’ai adoré passer la nuit ici!

15401242_10211559033034428_1434001112_n
Surtout avec cette vue magnifique depuis notre petite terrasse, complètement enchanteur au réveil!

p5260002

Parmi les nombreuses balades et randonnées possibles dans ce massif, nous avons choisi de faire « La Ruta del Cares », le sentier le plus célèbre du Nord de l’Espagne, et sans doute l’un des plus spectaculaires.

p5260003

24 km
(aller-retour) entre paysages lunaires, précipices, panoramas vertigineux… J’ai été époustouflée du début à la fin. Et en prime, le sentier n’est pas trop difficile car il est plat la plupart du temps!

p5260004

La particularité de ce sentier est qu’il longe constamment la gorge de la rivière Cares. Un coup à flanc de montagne, un coup creusé en encoche dans les parois de la montagne, un coup sous forme de tunnel, le sentier traverse également plusieurs fois la rivière à l’aide de ponts … Personnes ayant le vertige, s’abstenir!

p5260007

On passe dessus, dessous, à côté de la rivière. Plusieurs moyens de parcourir le lieu et de voir des paysages différents. Pensez à prendre une lampe en tout cas, la visibilité dans les tunnels est parfois très très mince…

p5260012

J’ai aussi beaucoup aimé cette randonnée pour l’ambiance. Quoi? De l’ambiance en plein montagne vous allez me dire? Ben oui! Nous avons rencontré pas mal de gens durant notre marche, tous plus gentils les uns que les autres. C’est assez fréquent de dire bonjour aux gens qu’on croise en rando, mais là c’était un peu plus que ça, les randonneurs s’encouragent, s’applaudissent, bref, c’est génial.

p5260015

Et puis cette fameuse passerelle… Je pense avoir soulé mes amies avec ça! C’est presque juste pour ça que j’ai voulu faire cette balade! Mais allez, soutenez-moi, vous trouvez pas ça impressionnant?

p5260019

L’impression parfois d’être dans des scènes de film. Entre Indiana Jones ou Le Seigneur des Anneaux. Mais toujours des endroits magnifiques.

p5269993

J’y étais à la fin du mois de mai, mais ce n’est pas pour ça que je n’étais pas couverte. Il fait souvent froid en montagne. Pensez à prendre le nécessaire : polaire, imperméable (car oui le temps y est très instable), beaucoup d’eau. Car une fois engagé, le premier signe de civilisation est à 12 km! Et évidemment, votre portable ne capte pas 😉 .

p5269996

Vous croiserez aussi sûrement des petites chèvres, semi-sauvages, elles sont laissées en liberté dans le massif. Par contre, lorsque vous êtes proches d’elles, ne sortez en aucun cas une quelconque trace de nourriture… Sauf si vous voulez qu’elles vous foncent toutes dessus! 😉 (Tiré de faits réels hahaha)

On se retrouve très bientôt avec la dernière étape de cette série spéciale Espagne : Oviedo!

Retrouvez les anciens articles:
Las Bardenas
Barcelone
Valencia
Saint Sébastien
Bilbao
Santander
Cudillero

Série spéciale Espagne #7 : Cudillero

Vous savez ces lieux, où vous allez sans grand entrain, que les guides ne vous conseillent pas spécialement mais comme vous êtes à côté pourquoi ne pas y jeter un oeil? Vous savez ces endroits qui finiront par être votre coup de coeur du voyage? Eh bien lors de mon petit road trip à travers le nord de l’Espagne, fin mai dernier, ce lieu pour moi a été Cudillero.

p5259948

Cudillero, c’est essentiellement un village de pêcheurs. Et ça se voit. En entrant dans le village, vous tombez directement sur un petit port, où les barques flottent silencieusement. Puis un port plus grand, avec de plus grands bateaux où les marins s’agitent à rafistoler, nettoyer, se préparer pour partir en mer.

p5259949

J’ai trouvé à Cudillero une ambiance assez particulière que je n’ai retrouvé nulle part ailleurs en Espagne. L’impression d’un retour dans le passé, on a l’impression que le temps s’est un peu arrêté ici. Tout est plus calme, tranquille. Mais c’est peut être aussi parce qu’il ne faisait pas très beau ou que nous y sommes allées un matin!

p5259950

Une chose est sûre, si vous allez à Cudillero, vous ne devez pas être effrayé par l’odeur de poisson. Car ici, chaque ruelle renvoie cette odeur. Personnellement, ça ne me dérange pas. J’ai grandi près de l’océan alors ça me renvoie un peu à mes souvenirs d’enfance. Mais je sais que ça en a gêné un peu certains! 😉

p5259954

Du coup, en arrivant à Cudillero, vous passez près du port. Vous pouvez accéder au village en suivant l’eau, ou alors, comme nous, vous trouverez sur la droite un tunnel qui vous mènera directement au centre… Vous aurez un peu l’air d’un Indiana Jones pendant quelques minutes mais c’était quand même bien sympa! 😉

p5259955

Vous comprendrez donc peut être pourquoi Cudillero est devenu le coup de coeur de ce voyage. Ces jolies maisons sur la colline avec leurs façades colorées. Ça vous rappelle pas quelque chose? En tout cas, je suis tombée complètement amoureuse de ce lieu!

