Humeur Bleue #17 : Dis moi comment tu t’habilles, je te dirai qui tu es!

Comment tu t’habilles ou montrer qui nous sommes

dis moi comment tu t'habilles je te dirai qui tu es

On entend souvent cette phrase : « Dis moi comment tu t’habilles, je te dirai qui tu es« . Loin d’être bête, cette phrase est au contraire pleine de sens. Qu’on le fasse consciemment ou inconsciemment, notre manière de nous vêtir, les coupes et couleurs que nous choisissons voire évidemment notre style, révèlent une partie de ce que nous sommes. Des choses évidentes par exemple comme notre sexe, notre appartenance sociale, notre métier parfois. Mais aussi des choses plus profondes qui tiennent plus de notre caractère.

Comment tu t’habilles : Paraître ou disparaître

dis moi comment tu t'habilles je te dirai qui tu es

Ainsi, la manière de s’habiller va évidemment jouer un rôle dans le regard que nous accorde les autres. Une personne s’habillant dans des couleurs vives va forcément être plus regardée qu’une toute en noir. Logique, la couleur attire l’œil. Ainsi, quelqu’un qui met souvent des couleurs voyantes a envie, qu’il s’en rende compte ou pas, qu’on le remarque, en société il veut paraître. L’inverse est encore plus vraie. Vous avez sûrement déjà remarqué que les personnes mal à l’aise dans leur peau ou bien timides portent généralement des couleurs plus pâles ou passe-partout comme du bleu marine, du noir, etc. L’idée est alors de se fondre dans la masse, de disparaître ou passer inaperçu. Attention, je ne dis pas que c’est TOUT LE TEMPS comme ça. Moi même j’alterne entre les deux, on n’est jamais tout noir ou tout blanc.

Comment tu t’habilles : Montrer son appartenance

dis moi comment tu t'habilles je te dirai qui tu es

La mode, c’est aussi montrer qu’on appartient à tel ou tel groupe. Pour l’humain, c’est hyper important. Que l’appartenance soit religieuse, culturelle, qu’elle induise un certain style de vie ou encore des goûts (musicaux par exemple), nous avons besoin de montrer que nous ne sommes pas seuls. Même les personnes qui se veulent « différentes » au fond, se ressemblent assez. Cela peut être volontaire, je pense ainsi aux gothiques, ou complètement inconscient car c’est un comportement que l’on a acquis dès le plus jeune âge comme porter du noir en Occident pour être chic (la perception du noir est bien différente selon les cultures, ainsi que du chic).

Ce vêtement qui prend tant de place dans notre vie

dis moi comment tu t'habilles je te dirai qui tu es

Au fond, le vêtement n’est qu’un bout de tissu. Pourtant, il montre à la fois nos rêves, nos désirs ou encore notre rapport aux autres. Un vêtement, s’il en dit beaucoup sur nous, peut également cacher notre vraie personnalité. Je pense ici aux gens qui vont s’habiller de telle ou telle manière pour « faire croire » qu’ils font partie de tel ou tel groupe. Je suis sûre que vous voyez de quoi je parle. Je ne juge pas, je ne suis pas là pour ça, on fait juste un état des lieux de en quoi la mode révèle qui nous sommes. Ainsi, ce n’est pas forcément flagrant aux yeux des autres mais je pense qu’en analysant nos comportements vestimentaires on peut peut être apprendre à se connaître un peu mieux.

La mode, loin d’être un sujet futile

dis moi comment tu t'habilles je te dirai qui tu es

Les vêtements, ces « chiffons » sont bien plus importants que ce que pense la plupart des gens. Ils sont le meilleur indicateur d’une époque, d’une société. On ne s’habille plus comme au Moyen-Âge ou même plus comme il y a 50 ans. Pourquoi? Parce que les mœurs ont évolué et les critères de beauté avec. Si vous voulez creuser un peu plus le sujet, ou tout simplement que cela vous intéresse, je vous conseille de lire Déshabillez-moi, Psychanalyse des comportements vestimentaires de Catherine Joubert et Sarah Stern, une série d’anecdotes au sujet du vêtement et de ce qu’il révèle sur la personne.

Et vous, qu’en pensez-vous?

A bientôt pour notre prochaine Humeur Bleue où nous allons rester un peu dans ce thème avec cette fois-ci un sujet plus politique : Le pantalon chez la femme ou comment un vêtement est le signe d’une émancipation. Comme toujours, si vous avez des choses à me partager à ce sujet, je serai plus que ravie de les connaître donc n’hésitez pas à me contacter 😉

Suivez-moi sur Instagram pour plus de contenu!

