Des pieds plus doux que doux

Mes pieds et moi avons été fâchés pendant de nombreuses années. D’abord parce que je ne les trouve pas beaux. Et du coup je n’en ai jamais réellement pris soin (mis à part leur mettre un peu de vernis en été). Le sport n’aidant pas, il est arrivé un moment où je me suis dit que quand même, là, il fallait faire quelque chose.

Alors d’abord, j’ai investi dans une pierre ponce histoire d’enlever le maximum de peaux mortes, de corne etc. Ouais, vous l’aurez compris, ce ne sera pas l’article le plus glamour du monde! Sous la douche, je la frotte sur les zones rugueuses et j’insiste bien sur le talon et les coussinets car je sais pas vous mais moi c’est là que c’est le moins doux!

pb061531
Pierre ponce Scholl 4.30€

Déjà, mes pieds ont commencé à retrouver fière allure. Et puis, j’ai découvert le soin miracle. 

pb061533
Exfoliant pour les pieds à la menthe poivrée The Body Shop 10€

Ce soin est en deux étapes. La première un exfoliant super efficace avec de gros grains qui gomment bien comme il faut et avec une super odeur de menthe poivrée. Je l’applique sous la douche, après avoir poncé mes petits pieds. pb061535

Deuxième étape : la petite crème qui vient aider à éliminer le reste de peaux mortes et à bien hydrater la peau.

pb061536
Soin intensif pour les pieds Menthe Poivrée The Body Shop 12€

Elle est très très riche, donc je la mets le soir avant d’aller me coucher, puis je mets des chaussettes histoire de pas rester collée au sol! Mais sinon elle a une texture très agréable qui pénètre bien dans la peau, un peu surprenant au début car ferme mais elle s’étale très bien et toujours cette odeur de menthe poivrée que j’adore! pb061537

Vous pouvez trouver ces produits chez The Body Shop, 22€ l’ensemble, boutique de cosmétiques que j’aime beaucoup au passage, pour leur engagement envers la planète notamment et la qualité de leurs produits! Et mes pieds, eux, dans tout ça, sont contents aussi! 😉pb061540

Du coup, on est redevenu copains tous les trois et même si je les trouve toujours moches, ils le sont quand même moins quand je prends soin d’eux… Et puis au toucher c’est quand même bien plus agréable! 😉

pb061542
Vernis Kiko Quick Dry 2.90€

Voyez comme ils sont heureux avec leur vernis couleur bleu nuit en plus!

pb061549
Chaussettes Asos 5.99€

Et vous, vous prenez soin de vos pieds?

A très vite!

GrandPa Style

Je vous gâte aujourd’hui car c’est un article 2 en 1! Et oui, un petit look et une balade dans le joli village de Pérouges!

Commençons par le côté mode! Je vous présente aujourd’hui un ensemble à motifs pied de poule! Ben oui, je fais pas les choses à moitié 😉 Et du coup l’impression d’être un peu habillée comme mon grand-père, il ne me manque plus que son chapeau héhé! Je porte cette veste tailleur de façon un peu loose, ça casse le côté trop classique de ce type de vêtement (bon qui ne l’était déjà pas trop entre le pied de poule et le col en simili-cuir mais bon…) et avouons le, c’est plus confortable ainsi!

Je n’avais pas prévu de porter ces chaussures là à la base. Je m’étais dit qu’avec de jolies sandales de type Salomé, noires, ce serait bien plus classe! Mais quand j’ai vu le sol entièrement pavé de Pérouges, j’ai gardé mes fidèles boots, bien plus pratiques… 😉

pa231494 pa231497 pa231498 pa231499 pa231500Veste : Mango – Pantalon : Mango – T-shirt : Asos – Chaussures : Fouganza – Boucles d’oreille : H&M

Continuons maintenant avec la deuxième partie de cet article: une petite visite du village de Pérouges, situé dans l’Ain, à une quarantaine de minutes en voiture de Lyon. Je suis tombée sous le charme de ses ruelles pavées, de ses jolies maisons en pierres, ses colombages, ses vitraux… Bref, de tout l’aspect médiéval!

