Humeur Bleue #18 : Le pantalon & La femme

2012, fin de l’interdiction du port de pantalon pour les femmes

pantalon pour les femmes

La nouvelle avait fait du bruit. La loi, créée en 1800, qui interdisait le port du pantalon pour les femmes venait d’être abrogée. Deux siècles après. Plus un symbole que la fin d’une réelle interdiction, cette abrogation montre à quel point le pantalon est bien plus qu’un simple vêtement, mais un signe de pouvoir.

Porter la culotte

pantalon pour les femmes

Vous connaissez tous cette expression. Celui qui porte la culotte, c’est celui qui commande. Hors, originellement, une culotte est un vêtement dans lequel on a deux jambes distinctes. Comme un pantalon donc. La culotte fait partie du costume masculin depuis le Moyen-Âge et était un signe de supériorité par rapport à la femme qui n’en portait pas. Elle n’était donc pas protégée des salissures telles que la poussière mais également des rapports sexuels… On ne dit pas qu’un bout de tissu est la protection ultime, mais symboliquement, cela signifie quelque chose. La femme ne commencera à porter des culottes (au sens du sous-vêtement) qu’au 19ème siècle sous certaines conditions…

Un combat de longue haleine

pantalon pour les femmes

Pendant longtemps, une femme portant le pantalon était très mal vu. « Femme de petite vertu », « Garçon manqué », étaient la façon dont on les qualifiait. Si bien, qu’il fut interdit de « s’habiller en homme » en 1800. Heureusement, certaines femmes comme George Sand, ont quand même porté le pantalon contribuant au fait que ce vêtement est une sorte de symbole dans la lutte féministe. De plus, le sport et sa démocratisation ont beaucoup aidé à diffuser le port du pantalon aux femmes et notamment le cyclisme. En effet, il fallait faire un choix entre l’indécence de montrer ses fesses nues à vélo ou celle de porter le même costume que l’homme… (Pareil pour les danseuses de l’opéra qui étaient autorisées à porter des caleçons sous leur tutu.)

Et les années de guerre libérèrent le corps de la femme

pantalon pour les femmes

C’est triste à dire mais les deux guerres mondiales furent bénéfiques pour la condition féminine. Les hommes étant au front, les femmes ont commencé à travailler pour les remplacer dans les usines. Et ainsi on a pu dire adieu au corset et… accéder à ce fameux pantalon! D’ailleurs, après la première guerre mondiale, la mode était à la « garçonne » et le pantalon faisait fureur chez les jeunes femmes.

La consécration du pantalon

pantalon pour les femmes

Il faudra attendre les années 60 pour que le pantalon rentre réellement dans la garde-robe de la femme, de tous les milieux et de tout âge. Son succès est retentissant car dès 1965 il y a plus de pantalons qui sont fabriqués que de jupes! Cela ne montre-t-il pas l’envie de la femme d’être l’égale de l’homme? Yves Saint Laurent fera d’ailleurs partie de ceux qui ont contribué à rendre le pantalon plus glamour et donc à susciter l’envie chez la femme. A partir de ce moment, tout le vestiaire masculin sera transposé au féminin. Et cela vient en même temps que l’acquisition de droits sociaux et politiques pour les femmes…

Et aujourd’hui?

pantalon pour les femmes

Aujourd’hui, on ne se pose plus vraiment de question par rapport au pantalon, et pour la plupart des femmes, le port du pantalon est plus courant que la jupe ou la robe. Et même, dans certains quartiers, c’est l’inverse, la jupe est prohibée, si bien qu’on a même dû instaurer une « journée de la jupe ». La question du genre est donc encore bien d’actualité. De même, si en France le pantalon est aujourd’hui accepté, ce n’est pas le cas dans tous les pays…

Si le sujet vous intéresse et que vous voulez creuser un peu la question, je vous conseille de lire le très bon bouquin de Christine Bard : Une histoire politique du pantalon. Il analyse le rôle du pantalon dans l’histoire, comment la femme a pu y accéder et enfin ce que signifie aujourd’hui que porter un pantalon.

Et pour vous, le pantalon représente quoi?

On se quitte ici et je vous dis à très vite pour notre prochaine humeur bleue qui traitera de l’élégance! 😉 Si vous avez des questions à propos de ça ou votre avis à me partager j’en serai ravie! N’hésitez pas également à me communiquer d’autres sujets qui vous intéressent!

Articles similaires Humeur Bleue
Dis-moi comment tu t’habilles je te dirai qui tu es 
Le monde de la mode et ses clichés
La mode, c’est pas que Chanel
T’es dans la mode toi?!
La mode à Paris? Pas toujours!