Articles similaires
Humeur bleue #14 : La mode et l’art
Humeur bleue #13 : T’es dans la mode toi?!
Humeur bleue #7 : Le monde de la mode et ses clichés
Humeur bleue #2 : Les études de mode, pas que du dessin!

Divine Trouvaille

Baby Pink

« Mais mais mais… Tu as les cheveux roses?!« . A vrai dire, à l’instant où je vous écris, non. Ils sont redevenus blonds. Mais lors de mon voyage au Canada oui, je les ai teint. Déjà parce que n’étant pas au travail c’était un peu plus facile à assumer mais aussi parce que les cheveux platine c’est super dur à entretenir et quand je suis en vadrouille autant vous dire que j’ai autre chose à faire que de laisser poser mon shampoing violet pendant 10 min sous la douche… Du coup, je les teint, c’est plus facile d’entretien! Et puis c’est plus fun aussi! 😉

Le cas du foulard

Vous allez vous dire qu’en ce moment je suis à fond avec les bandanas et autres foulards dans les cheveux… Mais que voulez-vous, en trois temps trois mouvements, vous vous trouvez avec une coiffure correcte. Pratique en cas de « bad hair day » ou tout simplement quand vous n’avez pas le temps de vous coiffer. Alors oui, je suis une adepte! 😉

Divine Trouvaille

C’est du coup l’occasion pour moi de vous parler un peu plus du foulard en question… Il m’a été offert par Divine Trouvaille, marque d’accessoires qui prône le savoir-faire français en s’inspirant du patrimoine culturel de notre pays et en particulier de la région Auvergne Rhône Alpes. Pour se faire, elle s’entoure des meilleurs fabricants pour donner de la qualité à la créativité. Leur ambition? Rendre la soie, et notamment le carré, tendance et porté par les jeunes! Qu’en dites vous? 🙂

divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog

Haut : H&M – Pantalon : Pull and Bear – Foulard : Divine Trouvaille – Chaussures : Fouganza – Bague : & Other Stories – Boucles d’oreille : H&M – Lunettes : Pull and Bear – Couleur : Baby pink de Stargazer

A très bientôt 😉

N’oubliez pas de participer au concours pour gagner 40€ sur le site Popcarte! 😉

Articles similaires

Inspiration Sixties
La hippie en moi
Dégradés
Arc-en-ciel
Autumn Vibes
Entre deux ruelles

 

Popcarte : Du bonheur à la carte ! (Concours)

Suis-je la seule à aimer envoyer (et recevoir) une jolie carte postale? Personnellement, cela constitue LA mission à relever pour chaque vacances. Je fais le tour de toutes les boutiques du coin à la recherche des cartes que je vais envoyer… Pas toujours facile de trouver d’ailleurs comme j’ai pu en faire l’expérience lors de mon voyage au Canada : trop kitsch, pas drôle, pas assez variée… Toutes les raisons sont bonnes pour ne pas trouver LA perle rare…

Mais ça, c’est fini! Grâce à Popcarte on peut dès à présent créer soi-même ses cartes postales et faire-part! Pour les moins inspirés, des modèles sont disponibles et pour les plus créatifs il est possible de personnaliser entièrement votre carte!

Popcarte a un très large choix, vous ne manquerez pas de trouver votre bonheur, et ce pour toutes les occasions de la vie : mariage, anniversaire, naissance, baptême, voeux… Par exemple, rien que pour le mariage vous trouverez des idées pour vos invitations, vos faire-part de remerciements de mariage ou même les menus!

Personnellement, j’ai eu recours à leurs services pour avoir de jolis souvenirs de mon voyage au Canada. Devant le très grand nombre de photos que j’ai prises impossible de toutes les faire développer! Du coup, avec leurs gabarits, une mise en page va très vite (plus que sur photoshop et de loin) et je peux avoir sur la même carte plusieurs de mes photos! Pratique quand on n’a pas envie de choisir! 😉

J’ai aussi beaucoup apprécié leur option magnet! Pas besoin d’avoir des aimants pour accrocher ses photos sur le frigo ainsi… 😉