Mais ce qui m’a aussi beaucoup plu, c’est la fameuse galette de Pérouges! Pourtant très simple (pâte brisée, beurre et sucre) mais tellement délicieuse! Un vrai régal… 😉 Et très facile à refaire soi-même du coup!

pa231510 pa231511 pa231512 pa231513 pa231516

Par ailleurs, comme vous le savez, le concours en partenariat avec Skoloo prenait fin aujourd’hui… La gagnante a donc reçu un petit mail, félicitations à elle! 🙂

A très vite 🙂

Série Spéciale Espagne #6 : Santander

Je ne suis pas restée longtemps à Santander, une journée seulement, mais j’ai quand même pu voir l’essentiel. Je pense donc que pour visiter cette jolie ville de la Cantabrie, un week-end suffit!

p5249887

Santander est avant tout une ville balnéaire, et ça se ressent, il y a tellement de plages! On a l’impression que tout s’articule autour d’un seul et même élément : l’eau. Mention spéciale à son petit port tout mignon, depuis lequel vous pouvez admirer la jolie baie!

p5249890

Ce qui est agréable, c’est que bien que Santander soit une assez grande ville (à peu près comme Grenoble en terme d’habitants), elle a su garder un côté sauvage, la nature est très présente, tout semble paisible. Après, j’y suis allée fin mai, donc pas encore en pleine saison, ce qui explique peut être aussi pourquoi j’ai trouvé ce lieu calme et ressourçant…

p5249896

Ce qu’il y a d’agréable à Santander, c’est la promenade de Pereda, bordée de belles maisons, séparant la vieille ville avec tous ses beaux édifices de la baie. Vous pouvez continuer de marcher le long de l’eau afin de découvrir encore et encore de jolies plages, et toujours avec une vue magnifique sur les montagnes qui ne sont pas bien loin… (et dont je vous parlerai dans un prochain article héhé)

p5249902

Vous arriverez alors sur la Péninsule de la Magdalena, avec son grand parc où il est très agréable de flâner. Vous y verrez notamment un très beau château, El Palacio Real, maison secondaire du Roi d’Espagne avant d’être racheté par la ville, rien que ça! Personnellement, il me fait un peu penser au manoir de Lara Croft mais je crois que je m’égare… 😉

p5249908

Sur cette péninsule se trouve également un petit zoo maritime, totalement gratuit, où vous pouvez admirer otaries et pingouins…
Concernant la météo, et cela vaut pour toute la côte Atlantique de l’Espagne, le temps est très instable. Vous pouvez avoir les 4 saisons dans une seule journée… Alors prévoyez votre imperméable, votre pull (oui oui même en été) mais pensez quand même à votre maillot! 😉

p5249913

Et enfin, la plage la plus célèbre de Santander, El Sardinero. Alors dans les guides ou presque tout ce que j’ai pu lire sur internet, cette plage est considérée comme la plus belle. Je ne suis pas vraiment d’accord, disons surtout que c’est la plus touristique… J’ai bien plus aimé les discrètes plages entre la vieille ville et la péninsule, plus intimistes, plus sauvages aussi sûrement! Mais bon, les goûts et les couleurs… 😉

A très vite, avec un de mes gros coups de coeur de cette série espagnole : Cudillero!

Retrouvez les anciens articles:
Las Bardenas
Barcelone
Valencia
Saint Sébastien
Bilbao

N’oubliez pas non plus de participer au concours en partenariat avec Skoloo pour gagner un bon d’achat de 30€ ici 🙂

Autumn Vibes

Quand je vous disais que je ne m’en séparais plus de ce jean flare retrouvé au fond de mon placard dans un article précédent, je ne vous mentais pas! Car le revoilà, et encore une fois dans une réinterprétation du style « hippie ». En effet, même si de par la forme ce look rappelle bien les années 70, il est un peu trop bling bling pour l’époque! Mais vous connaissez mon amour pour ce qui brille alors… 😉 Alors voilà, encore une fois, je mélange les styles et les époques!

C’est dans un cadre très automnal que je vous présente cette tenue. Je suis allée à Lille pour le week-end du 11 novembre alors j’en ai profité pour prendre quelques photos à ce moment là. Pas à Lille mais à Roubaix, dans un joli petit parc dont les couleurs chatoyantes ont ravi mes yeux! Un très beau soleil pour couronner le tout et je me voyais presque jouer la Pocahontas dans le bassin héhé. Presque, parce que quand même, il ne faisait pas si chaud!

dsc_0051dsc_0009 dsc_0015 dsc_0019 dsc_0020 dsc_0029 dsc_0032 dsc_0040 dsc_0041 dsc_0046 dsc_0066 dsc_0087 dsc_0088

Trench : Asos – Haut : Asos – Pantalon : Avant-Première – Chaussures : New Look – Pochette : Promod – Bandeau : Asos – Boucles d’oreille : H&M – Bague : H&M

Et n’oubliez pas de participer au concours en partenariat avec Skoloo pour gagner un bon d’achat sur leur site ici!