Décontract – O – Chic

Le cas de la chemise

J’ai longtemps refusé de porter ce genre de vêtement car je déteste les boutons. Oui oui, vous avez bien lu, je trouve qu’une boutonnière c’est moche. Bon je me soigne hein, mais 95% de mes vêtements n’ont pas ce type de fermeture… Pas très pratique si on doit porter des chemises. Jusqu’à ce que je trouve la perle rare, cette chemise Zaful qui n’en est pas vraiment une car elle ne s’ouvre pas et donc n’a pas de bouton…

Classique mais pas trop

J’ai aussi longtemps boudé la chemise pour son côté trop classique, trop BCBG vous voyez? Très loin de mon style, je ne me sentais pas trop à l’aise. Et puis j’ai renoué en achetant des imprimés plus fantaisies, des matières plus rigolotes. Celle-ci est quant à elle tissée avec une rayure chemise très classique mais de grosses fleurs sont imprimées par dessus et là je dis oui!

Décontract-o-chic

De par sa coupe assez loose, cette chemise Zaful donne quand même une allure décontractée, style que j’ai contrebalancé par des accessoires un peu plus chics : des Salomé, un foulard noué autour du cou et un collier. Être chic oui, mais pas trop, être décontractée, oui mais pas trop non plus! Tout est une affaire d’équilibre! 😉

Hello 2018

En tout cas, je conclue cet article en vous souhaitant à tous une très belle année 2018, que celle-ci comble vos désirs et vous apporte joie et bonheur! 😉

chemise Zaful chemise Zaful chemise Zaful chemise Zaful chemise Zaful chemise Zaful chemise Zaful chemise Zaful chemise Zaful chemise Zaful chemise Zaful

chemise Zaful chemise Zaful chemise Zaful

Chemise : Zaful (offerte) – Pantalon : Promod – Chaussures : New Look – Sac : Mango – Foulard : Hermès – Collier : Swarovski – Bracelet : L’atelier Mandarine

A très bientôt!

Articles similaires
La Dame aux Camélias
De la couleur dans l’hiver
GrandPa Style
Le cas du dos nu
Passion Bleu Nuit

Consommer mieux : Mon rééquilibrage alimentaire

Repartir de zéro

J’arrive à un moment dans ma vie où j’ai eu comme un déclic. J’ai une envie de plus en plus forte et de plus en plus présente avec le temps. Celle de consommer plus responsable. Nous sommes dans une société où on nous pousse à la (mauvaise) (sur)consommation. Et cela pour tout: alimentation, vêtements, cosmétiques, électronique, etc. On le sait, la planète va très mal. Mais tout n’est pas perdu et nous pouvons tous faire en sorte que ça se passe un peu mieux. Et cela passe notamment (et c’est d’ailleurs le plus facile) par notre façon de consommer.  Alors voilà, j’ai décidé de remettre mes compteurs à zéro par rapport à tout ce que j’achète et d’essayer autant que faire se peut, d’avoir un meilleur impact sur l’environnement. Je consacrerai d’autres articles à propos de tout ça c’est certain, et notamment dans ce que je sais le mieux faire, la mode. Mais pour l’heure, je souhaite d’abord vous parler de mon rééquilibrage alimentaire.

Manger plus Bio

rééquilibrage alimentaire

Ma première résolution est de manger plus d’aliments issus de l’agriculture biologique. Et ce pour plusieurs raisons. En effet, l’agriculture biologique respecte l’environnement, préserve les sols (et donc l’eau!) des produits chimiques, elle consomme moins d’énergie et d’eau. Et qui dit moins de produits chimiques sur les produits, dit moins de produits toxiques dans mon corps! Alors oui, c’est un peu plus cher que des produits traditionnels mais notre santé (et la planète) n’en vaut-elle pas le prix? De plus, il est vrai que les produits transformés bios sont assez onéreux, mais les produits de base (céréales, fruits, légumes…) ne le sont pas beaucoup plus… En tout cas, aujourd’hui, il y a certains aliments que j’achète exclusivement bios (bananes, citrons, plats cuisinés) car leur version classique me paraît bien trop mauvaise pour mon corps…

Manger moins de produits animaux

rééquilibrage alimentaire

L’une des plus grandes sources de pollution aujourd’hui est l’élevage. Et notamment l’élevage de bovins. Ainsi, manger moins de produits issus d’animaux est meilleur pour l’environnement. On a longtemps cru que les protéines animales étaient supérieures aux protéines végétales. Pourtant, c’est faux et la science ne cesse de le démontrer. Personnellement, je n’ai pas choisi de remplacer TOUS les produits animaliers, mais seulement une partie de temps en temps. Ainsi, par exemple, j’aime utiliser du lait de soja (mais pas trop de soja non plus) ou de coco dans mes plats à la place du lait de vache ou de la crème fraîche.