Côté prestation, je suis plus que ravie! Le rendu est parfait, de très bonne qualité et tout ce que j’avais demandé a été respecté. La livraison a été super rapide, d’ailleurs si vous êtes à l’étranger Popcarte y livre aussi! Le petit plus : l’enveloppe offerte pour chaque carte, utile si vous ne voulez pas que le facteur lise vos petits mots…

Et vous savez quoi? Pour vous remercier de votre fidélité PopCcrte et moi-même vous proposons un petit concours! 😀 En jeu, 40€ à dépenser comme bon vous semble sur leur site! C’est le moment d’en profiter et de vous aussi tester leur offre… 😉
Pour participer, il vous suffit de commenter cet article en n’oubliant pas de bien mettre une adresse e-mail valide dans le champ prévu pour et d’aimer la page Facebook Bleu de Minuit et/ou de suivre mon compte Instagram ainsi que celui de Popcarte.
Le jeu est ouvert jusqu’au 23 novembre, le gagnant sera directement contacté par mail. Bonne chance à tous!

A très vite!

Articles similaires

Tuto pour une jolie coiffure de sirène
Colorer ses cheveux, quelle réaction?
Ma routine anti-acné
Red Bull Cliff Diving La Rochelle 2016
Bordeaux Fête le Vin

Chic & Brunch

Me voici de retour

Et voilà, je suis rentrée du Canada et de nouveau à Lyon depuis peu. Après ces superbes vacances, je reprends le boulot lundi! Je ne fais pas comme tout le monde, je fais ma rentrée deux mois plus tard haha! Un peu la galère par contre car je n’ai plus d’appart, donc je recherche activement la perle rare! 😉 Et pas toujours facile quand on voit ce qu’il y a sur le marché… Trouver un appart propre, bien situé et pas hors de prix relève un peu du parcours du combattant malheureusement

La Team Défis Looks

Mais parlons un peu de ma tenue, car je ne pense pas que mes galères d’appart soient votre principal intérêt! Elle n’est pas toute récente car elle a été shootée par la super Manon Tournier à l’occasion de l’anniversaire de la Team Défis Looks où j’ai eu la chance d’être invitée en septembre! Au programme, un brunch délicieux au Konditori dont je vous parlerai prochainement, puis après-midi au Parc de la Tête d’Or. Le thème pour cette journée niveau look? La tenue parfaite pour bruncher évidemment! 😉

Ma tenue

Du coup, j’ai longtemps réfléchi à ce qu’était pour moi LA tenue parfaite pour bruncher… Pas très facile car concrètement bruncher en pyjama pour moi c’est l’idéal… 😉 Mais bon, je ne suis pas sûre que ce soit socialement acceptable d’aller au resto ainsi vêtue! Alors j’ai préféré opter pour une version un peu plus chic mais quand même ultra confortable en alliant body et pantalon large avec des accessoires plus élégants. Et vous, votre tenue idéale pour bruncher? 🙂















Body : H&M – Pantalon : Zara – Chaussures : New Look – Sac : Lancaster – Foulard : Hermès – Bague : & Other Stories – Boucles d’oreille : Bijoux Brigitte

A bientôt 🙂

Articles similaires
Jouer la mondaine
Are you ready to be happy?
Les canyons étoilés
Far West // Les 7 Différences
Une danse avec le vent

Retrouvons-nous sur Instagram!

Trois bonnes adresses lyonnaises #4 : Spécial Goûter

Hello! On se retrouve aujourd’hui avec de quoi se motiver pour cette semaine : encore plein de bonnes adresses à Lyon, spécial goûter cette fois-ci! Ben oui, ici, on est très gourmand! 😉

Laureline’s Corner : La reine du Fairy Cake

laureline's corner

C’est qui qui veut un chocolat chaud aux marshmallows??? Vous battez pas, y en aura pour tout le monde! Enfin, quand même, venez tôt parce que chez Laureline, ça se remplit ultra vite! Heure d’ouverture un samedi après-midi: 16h, 16h15 la salle est comble. Faut dire que ses fairy cakes à Laureline ils sont bien bons… Et non, ce ne sont pas des cupcakes car ils sont plus petits et surtout leur glaçage est plus léger… Mais ce n’en est pas moins délicieux! 😉 Côté déco, c’est bien sympa dans ce salon de thé (qui propose également des formules pour le déjeuner et le brunch le dimanche), un brin rétro on se croirait presque dans une bakery des Etats-Unis (en plus joli héhé).