A très vite 🙂

Humeur Bleue #9: Le modélisme, c’est quoi

« Je suis styliste-modéliste. » Pour le premier terme, styliste, tout le monde a une certaine idée, plus ou moins vague/vraie, du métier. Mais pour le deuxième terme, environ une personne sur deux, ne sait pas du tout en quoi cela consiste. Car non, je ne fais pas des maquettes d’avion.

3b7428efd5f490affe476b3076af29ef
Alors ça c’est le travail du styliste hein! 😉

Pourtant, ce n’est pas si compliqué. Mais je pense que dans notre société actuelle, on préfère mettre en valeur celui qui a l’idée par rapport à celui qui la réalise. Car une chose est sûre, sans modéliste, pas de vêtement. Le/la modéliste est complètement indispensable à la réalisation d’une collection.

5bc07453573b46a3771c9e34a05ade61
Atelier Dior

Mais du coup, c’est quoi son travail? Tout commence par la réception du dessin du styliste, qu’il faut tenter de déchiffrer: qu’est-ce qu’il veut exactement? Décrypter les lignes du vêtement, ses proportions, pour pouvoir ainsi réaliser le patron du vêtement (qui est ni plus ni moins que la représentation du vêtement de face et de dos à plat). Ce patron sera obtenu soit par moulage, donc directement sur mannequin, soit directement à plat sur une feuille où on viendra tracer directement les lignes du vêtement en prenant comme repères les différentes lignes du corps (poitrine, taille, bassin par exemple).

Hubert de Givenchy
Hubert de Givenchy

Mais ce n’est pas tout. Le modéliste va aussi penser à comment le vêtement sera réalisé et déterminera ainsi chaque valeur de couture (la quantité de tissu dont on aura besoin pour faire la couture).

7633d394e861e416bd7c3346f36be7a9
Atelier Chanel

Pour voir si tout fonctionne et si le vêtement correspond bien aux attentes du styliste, le modéliste va réaliser une toile. Il va donc couper dans une toile de coton en général, chaque pièce nécessaire à la confection du vêtement (exemple: pour un t-shirt il y aura un devant, un dos et deux manches) en suivant le patron qu’il a préalablement exécuté. Ces pièces seront ensuite cousues ensemble ce qui nous donne la toile. Généralement, un mannequin cabine l’essaiera et c’est ainsi que styliste et modéliste pourront attester du bien aller du vêtement.

Atelier Dior
Atelier Dior

Si tout va bien, le modéliste peut aller jusqu’au bout de la démarche et réaliser un prototype de ce vêtement. Dans la bonne étoffe cette fois, il servira ensuite d’exemple pour les fabricants. En fait, pour résumer les choses, on peut dire que le modéliste réalise l’idée du styliste en trois dimensions.

Atelier Dior
Atelier Dior

Mais cela ne s’arrête pas là! En effet, un vêtement est généralement destiné à être produit dans plusieurs tailles. Le modéliste va donc réaliser une gradation de son patron.

05_fendi_palazzo_della_civilta_italiana_fur_atelier_2_photo_by_andrea_jemolo_2_jpg_145_north_1160x_white
Atelier Fendi

Enfin, le modéliste réalise aussi un dossier, qui va reprendre toutes sortes d’informations techniques sur le vêtement. Il est très utile lors de la production en série puisqu’il reprend chaque étape de fabrication ou encore les critères de qualité.

Ce qu’il faut aussi savoir, c’est que dans les grosses entreprises, il est rare que le modéliste fasse tout ce travail là. Souvent, il va surtout faire le patron et il y aura alors des prototypeurs, des gradeurs, pour faire le reste.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, je suis là pour vous répondre! 😉

A très vite, avec notre prochain thème: Le Made In France!

Et n’oubliez pas de participer au petit concours en partenariat avec Skoloo ici 😉

Laisse les gondoles à Venise… (Concours)

Oui, j’ai laissé ma gondole à Venise mais j’ai tout de même l’air d’un authentique gondolier avec cette marinière et ce canotier… Parlons-en d’ailleurs de ce canotier! Je sais que ce n’est plus vraiment la saison, mais ça faisait tellement longtemps que j’en voulais un que je n’ai pas pu attendre les beaux jours pour vous le montrer! Mais vous pouvez être bien certains que dès que le soleil va taper je vais vite le ressortir et shooter une multitude de looks avec! 😉

pb061572

pb061579

Pourquoi avoir attendu autant de temps avant de me procurer un tel chapeau? Tout simplement parce que je n’en trouvais pas… ou alors parce que c’est beaucoup trop cher pour moi chez un chapelier malheureusement. Et puis, un beau jour, le site d’accessoires de mode Skoloo.com m’a proposé de tester un de leurs produits… Et c’est là que j’ai enfin cédé à la tentation de ce chapeau !