Limiter ma consommation de viande

rééquilibrage alimentaire

Manger moins de produits animaux sous-entend également de réduire sa consommation de viande. J’avoue que pendant longtemps je pensais que les plats végétariens étaient fades et tristes. Et puis, je me suis un peu renseignée et je prends aujourd’hui un réel plaisir à cuisiner sans viande! Pour m’inspirer, j’achète de temps à autres des magazines de cuisine végé ainsi que des livres de recette… Je ne suis jamais ce qui est dit à la lettre mais au moins ça donne des idées d’association d’aliments! Cuisiner sans viande me pousse à être plus créative et à sortir de mes retranchements.

De la viande oui, mais de qualité

rééquilibrage alimentaire

Comme je vous l’ai dit, je n’exclus pas la viande (ou le poisson) de mon alimentation. Cependant, je ne mange pas n’importe quelle viande! A présent, la qualité passe avant la quantité. Je l’achète donc chez le boucher de mon quartier ou au marché, je la veux locale. Encore une fois, l’élevage intensif (et toutes les problématiques que cela soulève) me pose problème mais aussi la quantité monstre d’antibiotiques injectée dans ces pauvres animaux. Et en mangeant cette viande, on ingurgite également ces médicaments… C’est tout de suite moins appétissant. Et question goût, y a pas photo, la viande de votre boucher est bien meilleure que celle du supermarché! Évidemment, cela a un coût ce qui signifie que j’ai réduit la quantité de viande achetée. De toute façon, on mange bien trop de protéines animales donc je n’en retire que des avantages.

Fruits et légumes locaux et de saison

rééquilibrage alimentaire

La dernière étape de ce rééquilibrage alimentaire concerne les fruits et légumes. A présent, je n’achète que des produits de saison et locaux, quand c’est possible car j’avoue ne pas pouvoir me passer de bananes. Déjà, le fait qu’ils soient de saison fait baisser les prix. Mais aussi, si vous mangez des fraises en plein hiver c’est que forcément elles viennent de loin : elles ont donc pollué pour parvenir jusqu’à vous et elles ne doivent pas être très fraiches (et donc moins de vitamines!). Encore une fois, j’essaie de privilégier des produits issus de l’agriculture biologique mais quand ce n’est pas possible je me réconforte en me disant qu’au moins, puisqu’ils sont locaux, ils ont probablement reçus moins de pesticides que dans certains pays…
Vous pouvez d’ailleurs trouver des calendriers des fruits et légumes de saison ici par exemple! 🙂

Être plus exigeante quant à mes repas en ville

Évidemment, je fais plus attention à où je mange quand ce n’est pas moi qui cuisine. J’ai banni les chaînes de fast food (d’ailleurs je bannis également certains produits et marques de mon alimentation comme le fameux Coca Cola). J’essaie autant que faire se peut d’aller dans des restos où la cuisine est faite maison avec de bons produits… Cependant, je n’ai pas non plus envie que mes pratiques alimentaires soient un frein dans ma vie sociale. Donc quelques exceptions sont aussi parfois acceptées!

Je sais bien que mon rééquilibrage alimentaire n’a rien de parfait, je fais des efforts mais bien sûr je pourrais faire mieux. Je pense qu’il y a un temps pour chaque chose, et c’est déjà pour moi un grand pas quand on pense qu’il y a un an je mangeais encore des raviolis en boîte de supermarché. C’est difficile de changer tout son quotidien d’un coup et j’y vais donc pas à pas. Je souhaite à présent tendre vers le zéro déchet, ou du moins réduire considérablement la taille de ma poubelle! Affaire à suivre donc! 😉

Et vous, un rééquilibrage alimentaire? Des conseils à me donner?

Articles similaires
Humeur Bleue #6: Consommons responsable
Humeur Bleue #5 : Blogs et surconsommation
Trois bonnes adresses lyonnaises #4 : Spécial goûter
Humeur Bleue #10 : Mode & Made In France
Humeur Bleue #8 : Fraterline, acheter tout en changeant la société

Suivez moi sur Instagram!

La dame aux camélias

Une grande dame venue d’une autre époque?