Laureline’s Corner – 4 rue Romarin – 69001 Lyon

Le Tasse-Livre : Ou prendre un thé parmi les livres

tasse-livre

Le Tasse-livre c’est un peu le genre d’endroit où j’ai envie de passer ma vie. Un caveau à la lumière tamisée, tapissée de vieilles pierres où on peut déguster sa boisson chaude avec un bon petit gâteau parmi les livres. Car bien plus qu’un simple café, c’est aussi une librairie où vous pouvez acheter toute sorte de livres mais surtout des ouvrages de maisons d’édition indépendantes! En tout cas, moi quand j’y vais pour le goûter, je ne sais jamais quoi choisir: thés, chocolats, smoothies, milk shakes, steamers… Y en a vraiment pour tous les goûts! Côté manger c’est pas mal non plus, des carrot cakes, des cheesecakes, des financiers… Je sais pas vous mais moi quand je fais face à des cartes comme ça j’ai envie de venir tous les jours pour pouvoir tout goûter! Parce que oui, c’est très bon! 😉 Petit plus, la carte comprend et promouvoit également des produits frais, bios, issus du commerce équitable ou de production locale…

Le Tasse-Livre – Place Sathonay / 1 rue Vitet – 69001 Lyon

My Petite Factory – Vous avez dit sans gluten?

my petite factory

C’est un peu l’adresse « healthy » de l’article… Bon ok, pas healthy dans le sens où vous perdrez du poids mais plus dans le sens où ici tout est sans gluten, sans lactose et préparé avec des produits biologiques et locaux. Rien que ça. Parce que qu’on se le dise, oui, ici, la cuisine reste bien gourmande! A l’image de ce sneaker maison et vegan que j’ai pu déguster pendant ma petite pause thé (ils ont au passage de très bonnes boissons…) tout simplement délicieux! My Petite Factory porte bien son nom, la salle est très petite mais très mignonne! La déco a été pensé avec goût donc c’est quand même assez agréable de se poser là, il y a le wifi, donc même si vous souhaitez travailler c’est sympa et mieux que Starbucks 😉

My Petite Factory – 17 rue Neuve – 69001 Lyon

C’en est fini pour aujourd’hui de mes petites adresses sympathiques où aller goûter mais ne vous inquiétez pas, gourmande comme je suis il m’en reste encore tout plein à tester … 😉 D’ailleurs, si vous avez des suggestions n’hésitez surtout pas hihi!

A très vite!

Articles similaires

Trois bonnes adresses lyonnaises #3 : Spécial sur le pouce
Trois bonnes adresses lyonnaises #2 : Spécial cuisine du monde
Trois bonnes adresses lyonnaises #1 : Spécial brunch

Jouer la mondaine

Comme vous le savez, je suis en ce moment au Canada. Mais non, cette tenue n’a pas été prise ici… Je n’ai pas tellement le temps d’écrire avec ce voyage, je suis toujours en vadrouille! Mais j’avais plus ou moins anticipé cela et j’avais donc préparé plusieurs articles pour vous! 😀

Ma tenue

Ce look n’est pas très très récent, en fait, il a même été pris avant l’été… Mais je n’ai pas eu envie de le publier plus tôt. Même, je trouve qu’au final il est assez automnal. Bon ok, c’est rare de se trimbaler le ventre à moitié à l’air au mois d’octobre, mais pour une occasion particulière, il fait son petit effet! 😉

Le bel endroit

En tout cas, j’ai eu la chance d’avoir mon amie Gwladys ce jour-là qui m’a proposé de shooter cette tenue dans ce magnifique endroit. De vraies écuries, toujours utilisées! Non mais vraiment, ne sont-elles pas dingues? Et ce ne sont que des écuries donc je vous laisse imaginer la maison qui va avec…

La mondaine

Pourquoi la mondaine? Car non, ma tenue ne fait pas spécialement référence au milieu mondain, si on fait abstraction de mon carré Hermès qui d’ailleurs n’a pas un dessin des plus classiques. C’était justement plus par rapport à ces écuries et à l’équestre donc, avec ses courses de chevaux, qui  m’évoquent déjà plus le milieu mondain. Mais j’avoue que j’étais en panne d’inspiration alors j’ai été au plus facile haha! Mais vos suggestions sont les bienvenues! 😉

tenue jouer la mondaine tenue jouer la mondaine tenue jouer la mondaine tenue jouer la mondaine tenue jouer la mondaine tenue jouer la mondaine tenue jouer la mondaine tenue jouer la mondaine tenue jouer la mondaine tenue jouer la mondaine tenue jouer la mondaine tenue jouer la mondaine tenue jouer la mondaine tenue jouer la mondainetenue jouer la mondaine tenue jouer la mondaine

Je porte :

Combinaison : Bershka – Chaussures : André – Foulard : Hermès – Bague : & Other Stories – Boucles d’oreille : H&M

A très vite 🙂

Suivez mes aventures sur Instagram!