pb011523

pb011519

Et la bonne nouvelle, c’est que vous aussi vous allez peut être pouvoir vous offrir le même chapeau… ou autre chose! Parce que c’est Noël avant l’heure sur le blog : Skoloo et moi vous proposons un petit concours… On vous fait gagner 30€ de bon d’achat à utiliser sur leur site! Et avec 30€ vous allez pouvoir vous en acheter des choses…

Ce chapeau à 22.90€ par exemple?
Ce chapeau à 22.90€ par exemple?
Ces chaussettes qui brillent à 12€?
Ces chaussettes qui brillent à 12€?
Ou encore ce chèche à 14€...?
Ou encore ce chèche à 14€…?

Pour participer, c’est simple!
Il vous suffit de commenter cet article, en n’oubliant pas de bien mettre une adresse mail valide dans le champ requis, en disant que vous participez!
Il vous faut également aimer la page facebook du blog et celle de Skoloo pour que votre participation soit validée.

pb061592

Ce concours est ouvert jusqu’au 30 novembre.
La/le gagnant(e) sera directement contacté par mail par moi-même puis par Skoloo pour recevoir le bon d’achat!

En attendant… bonne chance à tous et à très vite! 😉

De l’école au monde du travail

Si vous me suivez activement sur le blog ou autres réseaux (Instagram notamment), ou que vous avez tout simplement lu ma page de présentation, vous savez déjà que je suis en alternance cette année. En effet, j’enchaine semaines de cours et semaines en entreprise pendant cette dernière (j’espère) année d’étude.

giphy

Ce n’est pas par hasard que je me suis retrouvée dans ce type de formation (une licence professionnelle pour être exacte). Je voulais vraiment me retrouver dans un environnement professionnalisant et surtout acquérir un peu d’expérience avant d’être lâchée dans le grand bain du monde du travail…

giphhy

Bien sûr, j’ai eu d’autres expériences, des jobs d’été qui n’ont rien à voir avec la mode ou des stages. Mais personnellement, même si j’ai déjà plusieurs diplômes, je ne me sentais pas de travailler direct, et puis surtout, je ne sais pas si j’aurais trouvé quelque chose avec le peu d’expérience.

giphy

Alors voilà, depuis début septembre, j’ai intégré le bureau de style d’une grande entreprise de luxe. Et je pense qu’en deux mois, j’ai presque appris autant voire plus pour certaines choses, qu’à l’école. Être confrontée à de vraies problématiques, créer des choses dans un but bien défini, voilà ce qui change. De plus, je gagne un salaire, et je suis presque indépendante vis à vis de mes parents (presque parce que la vie à Lyon coûte cher et que bon un salaire d’alternant c’est pas non plus le gros lot hein). En deux mois, je pense que j’ai pas mal gagné en maturité (bon ok, juste professionnellement parce que si mes amis me lisent ils vont bien rigoler 😉 ).

giphy

Mais l’alternance me pousse aussi à être BEAUCOUP plus organisée. Pas le choix, je dois gérer à la fois le travail en entreprise et pour l’école. J’aime bien dire qu’à la fin de ma journée de travail, j’ai ma deuxième journée qui commence, celle où je fais mes devoirs. Ben oui, parce que je dois avancer mes projets scolaires d’un module de cours à l’autre… Et que ce sont eux qui vont, en partie, me permettre d’avoir ou non mon diplôme à la fin. Alors voilà, moi qui était déjà une adepte des listes en tout genre, je me retrouve à faire des retro-plannings ou même un Bullet Journal (mais un pas joli, pas le temps pour ça ^^). Et je m’y tiens, sinon, je me noie.

giphy

Cette année s’annonce donc, et est déjà d’ailleurs, très intense. Mais je pense que ce sera la plus enrichissante de mes années scolaires!

Automne à paillettes

Non non, je ne vous oublie pas... C’est vrai que je publie un peu moins en ce moment. Pour tout vous dire, j’ai repris les cours il y a peu et le rythme d’alternant est assez difficile, j’ai vraiment beaucoup de travail donc forcément les priorités changent… Alors ne vous étonnez pas si de temps en temps le blog connait une baisse de régime, mais c’est pour mieux repartir ensuite! 😉 Et restez connecté, je vous prépare une petite surprise…

L’automne est bel et bien arrivé à Lyon. Brouillard, températures en chute, rien de plus déprimant! Mais d’un autre côté, c’est aussi l’occasion de ressortir toutes nos pièces de mi-saison des placards! Ce pantalon par exemple, dont je suis complètement dingue tant pour son confort que son aspect, convient parfaitement à la météo. Combiné à une de mes obsessions mode du moment, le lurex, oui oui encore mon côté bling bling, qui met un peu de joie et de paillette dans la tenue! Et vous, cet automne, vous avez envie de quoi?