Des allures de grande dame aujourd’hui dans ma robe longue Zaful. Je ne sais pas si c’est la robe en elle-même qui donne cet effet là, ou le lieu dans lequel ont été prises les photos. On se croirait presque dans un film. Vous savez, ces films d’époque où les gens se promènent dans de belles robes dans de grandes serres? Bon d’accord, sauf que là c’est la réalité de 2017 et que je ne porte pas le même style de vêtement! 😉

Les Serres du Parc de la Tête d’Or

Je trouve qu’il y a dans ces clichés un petit côté Alice au Pays des Merveilles également. D’ailleurs, quand je suis dans ce lieu, je me conduis un peu comme elle, à vouloir tout regarder et sentir. En même temps, quand on est dans un cadre aussi idyllique, normal qu’on veuille s’attarder un peu partout non? 🙂

La Dame aux Camélias

Mais finalement, j’ai décidé de nommer cet article « La Dame aux camélias », comme le nom du célèbre roman d’Alexandre Dumas. J’espère ne pas finir comme son héroïne Marguerite, en fait la référence était plutôt pour les nombreux camélias présents dans ces photos. J’adore ces fleurs, elles sont simples mais si élégantes. Car oui, pour moi, l’élégance réside dans la sobriété, aller à l’essentiel et ne pas se laisser aller dans la surenchère. Je compte d’ailleurs vous écrire un article Humeur Bleue sur ce que représente l’élégance pour moi! 😉

Le cas de la robe longue

Mais revenons-en à nos moutons et à cette tenue. Cette robe longue Zaful, je n’en suis pas déçue. J’avais un peu peur en commandant sur ce site. Bon, la qualité n’est pas vraiment au rendez-vous mais à ce prix là en même temps ce serait compliqué. Pas de surprise donc. Là où j’avais un peu peur par contre, c’était plus par rapport à la taille. Mais finalement, j’ai pris une taille normale et je pense qu’elle me va assez bien, sans prétention aucune. En fait, elle allonge ma silhouette même et j’ai été surprise qu’elle soit si longue car généralement les produits chinois sont assez petits! J’ai l’impression que mes jambes sont sans fin avec, et ça, pour quelqu’un de taille moyenne comme moi, c’est plutôt appréciable! 😉

robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful

robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful robe longue Zaful

Robe : Zaful – Collier : Bijoux Brigitte – Bracelet et bague : Louise Vurpas – Boucles d’oreille : H&M – Sac : Vintage

A très vite 🙂

Articles similaires
Chic & Brunch
Jouer la mondaine
Une danse avec le vent
Sur la plage abandonnée
Le cas du dos-nu

Road Trip au Portugal #2 : Porto

Porto sur le Douro

Porto est certainement un des endroits que j’ai le plus aimé au Portugal. Cette ville dégage un je ne sais quoi qui fait qu’on ne peut que l’apprécier. Des airs de Dolce Vita avec ses bateaux sur le Douro et des envies de prendre l’apéro au coucher du soleil.

Ici, la vie semble douce. Bercée par les flots du Douro. Pourtant, Porto a la réputation d’être une ville de travailleurs!

Si vous avez un moment, arrêtez-vous dans une des caves de Porto, pour découvrir la fabrication de cet alcool local et bien connu de tous. Vous aurez probablement droit à une dégustation. Je ne suis pas forcément fan, mais je trouve toujours intéressant de savoir comment sont fabriquées les choses!

Porto, c’est aussi la ville de la « francesinha« , une sorte de croque-monsieur amélioré composé de tranches de pain, de fromage, de steack hâché, de jambon, de saucisse, de mortadelle et le tout nappé d’une sauce piquante. Oui oui, rien que ça. Bon, je vous déconseille d’en manger tous les jours, mais si vous avez l’occasion… C’est plutôt bon! 😉

Sur la route des Azulejos
igreja do carmo porto
Igreja dos Carmelitas

Si, comme moi, vous êtes fan d’azulejos, Porto vous plaira! Je pense n’avoir jamais vu autant de ces carreaux de faïence d’un seul coup! De vrais chefs d’œuvre!

gare de porto
Gare de Porto-Sao Bento

Et mention spéciale à la gare de Porto-Sao Bento, où les azulejos racontent des scènes de vie. Elle vaut vraiment le coup d’oeil!

santo ildefonso porto
Igreja de Santo Ildefonso

Amateurs d’églises, vous ne serez pas déçus non plus... Porto regorge d’édifices religieux, et j’avoue ne pas m’être arrêtée partout!