Articles similaires
Belle des champs
Complémentaires, mon cher!
En vert anglais
Passion Bleu nuit

Road Trip au Portugal #1 : Braga

Le Portugal?

Vous l’aurez probablement déjà remarqué, le Portugal fait de plus en plus parler de lui. Chaque année, le tourisme augmente là-bas, et non sans raison! Ce pays propose des paysages et des climats complètement variés, une douceur de vivre, un bel accueil des locaux tout en étant à deux pas de chez nous. Pourquoi dire non?

Partons en road-trip ensemble!

Pour ma part, j’ai de la chance, j’ai pu découvrir ce Portugal aux multiples facettes, en allant du nord au sud. C’est pourquoi je vous propose à présent de partir avec moi en road-trip où je vous montrerai mes endroits coups de coeur de ce beau pays!

Première Etape : Braga

Et puisqu’il faut bien commencer quelque part, commençons par l’une des villes les plus au nord… Braga!

Arche de la nouvelle porte
Arche de la nouvelle porte

J’ai découvert Braga lors d’une journée pluvieuse. Pas des plus agréables, c’est vrai. Mais cela ne m’a quand même pas enlevé tout le plaisir que j’ai eu à arpenter la ville.

santa maria braga
Cathédrale Santa Maria de Braga

Mon coup de coeur va probablement à la Cathédrale Santa Maria de Braga, dont l’intérieur m’a coupé le souffle. Ici, le baroque est à son apothéose! Des dorures en voulez-vous en voilà. Des orgues complètement magnifiques (vous connaissez peut être mon amour pour cet instrument de musique à force). J’aurais pu rester des heures à contempler sa voûte.

saint barbara
Les fleurs du Jardin de Sainte Barbara

Mon deuxième coup de coeur va au Jardin Sainte Barbara. Une ambiance quelque peu médiévale avec son palais épiscopal. J’ai beaucoup aimé flâner au milieu de toutes ces fleurs, que de couleurs! Ici aussi j’aurais pu rester des heures à tout regarder, à respirer le parfum de chaque variété.

sainte barbara
Jardin de Sainte Barbara

L’endroit rêvé pour dessiner non? 🙂

dos terceiros
Igreja dos terceiros

Mais Braga, c’est pour moi surtout une ville où flâner. Où aller d’azulejos en azulejos. Admirer leurs motifs et variétés de couleurs. Braga est une des premières villes portugaises que l’on croise lorsqu’on arrive de la frontière au nord, et elle nous met tout de suite dans l’ambiance.

arcade lapa braga
Arcade de la Lapa

portugal

torre menagem braga
Non loin de la Torre de Menagem

Se balader de ruelles en ruelles, donc. Ici, se mélangent de nombreuses époques architecturales aussi lointaines que le Moyen-Âge.

raio palace braga
Palacio do Raio

L’occasion également de s’initier à la cuisine portugaise et de tester l’une de leurs très nombreuses spécialités à base de morue. La recette de « bacalhau à bràs » par exemple (je m’excuse par avance des accents que je ne possède pas sur mon clavier…), de la morue mixée à des frites et des oignons et à laquelle sont ajoutés olives et persil… Un vrai régal. Mais également l’occasion de goûter à l’une des spécialités de la ville, les « frigideiras« , sorte de feuilleté au veau… 😉

frigideiras braga
Chez Frigideiras do Cantinho
Bom Jesus do Monte

Mais sortons un peu de la ville pour effectuer… un petit pèlerinage! Eh oui 😉

portugal

Car ce n’est ni plus ni moins qu’un chemin de croix. Sauf que vous ne portez pas de croix. Enfin c’est comme vous voulez hein! 😉 Toujours est-il qu’aller au sanctuaire de Bom Jesus do Monte, ça se mérite! Il existe un funiculaire pour y aller, mais c’est quand même un peu dommage je trouve de ne pas passer par la forêt…

voie sacrée braga
La Voix sacrée

Ou même de rater ce qui s’appelle « La Voix Sacrée » !