p5259957

Par contre, il ne faut pas non plus avoir peur de monter des escaliers… Parce que la particularité de Cudillero, c’est de ne pas vraiment avoir de rues mais que des escaliers. Alors oui, c’est joli mais clairement les habitants ont bien du courage!

p5259960

On trouve à Cudillero des choses assez atypiques. Comme des filets de pêche séchant à l’air libre (d’où l’odeur omniprésente de poissons d’ailleurs). La pêche et la mer, je vous dis, ont vraiment le grand rôle ici.

p5259961

De belles couleurs, des carreaux rappelant les azulejos portugais, de jolies fleurs sur les balcons… Les maisons de Cudillero sont élégantes et coquettes. Un peu kitschouille parfois certes, mais on adore! 😉

p5259962

Et puis, au détour d’une ruelle-escalier, vous tombez sur ça, des petites maisons, des cabanes de pêcheur qui vous donneraient presque l’impression d’être à l’autre bout du monde…

Allez, j’espère que vous passez tous de bonnes fêtes, quant à moi je vais aller profiter de mes vacances! 😉 A très vite!

Série Spéciale Espagne #6 : Santander

Je ne suis pas restée longtemps à Santander, une journée seulement, mais j’ai quand même pu voir l’essentiel. Je pense donc que pour visiter cette jolie ville de la Cantabrie, un week-end suffit!

p5249887

Santander est avant tout une ville balnéaire, et ça se ressent, il y a tellement de plages! On a l’impression que tout s’articule autour d’un seul et même élément : l’eau. Mention spéciale à son petit port tout mignon, depuis lequel vous pouvez admirer la jolie baie!

p5249890

Ce qui est agréable, c’est que bien que Santander soit une assez grande ville (à peu près comme Grenoble en terme d’habitants), elle a su garder un côté sauvage, la nature est très présente, tout semble paisible. Après, j’y suis allée fin mai, donc pas encore en pleine saison, ce qui explique peut être aussi pourquoi j’ai trouvé ce lieu calme et ressourçant…

p5249896

Ce qu’il y a d’agréable à Santander, c’est la promenade de Pereda, bordée de belles maisons, séparant la vieille ville avec tous ses beaux édifices de la baie. Vous pouvez continuer de marcher le long de l’eau afin de découvrir encore et encore de jolies plages, et toujours avec une vue magnifique sur les montagnes qui ne sont pas bien loin… (et dont je vous parlerai dans un prochain article héhé)

p5249902

Vous arriverez alors sur la Péninsule de la Magdalena, avec son grand parc où il est très agréable de flâner. Vous y verrez notamment un très beau château, El Palacio Real, maison secondaire du Roi d’Espagne avant d’être racheté par la ville, rien que ça! Personnellement, il me fait un peu penser au manoir de Lara Croft mais je crois que je m’égare… 😉

p5249908

Sur cette péninsule se trouve également un petit zoo maritime, totalement gratuit, où vous pouvez admirer otaries et pingouins…
Concernant la météo, et cela vaut pour toute la côte Atlantique de l’Espagne, le temps est très instable. Vous pouvez avoir les 4 saisons dans une seule journée… Alors prévoyez votre imperméable, votre pull (oui oui même en été) mais pensez quand même à votre maillot! 😉

p5249913

Et enfin, la plage la plus célèbre de Santander, El Sardinero. Alors dans les guides ou presque tout ce que j’ai pu lire sur internet, cette plage est considérée comme la plus belle. Je ne suis pas vraiment d’accord, disons surtout que c’est la plus touristique… J’ai bien plus aimé les discrètes plages entre la vieille ville et la péninsule, plus intimistes, plus sauvages aussi sûrement! Mais bon, les goûts et les couleurs… 😉

A très vite, avec un de mes gros coups de coeur de cette série espagnole : Cudillero!

Retrouvez les anciens articles:
Las Bardenas
Barcelone
Valencia
Saint Sébastien
Bilbao

N’oubliez pas non plus de participer au concours en partenariat avec Skoloo pour gagner un bon d’achat de 30€ ici 🙂

Série spéciale Espagne #5 : Bilbao

Pour moi, Bilbao rimait surtout avec Guggenheim. Mis à part ce lieu d’exposition, cette ville ne m’évoquait pas grand chose. Quand je me suis vraiment arrêtée pour la visiter, ça a alors été une grande surprise! Je ne pensais pas que le vieux Bilbao serait aussi mignon. Mais surtout, ce qui m’a beaucoup plu, c’est l’ambiance.