santo antonio porto
Igreja Santo Antonio

Porto l’hétéroclite

Porto, c’est aussi un brassage de plusieurs époques et civilisations. Vous commencez à le savoir, j’aime lorsque rien n’est uniforme! C’est beaucoup moins ennuyeux! 😉

torre dos clerigos porto
Torre dos Clerigos

Cette fameuse tour déjà, un des symboles de la ville, étonnante car comme sortie de nulle part. Vous pouvez y admirer un joli panorama sur la ville.

lello porto
Librairie Lello

La librairie Lello est pour moi une des curiosités de cette ville à ne surtout pas manquer! Rien que sa façade vaut le détour. Nous avons été découragé par la queue devant mais je regrette infiniment de ne pas être entrée à l’intérieur quand j’ai vu des photos ensuite… Et parait-il, l’escalier intérieur aurait inspiré JK Rowling pour Harry Potter… 😉

pont dom luis porto
Pont Dom-Luis

Des airs de Tour Eiffel pour ce pont n’est ce pas? Normal, il a été conçu par Théophile Seyrig, disciple de Gustave Eiffel! Ce que j’ai aimé faire, c’est grimper sur le tablier supérieur et admirer la vue au crépuscule… Magique! 😉

Mais Porto, c’est aussi une ville où il fait bon flâner, que ce soit dans la Zona Ribeirinha, c’est à dire la promenade le long du Douro, ou dans le centre-ville. Très pittoresque, à flan de collines, j’ai vraiment aimé l’authenticité qui y règne encore…

Un petit tour sur la côte

Le mieux pour profiter pleinement de Porto et du Douro est encore de prendre le bateau. Vous pourrez admirer la ville avec du recul, les ponts dans les moindres détails mais surtout vous pourrez pousser la balade jusqu’à l’embouchure.

Et pourquoi pas, tenter une baignade dans l’océan? 🙂

A présent, nous quittons Porto, non sans regret 😉 , pour se retrouver la prochaine fois à Coimbra!

A très vite!

N’oubliez pas de participer au concours en partenariat avec Do It Lala! 😉

Articles similaires
Weekend à Lille
Série Spéciale Espagne #9 : Oviedo
Balade au Bassin d’Arcachon
Une virée dans le Morbihan
Un weekend à Genève Jour 2

Promenons-nous dans les bois …

Un look dans les bois

Tout a commencé en cette simple journée d’automne lors de mon voyage au Québec. Contemplant par la fenêtre les arbres et leurs feuilles jaunies, j’eus tout à coup une illumination. Et si j’allais faire un petit shooting aux couleurs de l’automne? Cela tombait bien, j’avais pris dans ma valise l’un de mes t-shirts fétiches qui serait tout à fait approprié…

Garde-robe unisexe

Cependant, je n’avais hélas pas de quoi compléter ma tenue… Heureusement, mon prince charmant ici présent eu de quoi me secourir! Et c’est ainsi que je lui ai piqué deux trois trucs pour vous concocter cette tenue… Pas grand chose. Une veste, des lunettes et une montre. Mais imaginez ce look sans ces trois éléments? N’aurait-il pas moins de panache?

Faire ressortir l’enfant en soi

Je me suis vraiment amusée lors de ce shooting. Et je pense que ça se voit un peu dans les photos. C’est plus facile de se lâcher quand il n’y a personne autour pour vous regarder. Alors oui, je vous présente aujourd’hui Manon, 5 ans d’âge mental! 😉 Non mais, réellement, il faudrait réussir à être comme cela plus souvent. La vie est courte et pas toujours très drôle alors pourquoi devoir rester sérieux? Pourquoi devoir toujours se comporter « comme un adulte« ? Je déteste vraiment cette expression. J’ai 23 ans, et je suis d’ailleurs plus proche de mes 24. J’ai fini les études, j’ai un boulot ainsi qu’un appart à moi toute seule. Je suis indépendante quoi. La société aurait donc tendance à me mettre l’étiquette d’adulte. Pourtant, je ne me sens pas du tout comme tel. Je ne suis bien sûr plus une ado, mais je n’ai pas l’impression d’être comme l’image de l’adulte que je me fais…

look dans les bois look dans les bois look dans les bois look dans les bois look dans les bois look dans les bois

Dites coucou à notre invité surprise

Je vous présente Norbert le pivert, qui a gentiment accepté de poser avec moi ce jour là. Des airs de forêt enchantée vous ai-je dit?

look dans les bois  look dans les boislook dans les bois look dans les bois look dans les bois look dans les boislook dans les bois look dans les bois look dans les bois look dans les bois look dans les bois

Veste : Asos Homme – Tshirt : Petit Bateau – Pantalon : Pull & Bear – Sac : Camaieu – Chaussures : Fouganza – Lunettes : Urban Outfitters – Boucles d’oreille : H&M

Et bien sûr, n’oubliez pas de participer au concours en partenariat avec Do It Lala! 🙂

A bientôt 🙂

Suivez-moi sur Instagram!