portugal

La vue sur Braga et ses alentours elle aussi se mérite!

portugal

Le sanctuaire en lui-même n’a rien d’exceptionnel, c’est vraiment le concept si je peux dire, qui est sympa! D’où l’intérêt de monter ces marches à pied héhé! 😉

Le Parc National de Peneda Gerês

Lors de ma venue à Braga, j’en ai profité pour faire un petit saut au Parc National de Peneda-Gerês. Un petit vraiment, car à part une petite rando pour voir une cascade, je n’ai pas eu le temps de faire grand chose… Mais d’après ce que j’ai pu apercevoir, vraiment, si vous avez l’opportunité, je vous conseille de rester quelques jours dans ce parc qui a l’air merveilleux! 🙂 C’est d’ailleurs le seul du Portugal alors autant en profiter!

cascata tahiti
Cascata do Tahiti

Et voilà, notre visite de Braga et de ses alentours prend fin, on se retrouve très vite pour la prochaine étape : Porto! 😀

En attendant, je vous rappelle que je suis toujours en vacances au Canada et que donc vous pouvez suivre mes aventures sur Instagram! 😉

A très bientôt 🙂

Articles similaires
Un weekend à Genève Jour 1
Série Spéciale Espagne #1 : Las Bardenas
Un p’tit tour en Gwada
Une virée dans le Morbihan
Balade au Bassin d’Arcachon

En gris, sourire!

Du gris, du gris, du gris

L’été est parti et les jours sont gris, mais y a pas de quoi perdre le moral n’est-ce pas? 😉 En tout cas, moi, je le vis assez bien. En effet, j’ai eu une succession de bonnes nouvelles ces derniers temps! Alors pourquoi devrais-je arrêter d’être de bonne humeur?

Départ au Canada

Et je vous annonce donc, pour ceux qui ne le savent pas déjà car ils ne me suivent pas sur Instagram ici, mon départ imminent en vacances au Canada. De longues vacances car je pars pour un peu plus d’un mois. L’occasion de me ressourcer et de repartir sur de bonnes bases. Ce n’est pas pour autant que je vous abandonne car je vais continuer à poster ici (je vous ai préparé tout plein d’articles héhé). Et vous pouvez également me suivre dans mes aventures sur les réseaux sociaux! 😉

Un peu plus sur cette tenue…

Bon ok, c’est pas la tenue la plus joyeuse et colorée! Mais parfois, s’habiller en non couleurs c’est bien aussi. J’aime particulièrement le lieu où a été réalisé ce shooting : la cité de la musique à Soissons. Je trouve qu’elle va bien avec mon look, non? 🙂

blog mode lyon blog mode lyon blog mode lyon blog mode lyon blog mode lyon blog mode lyon blog mode lyon blog mode lyon blog mode lyon blog mode lyon blog mode lyon blog mode lyon blog mode lyon

T-shirt : Marc by Marc Jacobs – Jupe : Bershka – Chaussures : & Other Stories – Sac : Lancaster – Lunettes : Pull & Bear – Bracelet : Hermès – Boucles d’oreille : Asos

A très vite 🙂

Articles similaires :
Mermaid 2.0
Au fil du Rhône
Un jour gris, avec cette fausse brume qui s’accroche aux arbres sans feuilles
Grandpa style
Automne à paillettes

 

Humeur Bleue #16 : Précarité et créativité

« Je suis cool »

Quand on dit « je suis designer », « je suis styliste », on incarne une certaine idée du cool. En même temps, c’est difficile d’aller à l’encontre de cela, car c’est sûr que c’est plus sympa d’avoir un travail créatif, où on passe la plus grande partie du temps à s’inspirer, dessiner qu’un travail à la chaîne je le conçois. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que j’ai choisi cette voie là. Mais incarner le « cool » aux yeux des autres, cela a un prix. Car le travail créatif, je parle des stylistes mais cela peut concerner également bien d’autres milieux dans la création, est un des domaines les plus frappés par la précarité. Précarité et créativité sont intimement liés.

« J’ai de la chance d’être là »

Quand vous êtes créatifs, vous êtes en quelque sorte payé en « coolitude », en gloire. Le pire, c’est qu’on a l’impression que c’est normal parce qu’on nous fait sentir qu’on a de la chance d’être là. Vous savez, cette sensation que de toute façon vous n’êtes pas irremplaçable et qu’à peine parti vous serez remplacé? Ce moment où enchaîner les stages non payés devient la norme, parce que « voyons, c’est ta passion, pas besoin d’être payé quand on fait ce que l’on aime, et puis, regarde tout ce que tu apprends avec nous ». Hum oui, certes, en attendant, j’ai un loyer à payer.