p5260027

Ville assez jeune, j’ai été étonnée de voir autant de monde dans les rues le soir. Je pense que c’est typiquement le genre d’endroit où tout le monde sort tout le temps, pour manger, boire un verre, retrouver ses amis, bref, où on passe au final très peu de temps chez soi. Bilbao est un lieu qui bouge, très dynamique et rien que pour ça j’ai envie d’y retourner!

p5260029

A l’image du Guggenheim, tout se côtoie ici. Architecturalement parlant notamment. Vestiges d’une autre époque juxtaposés à des bâtiments modernes (assez moches n’ayons pas peur des mots) ou à des oeuvres contemporaines, on sent que Bilbao est en constante évolution.

p5260028

On retrouve également les fameux tapas et pintxos, tout aussi bons que ceux de Saint-Sébastien, un peu partout dans la ville. Mais surtout dans le vieux Bilbao où il y a des bars à tapas à chaque coin de rue!

p5260038

Parsemée de collines, la ville offre aussi des points de vue assez fantastiques. Pour les trouver? C’est facile! Il suffit de… monter! 😉

p5260036

Et enfin bien sûr, comment parler de Bilbao sans mentionner ce fameux musée Guggenheim? Pensé par Frank O. Gehry, il a donné à a ville un second souffle, lui permettant de se renouveler et de lui redonner une dynamique, à travers le tourisme notamment.

p5270044

Sachez que les expositions temporaires changent à peu près tous les 6 mois, donc pour le visiter, privilégiez un moment où l’une d’entre elles (ou toutes hein!) vous attire. Cela peut paraitre bête comme conseil mais le bâtiment est vraiment à voir donc autant allier l’utile à l’agréable!

p5270040

Bien que Bilbao soit très agréable, je pense que deux jours suffisent amplement pour tout voir. En effet, en dehors de la vieille ville, tout est très industrialisé et donc pas forcément très beau. Cependant, vous pouvez toujours aller vous promener sur la côte, qui n’est vraiment pas loin…

p5260032

A bientôt avec une nouvelle étape dans ce road trip: Santander! 🙂

Si vous avez raté les précédents articles, n’ayez crainte! Les voici:

Las Bardenas
Barcelone
Valencia
Saint-Sébastien

Série spéciale Espagne #4 : Saint Sébastien

On quitte la côte est de l’Espagne pour se diriger vers la côte Atlantique. L’occasion pour moi de vous présenter Saint-Sébastien, San Sebastian en espagnol ou Donostia en basque. Je vous en ai déjà parlé, car je m’y rends assez souvent, quasiment dès que je rentre sur la Côte Basque, et cette ville a été le décor de quelques tenues (ici et ici par exemple). Mais si je lui consacre à présent un article c’est parce que vraiment, Saint-Sébastien est la ville que je préfère au Pays Basque espagnol.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Elle a d’abord toutes les caractéristiques de ces stations balnéaires qui ont vu défiler reines et rois à la Belle Epoque: De beaux et élégants bâtiments voire palais, une plage, La Concha qui porte bien son nom puisqu’elle a la forme d’un coquillage, entourée d’arcades et dont l’entrée principale est encadrée de deux grandes et belles horloges. Une promenade a été aménagée tout autour, fermée par de jolies grilles blanches.

p5239878

Il y a bien sûr d’autres plages, mais celle-ci reste ma préférée. Attention cependant à la marée montante… Je me suis déjà faite avoir donc surveillez bien la montée des eaux! Au risque d’avoir vos affaires toutes trempées… 😉

p2272347-600x450

Mais ce que je préfère ici, c’est l’ambiance. Une ambiance toute particulière que je ne retrouve nulle part ailleurs. Ici, il y a tout le temps du monde dehors. Ça vit, ça bouillonne! Les gens vivent la plupart du temps à l’extérieur, c’est là qu’ils se retrouvent.

p2272354-600x450Le vieux Saint-Sébastien, parsemé de bar à pintxos (ces délicieux tapas composés d’une tranche de pain sur laquelle on dépose de la nourriture, souvent du jambon, du fromage, de la tortilla ou du poisson…), est un des lieux plébiscités pour se retrouver justement. Tout le monde est debout, un verre dans une main, un pintxo dans l’autre, la convivialité est le maître mot.

p2272352-600x450

Si la gastronomie prend une place très importante dans cette ville (c’est ici qu’il y a le plus d’étoiles Michelin au mètre carré, rien que ça…) il ne faut pas sous-estimer le patrimoine culturel de Saint-Sébastien. De nombreux édifices religieux à visiter par exemple, de nombreux musées (et un aquarium vraiment top!) mais aussi des oeuvres architecturales plus contemporaines comme le Kursaal.

p2272344-600x450

N’oubliez surtout pas d’aller au sommet du Mont Urgull, de là-haut vous aurez un splendide panorama sur toute la ville…

Et si vous avez raté les précédents articles consacrés à l’Espagne, vous pouvez les retrouver ci-dessous!Las Bardenas
Valencia
Barcelone

A très vite avec la prochaine étape : Bilbao! 😉