Articles similaires
Autumn Vibes
Chic & Brunch
Belle des champs
Les canyons étoilés
Egg Yellow

Do It Lala : des accessoires Made In France et faits main! (Concours)

Pas d’idée pour Noël?

Noël approche à grands pas et je sais que nombre d’entre vous sont encore à la recherche de bonnes idées cadeaux… Pourquoi pas des accessoires Made In France? Ça tombe bien car j’ai justement une jeune créatrice à vous faire découvrir… 😉

do it lala accessoires made in france

Do It Lala

Je vais pas vous mentir, LaLa; la créatrice, c’est une copine. En fait, on a fait nos études ensemble et on a même commencer à bloguer ensemble. On a par la suite pris des chemins différents mais vous comprenez bien que je ne vous parle pas de n’importe qui. Je connais son travail, je sais de quoi elle est capable et puis entre nous, en couture, elle était probablement la meilleure de la classe… 😉

do it lala accessoires made in france

Et voilà que la petite LaLa a créé sa marque. Des accessoires Made In France à 100%, c’est elle qui fait tout avec ses doigts de fée dans son petit atelier à Marseille. Sacs, housses de coussins, trousses ou encore chaussettes de noël sont déjà disponibles sur sa boutique Etsy DoItLala. Personnellement je craque pour les housses de coussins dont j’adore les tissus! Et puis à 8€ la pièce, on peut dire que ça vaut le coup. Ben oui, vous en voyez beaucoup vous du Made In France de jeune créateur à ce prix là?!

do it lala accessoires made in france

Des accessoires Made In France, uniques et faits main

Des accessoires pour le quotidien donc, de très bonne qualité, faits main et pas hors de prix. Un autre petit plus? Ces créations sont uniques! Vous ne les retrouverez certainement pas chez votre voisine, c’est moi qui vous le dis! 😉

do it lala accessoires made in france

En ce moment sur la boutique, mon petit coup de coeur, les jolies chaussettes de Noël avec votre nom! Ne sont-elles pas trop mignonnes?! Et de saison en plus hihi.

do it lala accessoires made in france

LaLa a aussi un compte Instagram sur lequel elle poste des choses du quotidien mais également toutes ses dernières créations. Sans oublier Milo, la mascotte! 😉

do it lala accessoires made in france

Concours Do It Lala x Bleu de Minuit

Et comme nous sommes généreuses, on a décidé de vous gâter avant l’heure avec un petit concours!

concours

En effet, vous pouvez dès à présent tenter de gagner ce joli sac unique, fait main et 100% Made In France!
Pour cela, rien de plus simple! Il vous suffit de commenter cet article en indiquant que vous participez et de ne surtout pas oublier de mettre une adresse mail valide dans le formulaire.
Ensuite vous devez aimer la page Facebook Bleu de Minuit et/ou le compte Instagram Bleu de Minuit ainsi que celui de DoItLala!
Le ou la gagnant(e) sera tiré au sort et directement contacté par mail. Vous avez jusqu’au 10 décembre pour participer!

Bonne chance et à très vite 😉

Articles similaires
Humeur Bleue #10 : Mode & Made In France
Moncreamode : la boutique en ligne de créateurs français
Humeur Bleue #5 : Blogs et surconsommation
De l’école au monde du travail

Humeur Bleue #17 : Dis moi comment tu t’habilles, je te dirai qui tu es!

Comment tu t’habilles ou montrer qui nous sommes

dis moi comment tu t'habilles je te dirai qui tu es

On entend souvent cette phrase : « Dis moi comment tu t’habilles, je te dirai qui tu es« . Loin d’être bête, cette phrase est au contraire pleine de sens. Qu’on le fasse consciemment ou inconsciemment, notre manière de nous vêtir, les coupes et couleurs que nous choisissons voire évidemment notre style, révèlent une partie de ce que nous sommes. Des choses évidentes par exemple comme notre sexe, notre appartenance sociale, notre métier parfois. Mais aussi des choses plus profondes qui tiennent plus de notre caractère.