« Tu n’es que styliste »

Évidemment, tous ne travaillent pas gratuitement, et encore heureux, ce n’est pas de l’esclavage moderne non plus. Mais je ne me souviens pas avoir déjà entendu un styliste dire qu’il avait un salaire de fou. Ça me rappelle même une connaissance qui, en demandant une augmentation, se l’est vue refusée car « bah voyons tu n’es qu’une styliste« . Le plus étrange dans tout ça est que dans la chaîne logique de la création, celui qui gagne le plus est celui au bout du process, le commercial, et celui qui gagne le moins est au point de départ puisque c’est le créateur. Mais sans l’invention, y aurait-il quelque chose à vendre? Le styliste ne mériterait-il pas un peu plus de considération?

Et en terme de stabilité?

Mais si, enfin, nous cessions de parler argent. Le créatif ne sait généralement pas trop de quoi sera fait son lendemain. Il enchaîne souvent les contrats sans avoir jamais la promesse de pouvoir un jour être stable. Il est souvent de commune mesure de changer de styliste tous les 6 mois, pour éviter que les créations ne se ressemblent trop. Bilan? Impossible d’avoir des projets. C’est l’incertitude au quotidien. Ce n’est plus seulement le travail qui est précaire mais la vie en elle-même.

Bilan

Alors, on attend quelque chose, mais on ne sait pas vraiment quoi. On travaille des heures et des heures, c’est rare qu’un créatif compte son temps puisque justement il est passionné, il s’investit. On espère, mais la plupart perdent espoir et bon nombre baissent les bras. Quand je regarde tous les gens que j’ai rencontré, au fil de mes études, de mes stages, je dirais qu’environ la moitié font aujourd’hui un tout autre métier. Pas forcément à cause de la précarité, mais combien ont dû faire face à la désillusion devant leur vie rêvée?

Je ne sais pas s’il y a une solution à ça, et surtout si c’est le moment pour que cela change. J’ai cependant tendance à penser que l’union fait la force et que peut être si tout le monde prend conscience du problème, les choses pourront alors changer.

Si cette problématique vous intéresse, je vous conseille de lire les travaux de Giulia Mensitieri, vous pouvez d’ailleurs retrouver un podcast de l’IFM ici où elle nous explique ses recherches autour de la question.

Et vous, qu’en pensez-vous?

A bientôt pour notre prochaine Humeur Bleue où promis je vous concocterai un sujet plus joyeux : dis-moi comment tu t’habilles je te dirai qui tu es! 😉 Alors si vous avez des anecdotes à me partager, n’hésitez pas à me contacter!

Articles similaires Humeur Bleue :
 #12 : La mode à Paris? Pas toujours!
#11 : Être stagiaire dans la mode
 #3 : La mode c’est pas que Chanel
 #2 : Les études de mode, pas que du dessin!

Are you ready to be happy?

Je vous présente enfin ce petit look shooté par Marion du blog On Mars with Marion! Il me tardait de vous le montrer car je le trouve plutôt réussi et surtout car j’aime beaucoup ce petit body à lacet déniché sur le site de Girls in Paris. J’adore cet e-shop d’ailleurs, il y a plein de belle lingerie et je craque assez souvent… 😉

La petite surprise lors de ce shooting, le petit graffiti « Are you ready to be happy?« . Bonne question non? La plupart des gens se plaignent de ne pas être heureux, mais n’est-ce pas tout simplement parce qu’ils n’y sont pas prêts? A méditer donc.

look mode lyon look mode lyon look mode lyon look mode lyon look mode lyon look mode lyon look mode lyon look mode lyon look mode lyon look mode lyon look mode lyon look mode lyon look mode lyon look mode lyon look mode lyon

Body : Girls in Paris – Pantalon : Pull & Bear – Chaussures : Minelli – Foulard : Hermès – Sac : Lancaster – Bracelet : Les Enfants Terribles (La Rochelle) – Boucles d’oreille : Asos

A bientôt 🙂

 

Articles Similaires :
Complémentaires, mon cher!
Les canyons étoilés
Far West // Les 7 Différences
Une danse avec le vent
Telle une danseuse en ville