pa231467 pa231473 pa231474 pa231476 pa231478 pa231479 pa231480 pa231481 pa231482 pa231483 pa231486

Haut : Mango – Pantalon : Zara – Chaussures : New Look – Manteau : Asos – Sac : Lancaster – Boucles d’oreille : H&M

A très vite 🙂

Série spéciale Espagne #5 : Bilbao

Pour moi, Bilbao rimait surtout avec Guggenheim. Mis à part ce lieu d’exposition, cette ville ne m’évoquait pas grand chose. Quand je me suis vraiment arrêtée pour la visiter, ça a alors été une grande surprise! Je ne pensais pas que le vieux Bilbao serait aussi mignon. Mais surtout, ce qui m’a beaucoup plu, c’est l’ambiance.

p5260027

Ville assez jeune, j’ai été étonnée de voir autant de monde dans les rues le soir. Je pense que c’est typiquement le genre d’endroit où tout le monde sort tout le temps, pour manger, boire un verre, retrouver ses amis, bref, où on passe au final très peu de temps chez soi. Bilbao est un lieu qui bouge, très dynamique et rien que pour ça j’ai envie d’y retourner!

p5260029

A l’image du Guggenheim, tout se côtoie ici. Architecturalement parlant notamment. Vestiges d’une autre époque juxtaposés à des bâtiments modernes (assez moches n’ayons pas peur des mots) ou à des oeuvres contemporaines, on sent que Bilbao est en constante évolution.

p5260028

On retrouve également les fameux tapas et pintxos, tout aussi bons que ceux de Saint-Sébastien, un peu partout dans la ville. Mais surtout dans le vieux Bilbao où il y a des bars à tapas à chaque coin de rue!

p5260038

Parsemée de collines, la ville offre aussi des points de vue assez fantastiques. Pour les trouver? C’est facile! Il suffit de… monter! 😉

p5260036

Et enfin bien sûr, comment parler de Bilbao sans mentionner ce fameux musée Guggenheim? Pensé par Frank O. Gehry, il a donné à a ville un second souffle, lui permettant de se renouveler et de lui redonner une dynamique, à travers le tourisme notamment.

p5270044

Sachez que les expositions temporaires changent à peu près tous les 6 mois, donc pour le visiter, privilégiez un moment où l’une d’entre elles (ou toutes hein!) vous attire. Cela peut paraitre bête comme conseil mais le bâtiment est vraiment à voir donc autant allier l’utile à l’agréable!

p5270040

Bien que Bilbao soit très agréable, je pense que deux jours suffisent amplement pour tout voir. En effet, en dehors de la vieille ville, tout est très industrialisé et donc pas forcément très beau. Cependant, vous pouvez toujours aller vous promener sur la côte, qui n’est vraiment pas loin…

p5260032

A bientôt avec une nouvelle étape dans ce road trip: Santander! 🙂

Si vous avez raté les précédents articles, n’ayez crainte! Les voici:

Las Bardenas
Barcelone
Valencia
Saint-Sébastien

La saison de la capeline

Une allure un peu Bardot, mais en un peu plus rock, voici ce que m’évoque cette tenue. Elle rassemble aussi beaucoup d’éléments que j’aime : capeline, épaules dénudées, du noir, du doré… Je vous l’avais déjà dit ici, j’ai un petit côté bling bling, que vous pouvez d’ailleurs retrouver ici dans ces chaussures… 😉 Sinon, concernant la capeline, je trouve qu’elle complète assez bien la tenue, qui ne serait vraiment pas la même sans elle. Elle permet de la terminer, un peu comme la cerise sur le gâteau haha (bonjour les comparaisons pourries).

Je porte également un de mes jeans préférés, qui s’est malheureusement troué d’une façon assez bizarre quand je suis tombée à vélo. C’est ça quand on est un vrai pilote! 😉 Toujours est-il que je l’adore avec ce body aux épaules dénudées et il permet d’éclaircir un peu la tenue qui serait vraiment vraiment dark sinon! 🙂

p6200138P6200126

P6200114 P6200123 P6200125  P6200128 P6200131 P6200137 P6200148 P6200163 P6200171 P6200175

Body : Richcoco – Jean : Caroll – Chapeau : Lafayette Collection – Chaussures : Ideal – Boucles d’oreille : Les fées mouvementées – Sac : vintage

A bientôt 😉