Comment tu t’habilles : Paraître ou disparaître

dis moi comment tu t'habilles je te dirai qui tu es

Ainsi, la manière de s’habiller va évidemment jouer un rôle dans le regard que nous accorde les autres. Une personne s’habillant dans des couleurs vives va forcément être plus regardée qu’une toute en noir. Logique, la couleur attire l’œil. Ainsi, quelqu’un qui met souvent des couleurs voyantes a envie, qu’il s’en rende compte ou pas, qu’on le remarque, en société il veut paraître. L’inverse est encore plus vraie. Vous avez sûrement déjà remarqué que les personnes mal à l’aise dans leur peau ou bien timides portent généralement des couleurs plus pâles ou passe-partout comme du bleu marine, du noir, etc. L’idée est alors de se fondre dans la masse, de disparaître ou passer inaperçu. Attention, je ne dis pas que c’est TOUT LE TEMPS comme ça. Moi même j’alterne entre les deux, on n’est jamais tout noir ou tout blanc.

Comment tu t’habilles : Montrer son appartenance

dis moi comment tu t'habilles je te dirai qui tu es

La mode, c’est aussi montrer qu’on appartient à tel ou tel groupe. Pour l’humain, c’est hyper important. Que l’appartenance soit religieuse, culturelle, qu’elle induise un certain style de vie ou encore des goûts (musicaux par exemple), nous avons besoin de montrer que nous ne sommes pas seuls. Même les personnes qui se veulent « différentes » au fond, se ressemblent assez. Cela peut être volontaire, je pense ainsi aux gothiques, ou complètement inconscient car c’est un comportement que l’on a acquis dès le plus jeune âge comme porter du noir en Occident pour être chic (la perception du noir est bien différente selon les cultures, ainsi que du chic).

Ce vêtement qui prend tant de place dans notre vie

dis moi comment tu t'habilles je te dirai qui tu es

Au fond, le vêtement n’est qu’un bout de tissu. Pourtant, il montre à la fois nos rêves, nos désirs ou encore notre rapport aux autres. Un vêtement, s’il en dit beaucoup sur nous, peut également cacher notre vraie personnalité. Je pense ici aux gens qui vont s’habiller de telle ou telle manière pour « faire croire » qu’ils font partie de tel ou tel groupe. Je suis sûre que vous voyez de quoi je parle. Je ne juge pas, je ne suis pas là pour ça, on fait juste un état des lieux de en quoi la mode révèle qui nous sommes. Ainsi, ce n’est pas forcément flagrant aux yeux des autres mais je pense qu’en analysant nos comportements vestimentaires on peut peut être apprendre à se connaître un peu mieux.

La mode, loin d’être un sujet futile

dis moi comment tu t'habilles je te dirai qui tu es

Les vêtements, ces « chiffons » sont bien plus importants que ce que pense la plupart des gens. Ils sont le meilleur indicateur d’une époque, d’une société. On ne s’habille plus comme au Moyen-Âge ou même plus comme il y a 50 ans. Pourquoi? Parce que les mœurs ont évolué et les critères de beauté avec. Si vous voulez creuser un peu plus le sujet, ou tout simplement que cela vous intéresse, je vous conseille de lire Déshabillez-moi, Psychanalyse des comportements vestimentaires de Catherine Joubert et Sarah Stern, une série d’anecdotes au sujet du vêtement et de ce qu’il révèle sur la personne.

Et vous, qu’en pensez-vous?

A bientôt pour notre prochaine Humeur Bleue où nous allons rester un peu dans ce thème avec cette fois-ci un sujet plus politique : Le pantalon chez la femme ou comment un vêtement est le signe d’une émancipation. Comme toujours, si vous avez des choses à me partager à ce sujet, je serai plus que ravie de les connaître donc n’hésitez pas à me contacter 😉

Suivez-moi sur Instagram pour plus de contenu!

Articles similaires
Humeur bleue #14 : La mode et l’art
Humeur bleue #13 : T’es dans la mode toi?!
Humeur bleue #7 : Le monde de la mode et ses clichés
Humeur bleue #2 : Les études de mode, pas que du dessin!

Divine Trouvaille

Baby Pink

« Mais mais mais… Tu as les cheveux roses?!« . A vrai dire, à l’instant où je vous écris, non. Ils sont redevenus blonds. Mais lors de mon voyage au Canada oui, je les ai teint. Déjà parce que n’étant pas au travail c’était un peu plus facile à assumer mais aussi parce que les cheveux platine c’est super dur à entretenir et quand je suis en vadrouille autant vous dire que j’ai autre chose à faire que de laisser poser mon shampoing violet pendant 10 min sous la douche… Du coup, je les teint, c’est plus facile d’entretien! Et puis c’est plus fun aussi! 😉

Le cas du foulard

Vous allez vous dire qu’en ce moment je suis à fond avec les bandanas et autres foulards dans les cheveux… Mais que voulez-vous, en trois temps trois mouvements, vous vous trouvez avec une coiffure correcte. Pratique en cas de « bad hair day » ou tout simplement quand vous n’avez pas le temps de vous coiffer. Alors oui, je suis une adepte! 😉

Divine Trouvaille

C’est du coup l’occasion pour moi de vous parler un peu plus du foulard en question… Il m’a été offert par Divine Trouvaille, marque d’accessoires qui prône le savoir-faire français en s’inspirant du patrimoine culturel de notre pays et en particulier de la région Auvergne Rhône Alpes. Pour se faire, elle s’entoure des meilleurs fabricants pour donner de la qualité à la créativité. Leur ambition? Rendre la soie, et notamment le carré, tendance et porté par les jeunes! Qu’en dites vous? 🙂

divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog divine trouvaille lyon blog

Haut : H&M – Pantalon : Pull and Bear – Foulard : Divine Trouvaille – Chaussures : Fouganza – Bague : & Other Stories – Boucles d’oreille : H&M – Lunettes : Pull and Bear – Couleur : Baby pink de Stargazer

A très bientôt 😉

N’oubliez pas de participer au concours pour gagner 40€ sur le site Popcarte! 😉

Articles similaires

Inspiration Sixties
La hippie en moi
Dégradés
Arc-en-ciel
Autumn Vibes
Entre deux ruelles

 

Popcarte : Du bonheur à la carte ! (Concours)

Suis-je la seule à aimer envoyer (et recevoir) une jolie carte postale? Personnellement, cela constitue LA mission à relever pour chaque vacances. Je fais le tour de toutes les boutiques du coin à la recherche des cartes que je vais envoyer… Pas toujours facile de trouver d’ailleurs comme j’ai pu en faire l’expérience lors de mon voyage au Canada : trop kitsch, pas drôle, pas assez variée… Toutes les raisons sont bonnes pour ne pas trouver LA perle rare…

Mais ça, c’est fini! Grâce à Popcarte on peut dès à présent créer soi-même ses cartes postales et faire-part! Pour les moins inspirés, des modèles sont disponibles et pour les plus créatifs il est possible de personnaliser entièrement votre carte!

Popcarte a un très large choix, vous ne manquerez pas de trouver votre bonheur, et ce pour toutes les occasions de la vie : mariage, anniversaire, naissance, baptême, voeux… Par exemple, rien que pour le mariage vous trouverez des idées pour vos invitations, vos faire-part de remerciements de mariage ou même les menus!

Personnellement, j’ai eu recours à leurs services pour avoir de jolis souvenirs de mon voyage au Canada. Devant le très grand nombre de photos que j’ai prises impossible de toutes les faire développer! Du coup, avec leurs gabarits, une mise en page va très vite (plus que sur photoshop et de loin) et je peux avoir sur la même carte plusieurs de mes photos! Pratique quand on n’a pas envie de choisir! 😉

J’ai aussi beaucoup apprécié leur option magnet! Pas besoin d’avoir des aimants pour accrocher ses photos sur le frigo ainsi… 😉

Côté prestation, je suis plus que ravie! Le rendu est parfait, de très bonne qualité et tout ce que j’avais demandé a été respecté. La livraison a été super rapide, d’ailleurs si vous êtes à l’étranger Popcarte y livre aussi! Le petit plus : l’enveloppe offerte pour chaque carte, utile si vous ne voulez pas que le facteur lise vos petits mots…

Et vous savez quoi? Pour vous remercier de votre fidélité PopCcrte et moi-même vous proposons un petit concours! 😀 En jeu, 40€ à dépenser comme bon vous semble sur leur site! C’est le moment d’en profiter et de vous aussi tester leur offre… 😉
Pour participer, il vous suffit de commenter cet article en n’oubliant pas de bien mettre une adresse e-mail valide dans le champ prévu pour et d’aimer la page Facebook Bleu de Minuit et/ou de suivre mon compte Instagram ainsi que celui de Popcarte.
Le jeu est ouvert jusqu’au 23 novembre, le gagnant sera directement contacté par mail. Bonne chance à tous!

A très vite!

Articles similaires

Tuto pour une jolie coiffure de sirène
Colorer ses cheveux, quelle réaction?
Ma routine anti-acné
Red Bull Cliff Diving La Rochelle 2016
Bordeaux Fête le Vin